A la une

S'abonner à flux A la une
Mis à jour : il y a 1 heure 42 min

La justice Européenne valide l'étiquetage « colonies israéliennes » des denrées issues des territoires occupés

il y a 5 heures 46 min
Les denrées alimentaires produites dans les territoires occupés Palestiniens doivent mentionner leur lieu d'origine et, le cas échéant, préciser qu'elles proviennent bien d'une colonie israélienne, a tranché, mardi, la Cour de justice de l'Union Européenne. A l'origine de ce jugement figure une décision contestée du ministère Français de l'Economie, en novembre 2016, obligeant à un étiquetage différencié des produits provenant des Territoires occupés par Israël, aux fins d’informer les consommateurs sur leur origine exacte. En 2015, la Commission Européenne avait publié une « notice interprétative » sur l'indication d'origine des marchandises provenant des Territoires occupés par Israël, depuis juin 1967, donnant lieu à la mise en oeuvre d'un l'étiquetage particulier. La Cour a jugé que la mention du territoire d'origine de ces denrées est obligatoire, « afin d'éviter, souligne-t-elle que les consommateurs ne puissent être induits en erreur quant au fait que l'Etat d'Israël est présent dans les territoires concernés en tant que puissance occupante et non pas en tant qu'entité souveraine ». En son temps, la décision du ministère Français avait été dénoncée comme « discriminatoire » par le Conseil représentatif des institutions Juives de France (Crif) au motif qu'elle aurait renforcé le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), accusé par le Crif de « détester Israël ».

Effondrement du toit d'une école primaire à Chlef : une catastrophe évitée par «miracle»

il y a 6 heures 59 min
C’est plus par « miracle » que par prévoyance qu’une catastrophe a été évitée dans la wilaya de Chlef, et les vies d’une trentaine d’enfants ont été sauvées. C’est en effet lors de la récréation des élèves à l’école primaire Maamar Mokrani, dans la localité de Béni Haoua, au Nord-Est du chef-lieu de la wilaya de Chlef que l’effondrement du toit de leur classe s’est produit. Les Rien de plus prévisible lorsqu’on sait que la construction de l’établissement date de l’époque coloniale. De plus, et comme à chaque épisode pluvial, la menace n’a fait que se confirmer pour rendre l’incident inévitable. Outre le toit, les murs de cette salle de cours sinistrée souffrent de plusieurs fissurations à l’instar d’autres salles. Aussitôt informés, les parents des élèves se sont rassemblés devant l’école pour exprimer leur décision de ne plus autoriser leurs enfants à accéder à l’école avant la parfaite réhabilitation de l’édifice. Face à cet incident qui doit alerter tous les responsables à divers niveaux, il est désormais à se demander combien d’écoles, et autres édifices d’utilité publique, se trouvent encore dans cet état et comment parer à ces situations qui pourraient coûter la vie à des innocents ? les responsabilités doivent être identifiées, mais surtout assumées. 

Youcef Benabdallah professeur en économie

il y a 7 heures 23 min
Video Add this: Playlist:

Mali : vaste offensive antiterroriste dans le centre du pays

il y a 10 heures 15 min
L'armée Malienne est actuellement en train d'entreprendre une vaste offensive antiterroriste dans le centre du pays qui s'est déja soldée par la mort de plusieurs d'entre eux, a annoncé, lundi, un communiqué du gouvernement.   Cette opération menée avec le soutien de l'armée de l'air Malienne, a été lancée en réaction contre deux attaques meurtrières lors de laquelle une centaine de soldats a trouvé la mort sur une période d'un mois.    Il s'agit des plus lourdes pertes causées à l'armée Malienne depuis des années. Face à ces revers, le président Malien, Ibrahim Boubacar Keïta, avait   ordonné l'élaboration d'un nouveau concept opérationnel donne une part importante à l'offensive.    « Les forces de défense et de sécurité du Mali ont engagé, depuis quelques jours, une offensive de grande envergure contre les bases terroristes dans   certaines localités du centre du pays », a indiqué le gouvernement Malien dans un communiqué, précisant que plusieurs terroristes avaient été tués, des véhicules détruits et des effets militaires et des cartes d'identités de plusieurs nationalités retrouvées sur les lieux.    Celui-ci a, par ailleurs, démenti la prise d'engins blindés par les terroristes lors de leurs récents assauts contre des positions de l'armée Malienne.    L'armée Malienne a indiqué au cours du week-end « reconsidérer sa posture opérationnelle », préférant se replier, désormais, de ses positions isolées, près des frontières du Niger et du Burkina Faso, pour se regrouper sur des places plus fortes.    

« Pour atteinte à l’unité nationale », 21 manifestants condamnés à 12 mois de prison, dont six avec sursis

il y a 10 heures 48 min
Pour « atteinte à l’unité nationale, la cour de justice de Sidi M'hamed a condamné, mardi, à une année de prison, sont six avec sursis, 21 personnes appréhendées durant des manifestations populaires. Une peine assortie, en outre, d’une amende de 30.000 da. A l’issue d’un procès qui aura duré une journée durant, le juge a prononcé une condamnation de « six mois de prison ferme et six mois avec sursis » à l'encontre de 21 détenus appréhendés lors des marches populaires pacifiques à travers plusieurs wilayas, pour avoir brandi l’emblème Amazigh « et distribué des autocollants et des tracts ». Une amende de 30 mille dinars a, d’autre part, été infligée aux prévenus, dont tous les objets en leur possession au moment de leur arrestation ont été confisqués. Durant la même séance, le procès contre 20 personnes détenues pour les mêmes inculpations a été reporté au 18 novembre en cours. 11 parmi eux sont sous mandat de dépôt et les 9 autres sous contrôle judiciaire.

PLF 2020 : la Commission des finances et du budget de l'APN examine les amendements proposés

lun, 11/11/2019 - 19:26
La Commission des finances et du budget de l'Assemblée populaire nationale (APN) s'est réuni lundi à Alger, pour examiner les amendements répondant aux conditions légales, proposés au projet de loi de finances PLF-2020 avec les délégués de leurs auteurs, indique un communiqué de l'APN. La réunion présidée par Tarek Tridi, président de la Commission, s'est déroulée en présence du ministre des Finances, Mohamed Loukal et du ministre des Relations avec le Parlement, Fethi Khouil. Le Bureau de l'APN avait soumis, dimanche à la Commission des finances et du budget de l'APN, 26 amendements parmi les 34 proposés sur le PLF 2020. APS

Refoulement au port d'Oran de 160 tonnes de "Pop corn" en provenance des Etats-Unis

lun, 11/11/2019 - 19:13
Pas moins de 160 tonnes de "Pop Corn" en provenance des Etats-Unis d'Amérique (USA) ont été refoulées par les services de contrôle aux frontières au niveau du port d'Oran, a-t-on appris lundi auprès de la direction régionale du Commerce à Oran. La cargaison d'une valeur de 20 millions DA a été refusée d'admission au port d'Oran pour non respect de la sécurité alimentaire, a indiqué à l'APS, le chef de service planification, suivi et contrôle à la direction régionale du Commerce, Fouad Helaïli, expliquant que cette denrée alimentaire est avariée présentant un danger pour la santé humaine. Au mois d'octobre dernier, 172 tonnes de petits pois ont été refoulées au port sec d'Es-Sénia, a ajouté la même source, soulignant que la cargaison d'une valeur de 118 millions DA en provenance d'Espagne a été refoulée par les services compétents pour une infraction liée à l'absence d'étiquetage en langue nationale. Le bilan du mois d'octobre de la direction régionale du Commerce d'Oran fait état également du refus d'admission au port sec d'Es-sénia de 28 tonnes de viande bovine désossée, d'une valeur de 11 millions DA en provenance d'Inde, pour absence de mention obligatoire en langue nationale. La direction régionale du Commerce couvre les wilayas d'Oran, de Mostaganem, de Sidi Bel-Abbes, d'Aïn Témouchent et de Sidi Bel-Abbes. APS

BMS : de fortes pluies continueront d'affecter plusieurs wilayas de l'Est du pays

lun, 11/11/2019 - 16:44
De fortes averses de pluies, parfois orageuses accompagnées localement de chutes de grêle, continueront d'affecter plusieurs wilayas de l'Est du pays lundi, indique un bulletin météorologie spécial (BMS) émis par l'Office national de météorologie. Les pluies continueront de s'abattre sur Annaba, El Tarf, Souk Ahras, Constantine, Mila, Sétif et Bordj Bou Arreridj jusqu'à lundi soir, avec des cumuls estimés entre 30 et 50 mm, alors qu'à Bejaia, Jijel et Skikda, les quantités prévues oscilleront entre 80 et 100 mm, précise la même source. Des rafales de vents sous orages sont également attendues durant la validité de ce bulletin. APS

Ligue 1 française : trois internationaux algériens dans l'équipe type de la 13e journée

lun, 11/11/2019 - 16:41
Trois internationaux algériens, Youcef Atal, Alexandre Oukidja et Andy Delort, figurent dans l'équipe type de la 13e journée du championnat de France de Ligue 1 de football du journal l'Equipe. Le gardien algérien du FC Metz, infranchissable contre Lille, samedi (0-0) a récolté la note de 8. En treize journées de Championnat, douze gardiens ont déjà eu les honneurs de notre onze type. De son côté, le latéral Youcef Atal, auteur d'un match plein avec l'OGC Nice contre Bordeaux (1-1), notamment sur le plan offensif, mérite largement sa place dans l'équipe type avec à la clé une note de 7. L'attaquant de Montpelier Andy Delort (2 passes décisives) contre Toulouse, est préféré au Strasbourgeois Lebo Mothiba, pourtant double buteur contre Nîmes (4-1) samedi, de notre onze. Le buteur algérien a obtenu un 8. Oukidja, Atal et Delort ont rejoint la sélection algérienne en stage à Sidi Moussa (Alger) en vue des deux matchs contre respectivement la Zambie le 14 novembre à Blida et le Botswana le 18 novembre à Gaborone pour le compte des deux premières journées des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations CAN 2021. APS

Pétrole: le panier de l'OPEP a terminé la semaine dernière à 61,98 dollars le baril

lun, 11/11/2019 - 16:21
Le prix du panier de quatorze pétroles bruts (ORB), qui sert de référence à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a terminé la semaine écoulée à 61,98 dollars, selon les données de l'Organisation publiées lundi sur son site web. Le prix de l'ORB s'était établi entre 62,00 et 62,57 dollars durant la semaine allant du 5 au 10 novembre courant. Introduit en 2005, le panier de référence de pétrole brut de l'OPEP comprend actuellement le Sahara Blend (Algérie), Girassol (Angola), Djen(Congo),Oriente (Equateur), Zafiro (Guinée Equatoriale),Rabi light (Gabon), Iran Heavy (Iran),Basra Light (Irak), Kuwait Export ( Koweït), Es-Sider (Libye), Bonny Light (Nigéria), Arab Light (Arabie saoudite), Murban (Emirats arabes unis) et Mery (Venezuela). Les prix de l'or noir avaient terminé la semaine dernière en légère progression. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier s'est établi à 62,51 dollars à Londres, en hausse de 0,4%, ou 22 cents, par rapport à la clôture de jeudi. A New York, le baril américain de WTI pour décembre a gagné 0,2%, ou 9 cents, à 57,24 dollars. Le baril de Brent avait gagné 1,3% et le baril de WTI était monté de 1,9%. Dans ce contexte, la septième réunion de l'OPEP, prévue pour le 6 décembre prochain à Vienne ( Autriche), et la 117ème Conférence ministérielle de l'Organisation programmée pour le 5 décembre, sont très attendues. Lors des dernières réunions de l'OPEP et ses partenaires, l'accord portant une baisse conjointe de la production de 1,2 million de barils a été reconduit pour une durée supplémentaire allant du 1 juillet 2019 jusqu'au 31 mars 2020. Depuis 2016, l'Organisation et ses partenaires à leur tête la Russie se sont engagés pour une limitation volontaire de leur production afin de soutenir les cours. APS

Bolivie : le président Evo Morales a démissionné

lun, 11/11/2019 - 09:19
Le président de la Bolivie, Evo Morales, a annoncé, dimanche, sa démission après trois semaines de vives protestations contre sa réélection et par suite à des appels de l'armée, la police et l'opposition à réclamé son départ. « Je renonce à mon poste de président », a déclaré à la télévision le leader indigène de 60 ans, au pouvoir depuis 2006, au terme d'une journée marquée par de nouveaux affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ainsi que par des démissions en série de ministres et de députés. « Le coup d'Etat a eu lieu », a commenté le vice-président Alvaro Garcia Linera, qui a également démissionné. Peu avant, le commandant en chef de l'armée avait demandé au chef de l'Etat de « renoncer à son mandat présidentiel afin de permettre la pacification et le maintien de la stabilité, pour le bien de notre Bolivie ». « Nous nous joignons à l'appel du peuple Bolivien de suggérer au président  de présenter sa démission pour pacifier le peuple de Bolivie », avait également déclaré le commandant général de la police. Accompagné par la foule, Luis Fernando Camacho, dirigeant le plus visible et radical de l'opposition, s'était rendu au siège du gouvernement à La Paz pour y remettre symboliquement une lettre de démission à signer par Evo Morales.

Jordanie : le prêt de terres à Israël ne sera ni prolongé ni renouvelé

lun, 11/11/2019 - 08:49
La Jordanie a annoncé dimanche, par la voix du roi Abdallah II, qu'il n'y aurait ni prolongation, ni renouvellement de l'accord en vertu duquel elle prête une partie de ses terres à Israël.    « J'annonce, aujourd'hui, l'expiration des annexes au Traité de paix relatives à Baqoura et à Ghumar et le rétablissement de notre souveraineté pleine et entière sur chaque arpent de ces terres », a déclaré le souverain Jordanien. Le ministère des Affaires étrangères a quant fait savoir dans un communiqué que la Jordanie continuerait à respecter les droits de toutes les parties concernées dans les régions de Baqoura et de Ghumar. La Jordanie autorisera les Israéliens possèdent des terres dans ces régions à s’y rendre après avoir reçu un visa de l'ambassade de Jordanie à Tel Aviv, leur entrée dans le pays se faisant désormais par les poste-frontières officiels.     En octobre 2018, la Jordanie a officiellement informé Israël de sa décision de ne plus renouveler l'accord en vertu duquel elle prêtait une partie de ses terres à des agriculteurs israéliens.

Transport public : les VTC peinent à s’imposer en Algérie

dim, 10/11/2019 - 20:16

La géo-localisation a introduit depuis 2017 le concept de réserver un chauffeur-taxi sur une plate-forme établie sur le web. On les désigne par le diminutif de VTC (voiture de transport avec chauffeur).

Quoi que l’offre permet de varier le choix aux usagers mais les courses sont nettement chères par rapport au taxi traditionnelle et/ou le transport en commun. Des taxieurs estiment que le travail se fait rare depuis l’arrivée des VTC.

Chaine: Tags:

Championnat arabe (dames) : le GS Pétroliers n’ira pas en finale

dim, 10/11/2019 - 19:28
Les basketteuses du GS Pétroliers se sont inclinées face à leurs homologues libanaises du Club Beyrouth (84-70), en demi-finales du championnat arabe des clubs féminin, ce dimanche à Meknès (Maroc).   Fin de parcours pour les championnes d’Algérie en titre dans ces joutes arabes. Au vu de la physionomie de la rencontre, la qualification en finale des Libanaises est en plus méritée. Et pour cause, à aucun moment de la partie les Pétrolières n'ont réussi à faire douter cette leurs adversaires du jour. En effet, Club Beyrouth a pris les devants dès le premier quart-temps (15-10). Le GSP a essayé de rattraper le coup lors du second quart-temps sans y parvenir. C'est donc avec un retard de 9 points que les protégés de Hakim Meddour ont regagné les vestiaires (38-29). De retour sur le parquet de la salle Al Massira, les camarades de la capitaine d’équipe, Rachida Belaidi, ont assisté impuissantes à la défaite de leur équipe, notamment, à l’issue du 3e quart-temps durant lequel les Libanaises avaient déjà accumulé 21 points d’avance. Les Algériennes tenteront de corriger le tir lors de la partie finale programmée ce lundi (15h00 algériennes) en affrontant les Jordaniennes du Chabab Faheys. Ces dernières se sont inclinées face aux Tunisiennes de l'ES Cap Bon (69-65) dans l’autre demi-finale. Quant à la grande finale, elle aura lieu à 19h00 (algériennes) entre Club Beyrouth et l'ES Cap Bon De son côté, le second représentant algérien dans cette compétition, à savoir, Hussein Dey Marines a vu son parcours prendre fin aux portes des demi-finales. Les Husseindéennes ont été éliminées, samedi, en quarts de finale par les Tunisiennes de l'ESCB.

Vaccination antigrippale : les quotas de wilayas acheminés vers leurs destinataires

dim, 10/11/2019 - 18:58
La campagne de vaccination débute dimanche et les personnels médical et paramédical sont prêts pour accueillir les citoyens désireux de se faire vacciner contre les risque grippal qui s’annonce trop délicat par rapport à l’an dernier. A noter que le ministère a mis à la disposition du secteur de la santé plus d’un million de doses pou tout le territoire national ou des quotas ont pris, à l’instar de Jijel, la destination qui leur est assignée. Abdlmadjid Zouad, correspondant de la radio chaine 3, indique qu’un lot de 12668 doses a été réceptionné vendredi et samedi pour le lancement de vaccination antigrippal ce dimanche.   

Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie au Liban

dim, 10/11/2019 - 17:31
10/11/2019 - 17:31

Le gouvernement libanais a donné son agrément à la nomination de M. Abdelkrim Rekaibi en qualité d'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République algérienne démocratique et populaire auprès de la République libanaise, indique dimanche le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

 

  

Algérie Poste : de nouveaux services seront lancés prochainement

dim, 10/11/2019 - 17:11
La ministre de la Poste, des Télécommunications et des Technologies et du Numérique, Imène Houda Feraoun a indiqué qu'Algérie Poste lancera, prochainement, plusieurs nouveaux services, dont "Fi Darek" qui proposera des prestations à domicile pour les personnes aux besoins spécifiques et les personnes âgées. Dans une déclaration à la presse au terme de sa visite de travail et d'inspection au Complexe postal de Birtouta (Alger), la ministre a précisé que les projets mis en œuvre par Algérie Poste avaient permis de "réaliser l'équilibre financier de cette entreprise qui s'apprête à annoncer plusieurs nouveaux services dont +Fi Darek+ qui sera lancé la semaine prochaine et qui permettra aux personnels de la Poste d'assurer des prestations à domicile au profit des personnes aux besoins spécifiques et des retraités âgés". Après avoir souligné que ce nouveau service permettra de "sécuriser les deniers" de ces deux catégories sociales, Mme Feraoun a évoqué son éventuelle extension aux personnes physiques et morales afin de générer des ressources supplémentaires dans l'entreprise. Algérie Poste compte également lancer un service sécurisé de distribution des colis et signer des accords de coopération avec des entreprises de E-commerce, a fait savoir la première responsable du secteur. Indiquant que 17% des deniers des clients d'Algérie Poste sont retirés via les distributeurs automatiques de billets (DAB), Mme Feraoun a annoncé que l'entreprise Algérie Poste créera une filiale chargée de la maintenance de ces distributeurs, d'autant que l'Algérie "rencontre plusieurs difficultés pour assurer la maintenance de ces équipements, pas seulement dans les régions éloignées mais également à Alger et dans d'autres grandes villes", indiquant que cette filiale assurera la maintenance des distributeurs relevant d'Algérie poste, en attendant de lancer ce service au profit des banques dans une deuxième étape. Concernant la confection des cartes électroniques, la ministre a fait savoir que la deuxième phase a été lancée et qu'il existe un projet pour leur confection à l'avenir. A une question sur le projet de loi de finances (PLF 2020), Mme Feraoun a précisé que le texte de ce projet de loi "n'impose pas de nouvelles taxes sur le E-commerce mais prévoit un impôt sur les produits et services commercialisés sur Internet. Il s'agit des mêmes impôts imposés au commerce ordinaire". Concernant certaines perturbations enregistrées sur le réseau mobile ces derniers jours, la ministre considère que cela est "normal, d'autant que l'Algérie n'est pas un pays producteur d'équipements technologiques qui sont généralement importés en cas de panne".       

France : des milliers de manifestants à Paris contre les actes antimusulmans

dim, 10/11/2019 - 16:54
Des milliers de personnes se rassemblaient dimanche à Paris pour dénoncer les actes antimusulmans en France, rapportent les médias. Les manifestants scandaient notamment "stop à l'islamophobie", "vivre ensemble, c'est urgent", en se rassemblant devant la Gare du Nord. Cette marche, à l'appel de plusieurs personnalités et organisations comme le Collectif contre l'islamophobie en France, doit rejoindre la Place de la Nation, à l'est de la capitale. Des manifestations devaient également avoir lieu à Marseille (sud-est) et à Toulouse (sud-ouest). L'appel à manifester a été lancé le 1er novembre dans le quotidien Libération" quatre jours après une attaque contre une mosquée à Bayonne (sud-ouest) revendiquée par un ancien militant d'extrême droite de 84 ans et qui a fait deux blessés graves. Le message initial était de dire "STOP à l'islamophobie", à la "stigmatisation grandissante" des musulmans, victimes de "discriminations" et d'"agressions". Plus de 40% des membres de la communauté musulmane de France affirment avoir subi un comportement raciste et près d'un sur trois rapporte une discrimination liée à sa religion au cours des cinq dernières années, a révélé un sondage publié récemment. L'étude Ifop réalisée pour la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et la Fondation Jean Jaurès, précise que "42% des musulmans vivant en France affirment avoir fait l'objet d'au moins une forme de discrimination liée à leur religion, et ce au moins une fois au cours de leur vie". Et pour 32%, cela s'est produit au cours des cinq dernières années. Les sondés attestent avoir notamment été exposés à une discrimination notamment lors de la recherche d'un emploi" (17%) ou d'un logement (14%) ou par les enseignants dans un établissement scolaire (14%).

Djelfa : quatre morts et deux blessés dans un accident de la circulation

dim, 10/11/2019 - 16:47
Quatre personnes sont décédées et deux autres ont été grièvement blessées dans un accident de la circulation survenu, dans l’après-midi de dimanche à Djelfa, a-t-on appris auprès des services de la protection civile de la wilaya. L’unité secondaire de Sidi Laàdjel (135 km au Nord de Djelfa) a effectué une intervention aux environs de 13H00, suite au signalement d’une collision entre deux véhicules touristiques, sur l’axe du chemin de wilaya CWN137, reliant Sidi Laàdjel et Ksar Chellala (Tiaret), est-il ajouté de même source. Quatre personnes sont mortes sur place, deux hommes (62 et 51 ans), une vieille femme de 71 ans et un enfant de 13 ans, suite à cet accident, également à l’origine de blessures graves ayant touché un jeune homme de 26 ans et une autre personne non encore identifiée, transférés tous les deux vers des services hospitaliers, pour leur prise en charge. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes et circonstances exactes de cet accident, est-il signalé, par ailleurs.         

Pages