A la une

S'abonner à flux A la une
Mis à jour : il y a 2 heures 19 min

Mise à jour : le Paradou AC chute face au CS Constantine (1-2)

jeu, 23/01/2020 - 19:25
Le Paradou AC a été battu par le CS Constantine (1-2), en match de mise à jour de la 13e journée du championnat national de Ligue 1, disputé ce jeudi au stade Omar Hamadi (Alger). Pour sa dernière rencontre de sa longue série de matchs en retard, le PAC a raté une bonne occasion de prendre ses distances avec la zone rouge. Pourtant, cette partie a commencé de la meilleure manière possible pour les Académiciens qui ont débloqué la situation à la 28e minute par Bouzok, sur penalty. Cependant, les capés de Chalo n’ont pas pu à marquer un second but pour se mettre à l’abri. En effet, les visiteurs ont réussi à revenir dans la partie en seconde période. Dans un premier temps, les Sanafir ont nivelé la marque par l’entremise de Yettou, juste avant l’heure de jeu (56’). Alors que cette partie s’acheminée vers un score de parité, les visiteurs ont joué un mauvais tour à leur hôte en marquant le but de la victoire dans le temps additionnel grâce à Amokrane. A la faveur de ce succès, le CSC passe de la 8e à la 5e place avec 22 unités. De son côté, le PAC réalise une bien mauvaise opération et boucle cette phase aller à 12e position avec 18 points. Classement : # ÉQUIPE J PTS 1  CR Belouizdad  15 29 2  MC Alger 15 27 3  JS Kabylie 15 24 4  USM Alger 15 24 5  CS Constantine 15 22 6  USM Bel Abbes 15 22 7  ES Sétif 15 20 8  MC Oran 15 20 9  CA Bordj Bou Arreridj 15 19 10  AS Aïn M'lila 15 18 11  JS Saoura 15 18 12  Paradou AC 15 18 13  ASO Chlef 15 17 14  NC Magra 15 16 15  NA Hussein Dey 15 15 16  US Biskra 15 14 Radio Algérie

La moudjahida Djamila Bouhired décorée par le président tunisien

jeu, 23/01/2020 - 17:53
Le président tunisien Kais Saied a rendu hommage mercredi soir au palais de Carthage à la moudjahida Djamila Bouhired, l'une des figures emblématiques de la révolution algérienne, et l'a décorée "des insignes de grand officier de l'ordre de la République tunisienne". Le président tunisien a reçu Djamila Bouhired mercredi soir au palais de Carthage à Tunis. Il l'a décorée "des insignes de grand officier de l'ordre de la République tunisienne". "Il s'agit d'un signe de reconnaissance de sa place et de ses longues luttes pour la libération de l'Algérie du colonialisme français et pour sa lutte continue pour la défense des libertés", selon l'agence de presse tunisienne TAP. Djamila Bouhired avait pris part lundi, avec un important groupe de juristes, politiciens, syndicalistes et artistes, à l'ouverture de la première édition de la semaine des films de résistance et de libération, qui se poursuivra en Tunisie jusqu'au 26 janvier, une manifestation organisée par la Cinémathèque tunisienne en partenariat avec l'Association libanaise des Arts "Rissalat". APS

AADL : Tarek Belaribi, nouveau DG, en remplacement de Saïd Rouba

jeu, 23/01/2020 - 17:04
Tarek Belaribi a été installé, jeudi, dans le poste de directeur général de l'Agence nationale de l'amélioration et du développement du logement (AADL), en remplacement de Saïd Rouba, appelé à d'autres fonctions, a indiqué un communiqué du ministère de l'Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville. S'exprimant lors de la cérémonie d'installation qui s'est déroulée au siège du ministère, le ministre du secteur, Kamel Nasri a mis l'accent sur la nécessité de poursuivre les efforts pour la réalisation des projets de logements tracés dans le cadre du programme sectoriel, a précisé le communiqué. Il a souligné, en outre, l'impératif pour l'Agence d'ouvrir les portes du dialogue avec les souscripteurs et d'accélérer la cadence de réalisation des logements Location-Vente pour leur réception dans les délais fixés, a conclu la source. APS

75ème anniversaire de l’ONU : Guterres identifie les défis que doit affronter l’humanité

jeu, 23/01/2020 - 15:42
Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé à répondre aux défis que doit affronter l’humanité dont la paix, et l’urgence climatique, estimant important, "non pas de célébrer le passé, mais de regarder vers l’avenir". Présentant ses priorités pour 2020 à l'Assemblée générale des Nations Unies, M. Guterres, selon le Site officiel de l'ONU, a indiqué qu'en cette année qui marque le 75ème anniversaire de l’Organisation, M. Guterres a identifié les défis que doit affronter l’humanité, dont les tensions géostratégiques mondiales, la crise climatique "existentielle", une méfiance croissante des peuples partout dans le monde et le "côté obscur" du monde numérique. Concernant la paix et la sécurité internationale, M. Guterres a appelé à renforcer les capacités de médiation et les outils pour préserver la paix, soulignant que la prévention doit guider l’action de l’ONU. "Nous devons créer les conditions propices à des opérations efficaces d'imposition de la paix et de lutte contre le terrorisme par nos partenaires régionaux, conformément au chapitre VII de la Charte et avec un financement prévisible", a-t-il dit, particulièrement en Afrique, "du Sahel au lac Tchad". Le chef de l’ONU a également appelé à répondre à "la menace de la catastrophe climatique", estimant que lors de la prochaine conférence sur le climat (COP26) à Glasgow, les gouvernements "doivent apporter le changement transformationnel dont notre monde a besoin et que les gens exigent, avec une ambition beaucoup plus forte", en matière d'atténuation, d'adaptation et concernant la finance. Il ne reste que 10 ans pour réaliser les 17 Objectifs de développement durable (ODD) que tous les Etats membres de l’ONU se sont engagés à atteindre mais le monde accuse du retard. Afin de le combler, les Nations Unies lancent une décennie d'action pour atteindre les ODD d'ici à 2030. Cette décennie "est essentielle pour parvenir à une mondialisation équitable, stimuler la croissance économique et prévenir les conflits", a poursuivi le chef de l'ONU, indiquant que "nous tirerons parti du système de développement des Nations Unies réformé pour impliquer les partenaires du niveau local au niveau mondial". Sur un autre volet, M. Guterres a également appelé les Etats à regagner la confiance de leurs peuples qui "s’érode", comme en témoignent les nombreuses manifestations dans le monde. "Ecoutez les gens. Ouvrez de nouveaux canaux pour que tous soient entendus et trouvent un terrain d'entente", a-t-il dit, leurs rappelant qu’ils doivent respecter la liberté de réunion et d'expression pacifiques et protéger l'espace civique et la liberté de la presse. Face au "côté obscur du monde numérique", le Secrétaire général de l'ONU, a appelé à mettre la technologie "au service du bien", appelant à "( ) instaurer de l’ordre dans cet espace sans foi ni loi qu’est devenu le cyberespace". Il a déploré toutefois, le fait que les terroristes, et "tous ceux qui sèment la haine", exploitent l'Internet et les médias sociaux. Les Nations Unies estiment que la cybercriminalité coûtera 6.000 milliards de dollars par an en 2021, redoutant que "le cyberespace risque d’être divisé en deux". Dans ce sillage, M. Guterres a dit que "nous devons lutter contre la fragmentation numérique en encourageant la coopération à l’échelle mondiale", estimant que l'année à venir, sera "cruciale pour notre avenir commun" et que les hommes et les femmes du monde entier "en fassent partie". "En ce 75ème anniversaire, prenons les décisions difficiles qui s’imposent afin d’assurer un avenir pacifique pour tous", a-t-il conclu. Marquée par la célébration du 75e anniversaire de l'organisation onusienne, l'année 2020, verra le lancement de la Décennie d’action en faveur des ODD, avait déclaré début janvier, M. Guterres, assurant que le plan de marche de l'ONU, sera dirigé vers une mondialisation équitable. L’Organisation des Nations Unies a été fondée en 1945 pour soutenir l’action collective en faveur de la paix, du développement et de l’exercice universel des droits de la personne. APS

Mali: au moins six soldats maliens tués "par des hommes armés non identifiés"

jeu, 23/01/2020 - 15:37
Au moins six soldats maliens ont été tués dans la nuit de mercredi à jeudi dans une attaque "terroriste" contre leur poste dans le centre du pays, près de la frontière avec le Burkina Faso, a indiqué l'armée. "Les FAMa (Forces armées maliennes) ont été attaquées à Dioungani par des hommes armés non identifiés (...) Les FAMa déplorent un bilan provisoire de six morts et des blessés", a indiqué l'armée sur son compte Twitter. L'attaque a été imputée aux terroristes par les autorités du secteur et des habitants. Mardi, deux soldats maliens ont été tués par l'explosion d'une mine près de Douentza, dans le centre du Mali, avait indiqué mercredi un porte-parole de l'armée. Le Mali a connu une série d'attaques terroristes ces derniers mois: le 6 janvier, une patrouille des Forces armées à Niono et Yoro dans le cercle de Koro avait fait l'objet d'une attaque faisant au moins 10 morts dont cinq civils. APS

Le chantier naval d’Azeffoune (Tizi-Ouzou) décroche un marché d’exportation vers l’Afrique

jeu, 23/01/2020 - 15:32
La Société Algeria Koréa marine service (Sarl SAKOMAS), spécialisée dans la construction de bateaux de pêche, a décroché un marché d’exportation de ses produits vers l’Afrique, a-t-on appris, jeudi, de son PDG, Nor El Islam Benaoudia. Une première commande pour la fabrication de deux bateaux de pêche de 14 mètres a été passée auprès de ce constructeur par un client mauritanien et ces deux embarcations sont en cours de construction au niveau du chantier naval de SAKOMAS sis au port d’Azeffoune, à une soixantaine de kilomètres au nord de la wilaya de Tizi-Ouzou, a-t-on constaté lors d’un déplacement sur place. Les premiers bateaux sortis du chantier naval d’Azeffoune, qui est entrée en production en 2015, sont des embarcations de pêche type "petits métier" de 12 à 14 mètres de long a rappelé M. Benaoudia qui a indiqué à l’APS qu’au total, 10 bateaux de pêche de 12 à 19 mètres, ont été construits au niveau de ce même chantier naval au profit de clients des wilayas de Bejaia, Alger et l’Ouest du pays, entre 2015 et 2019. En mars 2016 SAKOMAS a construit le plus grand bateau en Algérie en fibre de verre. Il s’agit d’une embarcation de 19 mètres de long, le "TARI" commandé par un client de Bejaïa a ajouté M. Benaoudia qui a souligné que "la technique de construction des bateaux de pêche en fibre de verre a été acquise par SAKOMAS suite à la signature d’une convention entre cette société et la société sud-coréenne Hyundai, portant sur le transfert du savoir-faire et la formation". L’activité de ce chantier naval a baissé suite à la décision de gel d’octroi d’autorisation pour l’acquisition de navires types thoniers, sardiniers et chalutiers. "Avec le dégèle de cette mesure fin 2018, et la délivrance d’autorisations pour la construction de 40 thoniers de 30 à 38 mètres au niveau national, SAKOMAS va se lancer dans la réalisation d’une partie de ces bateaux. "Notre société qui jouit d’une importante et adéquate infrastructure (le chantier naval d’Azeffoune) s’étalant sur une surface portuaire de 11000 m2, se lancera dans la construction de ces derniers avec un partenaire espagnol qui a vendu plus de 70 bateaux de pêche industriels en Algérie depuis 1974", a souligné le PDG de SAKOMAS. "Le suivi de la construction de ces bateaux sera assuré par l’organisme de contrôle de la conformité et de certification VERITAL a indiqué M. Benaoudia qui a relevé que la construction de ces bateaux de pêche en Algérie permettra de diminuer la facture d’importation. APS

Championnat d'Algérie : début des épreuves à la salle Harcha

jeu, 23/01/2020 - 14:49
Le coup d'envoi du Championnat d'Algérie seniors de judo a été donné jeudi matin à la salle Harcha-Hacène (Alger), en présence de plus de 500 athlètes dont 170 dames. La première journée des épreuves, dont les finales auront lieu à partir de 16h00, est consacrée aux catégories de poids -73 et -81 kg en messieurs ainsi que -63 et -70 kg chez les dames. Outre les seniors, les cadets 1re, 2e et 3e années, ainsi que les juniors et espoirs ont été autorisés à prendre part à ce championnat qui s'étalera jusqu'à samedi. Cette compétition permettra également aux judokas de préparer les prochaines échéances internationales, notamment les Championnats d'Afrique programmés au mois d'avril au Maroc, selon la Fédération algérienne de la discipline. APS

Mustapha Khiati Président de la FOREM

jeu, 23/01/2020 - 11:20
Video Add this: Playlist:

Chergui : l'Algérie a un rôle clair dans la relance de l'accord de paix au Mali

jeu, 23/01/2020 - 09:29
Le Commissaire à la Paix et à la Sécurité de l'Union africaine (UA), Smail Chergui a mis en avant mercredi le rôle clair de l'Algérie dans la dynamisation de l'accord de paix, en sa qualité de pays qui a facilité la conclusion de cet accord, appuyé par toute la Communauté internationale et tous les partenaires internationaux. Saluant la position du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, qui a affirmé que le dossier malien et la situation au Sahel étaient "une priorité" pour l'Algérie, M. Chergui a indiqué que "l'UA se félicite de cette position". "La redynamisation de l'accord de paix au Mali est primordial pour permettre à tous, y compris l'armée malienne, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) et les partenaire d'éradiquer les groupes terroristes et criminels", a estimé M. Chergui lors d'une émission diffusée, mercredi, par Radio Algérie Internationale sur les développements au Mali. Il a précisé, dans ce sens, qu'"il faut faire la distinction entre la mise en œuvre de l'accord de paix au Mali et les activités terroristes au centre du pays et aux frontières avec le Burkina Faso et le Niger". S'agissant du dialogue national inclusif organisé récemment au Mali, M. Chergui a expliqué que "c'est la première fois que l'accord de paix est discuté en toute transparence et responsabilité", saluant "la prise en main de cet accord par les Maliens, non seulement le Gouvernement mais tous les Maliens à travers ce dialogue national". Relevant que le dialogue inclusif "a été extrêmement positif", M. Chergui a fait état d'un "progrès concret" qui sera concrétisé dans les jours à venir, notamment en matière de déploiement de l'armée dans le Nord malien. "La réintégration des combattant requiert toujours davantage de temps et de patience, c'est le cas dans n'importe quel pays à l'image du Soudan du Sud, mais le plus important c'est la volonté politique, et je pense que les parties concernées l'ont souligné lors du dialogue inclusif", a poursuivi M. Chergui. "Il est vrai que la mise en œuvre a connu du retard mais nous devons tous, maliens et garants de l'Accord aider les parties à aller de l'avant ", a estimé le Commissaire à la Paix, qualifiant de "positif" le travail de la commission de suivi de l'accord de paix qui a pu aplanir certaines difficultés, ce qui permettra, a-t-il dit d'"accélérer la mise en œuvre du processus au Mali pour mettre, ainsi, un terme aux activités terroristes et criminelles dans la région". S'agissant de la 4e réunion du comité de suivi de l'accord (CSA), M. Chergui a indiqué que cette dernière avait été "un grand évènement en termes de qualité de participation avec la présence de cinq (05) ministres outre les principaux acteurs de l'accord de paix, le gouvernement malien, les parties concernées par ce dossier et les partenaires".  

CAN 2020 : l’Algérie s’incline face à la Tunisie et affrontera l’Egypte en demi-finales

mer, 22/01/2020 - 20:05
La sélection nationale de handball s’est inclinée face à la Tunisie (22-26) en match comptant pour la 2e journée du second tour (groupe M2) de la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2020), ce mercredi à Radès (Tunisie). Face au champion d’Afrique en titre, grand favori pour le sacre final, les Verts n’ont réussi à tenir qu’une seule mi-temps. En effet, le Sept national a fait jeu également avec son homologue tunisien durant la première période, grâce, entre autre, à un Berkous des grands jours (11-12). En seconde période, les Tunisiens ont profité d’un passage à vide des Algériens pour creuser l’écart à cinq buts (14-19), après 10 minutes de jeu. Malgré ce retard important, les camarades du portier Ghodbane ont réagi rapidement pour revenir à un but d’écart (19-20) à 12 minutes de la fin. Toutefois, les Aigles de Carthage ont repris les choses dans les ultimes minutes pour prendre définitivement leur envole dans ce derby Maghrébin (22-26). Battus pour la première fois depuis l’entame de cette 24e édition de la CAN, les protégés d’Alain Portes bouclent le tour principal (groupe M2) à la seconde position (4 pts), derrière la Tunisie (6 pts). En demi-finales, programmées ce vendredi, l’Algérie défiera l’Egypte, leader du groupe M1, alors que la Tunisie affrontera l’Angola. Pour rappel, les Verts ont déjà assuré leur participation au Mondial 2021, prévu en Egypte, après avoir atteint le carré d’as. Radio Algérie   

Super Division – 9e manche : le GSP et le WOB intraitables

mer, 22/01/2020 - 19:15

Photo d'archives

Le duo GS Pétroliers – WO Boufarik, leaders des groupes A et B, continue de mener la dance dans le championnat national de basketball, Super Division, à l‘issue de la 9e journée dans la dernière partie s’est déroulée mardi. Scindée en trois manches, la 9e journée de la Super Division a été à l’image des précédentes journées. Fidèles à leur statut, les cadors ont dicté leur loi notamment dans les deux derbies algérois, comptant pour le groupe A. En effet, le GSP a corrigé le TRA Draria (59-99), alors que le NA Husseïn Dey a pris le meilleur sur le Rouiba CB (65-72). Pour sa part, le WOB a déroulé face à l’USM Blida (62-93) dans le derby de la Mitidja. A noter que deux rencontres, programmées vendredi, ne se sont pas jouées. Il s’agit de CRB Dar El Beida - US Sétif                 et USM Alger - PS El Eulma. La première n’a pas eu lieu en raison de la défaillance de l’appareil des 24 secondes, alors que la seconde ne s’est pas déroulée à cause d’une panne d’électricité.   Concernant le match CSC Gué de Constantine - NB Staouéli, il a été reporté au mardi 11 février. Groupe A : CSMBB Ouargla - ES Cherchell 72 - 62 CRB Dar El Beida - US Sétif non joué OMS Miliana - OS Bordj Bou Arréridj 77 - 82 Rouiba CB - NA Husseïn Dey 65 - 72 TRA Draria - GS Pétroliers 59 - 99 Classement :     Pts      J 1  GS Pétroliers 16 8 2 Rouiba CB 14 8 3 TRA Draria 14 8 4 CRB Dar El Beida 14 8 5 NA Husseïn Dey 13 8 6 OMS Miliana 12 8 7 OSBB Arreridj 09 8 8 US Sétif 09 8 9 ES Cherchell 08 8 10 CSMBB Ouargla 06 8 Groupe B : USM Alger - PS El Eulma non joué O Batna - IR Bordj Bou Arréridj 74 - 97 AB Skikda - ASS Oum Bouaghi 75 - 76 USM Blida - WO Boufarik 62 - 93 Reporté au 11 février : CSC Gué de Constantine - NB Staouéli Classement :     Pts      J 1  WO Boufarik 16 8 2 PS El Eulma 15 8 3 CSC G. Constantine 14 8 4 NB Staouéli 12 7 5 USM Alger 11 8 6 ASS Oum El Bouaghi 11 8 7 USM Blida 10 8 8 IRBB Arréridj 10 7 9 O. Batna 09 8 10 AB Skikda 07 8 Radio Algérie

Dix personnes asphyxiées par des gaz brûlés dans une douche publique à Alger

mer, 22/01/2020 - 16:50
Dix (10) personnes ont été asphyxiées par des gaz brûlés au niveau d'une douche dans la commune d'Alger centre suite à une panne de la chaudière, a-t-on appris auprès des services de la protection civile d'Alger. L'incident est survenu à 11h10mn au niveau d'une douche sise au 11 rue des frères Boulahdour près de la rue Khelifa Boukhalfa (commune d'Alger centre) où dix personnes (6 femmes et 4 hommes) ont été asphyxiées par les gaz brûlés dégagés par la chaudière, a précisé le chargé de l'information auprès de ces services, le lieutenant Khaled Benkhalfallah. Les unités de la protection civile se sont rendues sur les lieux pour secourir les blessés, âgés entre 20 et 67 ans, dont deux femmes qui ont reçu les premiers soins sur place. Les autres personnes ont été évacuées à l'hôpital Mustapha Pacha pour recevoir les soins nécessaires, certains ayant souffert de difficultés respiratoires et d'autres ayant perdu connaissance, selon la même source. En attendant de déterminer les circonstances de cet incident, le responsable a avancé "l'éventualité d'une fuite de gaz brûlés de la chaudière de cette douche". Quatre camions anti-incendie et quatre ambulances ont été mobilisés à cet effet. APS

Belmadi : « C'est le début d'une nouvelle aventure »

mer, 22/01/2020 - 15:54
Le sélectionneur national Djamel Belmadi a estimé que les éliminatoires de la Coupe du Monde 2022, dont l'entame du second tour est prévue au mois d'octobre, marqueront une nouvelle aventure pour son équipe dont le chemin est long et compliqué, afin d'aboutir à une qualification à la phase finale du mondial au Qatar. "Avec le résultat du tirage au sort de cette Coupe du Monde tant attendue, c'est le début d’une nouvelle aventure. De ce groupe-là, ce que l’on peut dire c’est qu’on retrouve le Burkina Faso que nous avons croisé lors des éliminatoires de la Coupe du Monde 2014 avec ce fameux but de Madjid Bougherra qui nous propulse au Mondial, vers le Brésil", a indiqué Belmadi dans une déclaration au site de la FAF. Au second tour des éliminatoires du Mondial 2022, l'Algérie évoluera dans un groupe A, plutôt clément, avec comme adversaires le Burkina Faso, le Niger et Djibouti, selon le tirage au sort effectué mardi soir au Caire. Interrogé sur les adversaires de la sélection algérienne, Belmadi a affirmé que le Burkina Faso est un sérieux client. "C'est vrai que l’équipe du Burkina Faso était absente lors de la dernière CAN 2019 en Egypte, mais pour avoir parlé à Kaboré, le capitaine de cette équipe, que j’ai rencontré à Marseille, il m'avait expliqué que sa sélection était malchanceuse en tombant dans un mauvais groupe où ils n'ont pas réussi à passer de justesse. Donc, ce sera le plus gros morceau, issu du chapeau 2. Ensuite, il y a le Niger et Djibouti, deux équipes sur lesquelles je n’ai pas d’informations précises". 59e au dernier classement mondial de la Fifa, les Etalons du Burkina Faso en l'absence de ses stars en retraite internationale, n'arrivent pas à s'imposer sur le continent africain. Quant au Niger, 112e au classement FIFA, et surtout Djibouti, 184e, les deux sélections restent des "petits poucets" africains et leur présence au second tour est considérée comme une grande performance . " Chaque match sera évidemment une bataille. C’est une qualification en Coupe du monde qui est au bout. On fait preuve d’optimisme et on va déployer toutes nos forces et tout notre savoir-faire pour prétendre être premier de ce groupe avant de passer à la phase de barrages. Et comme je l’ai souvent dit, et je le répète, tout le monde est averti, le chemin est long et compliqué. Chaque match aura sa vérité, son histoire. Et chaque match sera préparé de la manière la plus minutieuse possible", a tenu à expliquer Belmadi. Même avec le titre continental obtenu en terre égyptienne, la sélection nationale, de l'avis de son sélectionneur fait preuve de beaucoup d'humilité et s'est remise au travail depuis. " Le titre africain doit être une force pour nous, un atout, et non pas une faiblesse en prenant ces matchs-là sans l’ambition nécessaire, et le sérieux qu’il faut. On a donc l’ensemble du groupe maintenant et on va devoir se mettre sérieusement au boulot afin d’approfondir nos connaissances par rapport à ces adversaires", a souligné le sélectionneur des Verts, assurant qu'il va falloir travailler sur ces adversaires-là, accroitre les forces de son groupe, et réduire ses faiblesses. Pour rappel, seule l’équipe classée première de chaque poule disputera l’ultime tour de qualifications pour le Mondial 2022. A la fin, cinq sélections seulement représenteront l’Afrique au Qatar. APS

Le transfert de Slimani va passer par Leicester

mer, 22/01/2020 - 14:03
L'entraîneur Nord-irlandais de Leicester City, Brendan Rodgers, a indiqué qu'un éventuel transfert de l'attaquant international Algérien, Islam Slimani, prêté cette saison à l'AS Monaco, devrait passera par club.  "Slimani est prêté et il y a un accord pour qu'il soit de retour à la fin de Lsaison, donc s'il y a une équipe qui est intéressée à reprendre ce prêt,   elle contactera les gens ici à Leicester City. C'est quelque chose qui passera par le club.  Pour le moment, il n'y a rien à ajouter à ce sujet", a-t-il idéclaré lors d'une conférence de presse, cité mercredi par les médias locaux.    Arrivé l'été dernier à Monaco pour un prêt d'une saison avec option de Leicester, Slimani n'a pas tardé à démontrer ses qualités, devenant l'un des joueurs les plus en vue de la Ligue 1 Française en affichant un bilan de 7 buts et 8 passes décisives.    Alors que tout marchait pour lui en début de saison, le limogeage de l'entraîneur Portugais, Leonardo Jardim, à l'origine du recrutement de Slimani, et son remplacement par l'Espagnol, Robert Moreno, a fini par changer la donne pour le meilleur buteur en activité de l'équipe nationale, relégué depuis sur le    des remplaçants.   Avant de rejoindre le club de la Principauté, Slimani (31 ans) avait évolué à Fenerbahçe (Turquie) et Newcastle (Angleterre), également sous   forme de prêt, mais n'avait pu s'exprimer pleinement.     Convoité par Tottenham et Aston Villa, Slimani pourrait quitter Monaco, dès cet hiver : "Moins utilisé ces dernières semaines, l'attaquant   Monégasque ne cache pas son mal-être comme ses envies ailleurs. L'international Algérien, auteur de premières semaines étincelantes en Ligue 1 (7 buts et 8 passes décisives), ne cache pas sa lassitude face ce qu'il perçoit comme une forme de déclassement", écrivait récemment le quotidien sportif L'Equipe.    En dépit d'un faible volume de jeu, Slimani (31 ans) occupe quand même la deuxième place au classement des passeurs du championnat avec 8 offrandes, devancé par l'Argentin du Paris SG Angel Di Maria, auteur de 9 offrandes.        

ONS : le parc automobile national comptait plus de 6,4 millions de voitures à fin 2018

mar, 21/01/2020 - 15:29
Le parc automobile de l'Algérie comptait plus de 6,4 millions de véhicules à fin 2018, avec 255.538 véhicules neufs, contre plus de 6,1 millions de voitures en 2017, soit une hausse annuelle de plus de 4%, indiquent les données de l'Office national des statistiques (ONS). Le parc roulant national a totalisé 6.418.212 véhicules à la fin 2018, contre 6.162.542 véhicules à la fin 2017, enregistrant ainsi une hausse de 255.670 unités, soit une hausse de près de 4,15%, a précisé la même source. En 2018, le nombre des immatriculations et ré-immatriculation des véhicules a enregistré un léger recul de près de 0,03% (- 450 véhicules) pour totaliser 1.563.898 unités dont 255.538 véhicules neufs, en hausse de 45% par rapport à l'année précédente. L'essentiel des immatriculations des véhicules neufs a été opéré durant le second trimestre de l'année de référence, soit 155.400 véhicules contre 100.138 unités au cours du premier semestre 2018. L'immatriculation définitive des véhicules neufs signifie leur mise en circulation, explique l'Office, précisant que l'opération consiste à établir une carte grise pour un véhicule qui va être mis en circulation pour la première fois. Quant à l'opération de ré-immatriculation, elle consiste à établir une nouvelle carte grise suite à un changement de la wilaya de résidence pour un véhicule circulant en Algérie. Concernant la répartition du parc national automobile en 2018, selon le type de véhicules, l'ONS indique qu'il se composait de 4.151.041 véhicules de tourisme soit (64,68% du chiffre global (6.418,212), de 1.204.552 camionnettes (18,77%), de 421.689 camions (6,57%), 164.477 tracteurs agricoles (2,56%) et 139.780 motos (2,18%). Le parc algérien compte aussi 154.243 remorques (2,40%), 87.968 autocars-autobus (1,37%), 87.169 tracteurs routiers (1,36%) et 7.293 véhicules spéciaux (0,11%). La capitale comptait près de 1,7 million de voitures en 2018 Par wilaya, les cinq premières wilayas qui ont enregistré le plus grand nombre de véhicules en 2018 étaient Alger, avec 1.689.242 unités (26,32% de la totalité), Blida avec 351.275 (5,47%), Oran avec 331.965 unités (5,17%), Constantine avec 231.521 unités (3,61%) et Tizi-Ouzou avec 213.618 (3,33%). Les données de l'Office montrent concernant la répartition du parc national automobile selon la source d'énergie que la part de l'essence est plus importante. Elle représente 65,04% alors que celle du gasoil en représente 34,96%. Onze wilayas ont dépassé les 100.000 unités roulant à l'essence. Alger en comptait, à elle seule, plus d'un million unités. Trois wilayas seulement comptaient plus de 100.000 unités roulant au gasoil, à savoir Alger, Oran et Tizi-Ouzou. La répartition du parc national automobile, selon le pays d'origine, montre que la France était le premier fournisseur, avec 2.616.452 unités (40,77%), suivie du Japon avec 660.412 unités (10,29%), l'Allemagne avec 534.425 unités (8,33%), l'Algérie avec 287.863 unités (4,49%) et l'Italie avec 251.675 unités (3,92%). L'industrie de montage local des véhicules de tourisme a réalisé une production de 180.000 véhicules en 2018, contre 110.000 en 2017, en plus de la production de 4.500 véhicules industriels en 2018. APS

Le ministre du Commerce annonce un fichier national des produits fabriqués en Algérie

mar, 21/01/2020 - 15:18
Le ministre du Commerce, Kamel Rezig a annoncé, mardi à Blida, que des préparatifs étaient cours, en vue de l’élaboration d’un fichier national des produits fabriqués en Algérie, en perspective de la mise au point d’une liste des produits autorisés à l’importation. "Nous veillerons à l’élaboration, dans les plus brefs délais possibles, d’un fichier national de tous les produits, industriels, agricoles, artisanaux et de services, de fabrication algérienne, en vue de mettre un terme à l’importation anarchique", a indiqué Kamel Rezig à l’ouverture d’une Journée d’études sur la Loi de finances 2020. Il a signalé le "recensement, sur le marché national, de dizaines de milliers de produits de fabrication algérienne inconnus", et nécessitant, a-t-il ajouté "l’élaboration d’un e liste à leur sujet, avec l’implication des industriels et autres opérateurs économiques". Le ministre a qualifié cette démarche de "mesure urgente" inscrite au titre du programme de base du ministère visant "à encourager l’exportation et pénétrer les marchés étrangers", a-t-il souligné. "Tout produit fabriqué en Algérie sera interdit d’importation à l’avenir, à l’exception de ceux dans les quantités ne couvrent pas les besoins nationaux", a-t-il affirmé, à ce propos. Pour le ministre du Commerce, cette démarche vise "à assurer une protection juridique aux industriels, qui s’engagent à leur tour au respect de leur engagements relatifs au maintien des prix des produits, leur quantité et leur qualité, tout en évitant le monopole et la spéculation", car la protection du consommateur "est la plus importante priorité du ministère du Commerce", a, encore, affirmé Kamel Rezig. APS

Championnats d'Afrique de cross-country: la sélection nationale dégagée après le National d'Oran

mar, 21/01/2020 - 15:05
La liste des représentants algériens aux prochains Championnats d'Afrique de cross-country, prévus le 8 avril à Lomé (Togo), sera arrêtée après le Championnat national qui aura lieu le 29 février à Oran, a indiqué mardi la Fédération algérienne d'athlétisme (FAA). "La sélection nationale ne fera pas le déplacement à Lomé pour du tourisme. Notre but est de réussir un bon parcours pendant ces Championnats d'Afrique et pour atteindre cet objectif, nous devons prendre uniquement les meilleurs", a expliqué, dans une déclaration au site de la FAA, le Directeur des équipes nationales (DEN), Abdelkrim Sadou. Ce dernier avait relevé en effet pendant le cross Abdou-Seghouani, disputé samedi à Alger, que le niveau des coureurs était "tout juste moyen" et que ce sont "les athlètes les plus en forme actuellement qui se sont montrés les plus forts". Conscient que le niveau sera beaucoup plus élevé à Lomé, du fait que les prochains Championnats d'Afrique verront la participation des meilleurs crossmen du continent, le DEN a insisté sur l'obligation de ne sélectionner que les meilleurs, surtout que l'Algérie espère jouer les premiers rôles. "Pour nous, il est hors de question de prendre part à ces Championnats d'Afrique dans le seul but d'y participer. Nous ne voulons pas voir nos athlètes occuper des places de figurants. D'où l'obligation pour les athlètes qui doivent être du voyage de confirmer au National", a-t-il une nouvelle fois insisté. Le National du 29 février à Oran sera précédé du Challenge Bouzid-Saâl, prévu le 25 du même mois à Sétif. Là encore, les internationaux algériens de cross devront faire bonne impression pour espérer être sélectionnés. APS

Accidents de la circulation: 35 décès et 1.121 blessés en une semaine

mar, 21/01/2020 - 12:20
Trente-cinq (35) personnes ont péri et 1.121 autres ont été blessées dans 1.027 accidents de la circulation survenus à travers le territoire national durant la période du 12 au 18 janvier 2020, indique mardi un bilan de la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré au niveau de la wilaya de Bordj Bou-Arreridj où 8 personnes sont décédées et 40 autres ont été blessées, suite à 18 accidents de la route. Les blessés ont été pris en charge par les secours de la Protection civile puis évacués vers les structures hospitalières, a-t-on précisé.

Pages