A la une

S'abonner à flux A la une
Mis à jour : il y a 2 heures 12 min

Affaire de montage automobile : reprise du procès d'anciens responsables et hommes d'affaires au Tribunal de Sidi M'hamed

jeu, 05/12/2019 - 12:27
Le procès d'anciens responsables et hommes d'affaires impliqués dans des affaires de corruption relatives à l'activité de montage automobile a repris jeudi au Tribunal de Sidi M'hamed (Alger), pour la deuxième journée consécutive. Lors de l'audience de mercredi, le juge a procédé à l'interrogatoire des prévenus, décidant la poursuite du procès, même après le retrait du Collectif de défense. L'audience de la matinée de mercredi a été marquée par l'audition des deux anciens Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal. Celle de l'après-midi a vu l'interrogatoire des anciens ministres Youcef Yousfi, Abdelghani Zaalane et Mahdjoub Bedda, ainsi que de l'ancien wali de Boumerdes, Yamina Zerhouni , qui ont tous nié en bloc les charges retenues contre eux. Le juge a interrogé, également, un nombre de cadres, notamment du ministère de l'Industrie, en tant que représentants des personnes morales accusées dans l'affaire des usines d'automobiles qui, à leur tour, ont nié les charges qui leur sont reprochées.

Le chef de l'Etat reçoit le Gouverneur de la Banque d'Algérie

jeu, 05/12/2019 - 11:45
Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, a reçu mercredi le Gouverneur de la Banque d'Algérie (BA), Aymane Benabderrahmane, qui lui a remis les rapports relatifs à l'exercice financier 2018, indique un communiqué de la présidence de la République. Remis au chef de l'Etat conformément aux dispositions de l'article 29 de l'ordonnance 03-11 du 26 août 2003, relative à la monnaie et au crédit, modifiée et complétée, les rapports portent sur l'évolution économique et monétaire du pays, les opérations, activités et comptes de la Banque d'Algérie, outre la supervision bancaire. Lors de l'audience, le Gouverneur de la Banque d'Algérie a présenté un exposé général sur la situation économique et financière du pays ainsi que sur la situation du système bancaire national, en mettant l'accent sur les réalisations accomplies et les lacunes relevées au niveau des composantes de l'économie nationale, dans une conjoncture marquée par la persistance des déséquilibres macroéconomiques et le choc extérieur durant la période considérée, précise le communiqué. L'exposé a également porté sur les actions relatives à la politique monétaire, notamment le contrôle et la supervision des banques et établissements financiers effectuées par les services concernés de la Banque d'Algérie dans l'objectif de préserver la stabilité du système bancaire et d'accompagner de l'application des règles de prudence en vigueur dans ce secteur, outre les activités de la centrale des risques. Le rapport présenté par le Gouverneur de la Banque d'Algérie a englobé aussi les activités de la Commission bancaire au titre de l'exercice 2018, notamment en matière de respect par les banques et établissements financiers des procédures législatives et règlementaires en vigueur, particulièrement celles relatives à la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. A la fin de son exposé, le Gouverneur de la Banque d'Algérie a évoqué la question de l'efficience du système bancaire en Algérie, soulignant la nécessité d'œuvrer davantage au renforcement des Grands équilibres macro-économiques. Le chef de l'Etat qui a félicité le Gouverneur de la Banque d'Algérie pour la prise de ses fonctions à la tête de cette institution, il l'a exhorté à oeuvrer à l'intensification des efforts de la Banque notamment en termes de maîtrise du cadre macro-financier et du taux d'inflation, outre l'efficacité de la supervision et du contrôle bancaire. Dans ce sillage, le chef de l'Etat a mis en avant l'impératif de poursuivre l'approfondissement des réformes engagées par notre pays afin de consolider les équilibres et la stabilité macro-économiques et de diversifier l'économie nationale en vue d'assurer un développement durable, de préserver les ressources financières et réduire le déficit intérieur.

Mourad Preure Expert Algérien dans le domaine pétrolier

jeu, 05/12/2019 - 11:25
Video Add this: Playlist:

Le professeur Mourad Preur à la Radio : «la souveraineté, c’est d’abord une bataille d’ingénieurs, d’économistes et de juristes»

jeu, 05/12/2019 - 11:23

M. Mourad Preure, expert international en pétrole. Ph.©Radio Algérie Multimédia.

Professeur Mourad Preure, expert international en pétrole s’est dit heureux de s’exprimer sur la question au lendemain de la décision de l’Etat d'exercer son droit de préemption sur les intérêts d’Anadarko en Algérie, via la compagnie pétrolière nationale, la Sonatrach. « Je suis très heureux que Sonatrach soit en condition d’exercer son droit de préemption, je juge cela très positif pour deux raisons : d’abord par reflexe du pétrolier tout court, et pour l’élargissement de la base de réserves de Sonatrach, une décision qui renforce la souveraineté nationale, ce qui est extrêmement important », a-t-il souligné. Invité à s’exprimer sur cette actualité brûlante, lors de l’émission L’invité de la rédaction de la Radio chaine 3, l’expert a tenu cependant à lever cette nuance en précisant que « la souveraineté, c’est d’abord une bataille d’ingénieurs, d’économistes et de juristes ». Pour lui, il ne suffit pas de récupérer des actifs, mais encore faut-il être en mesure de maitriser les opérations qui s’en suivent. Il insiste en même temps sur l'indispensable, voire vital, renforcement de la Sonatrach en ressources humaines et expertise, mais surtout par l'élargisement de ses actifs à l'international.   

COP25 : le secteur du tourisme doit jouer un rôle de premier plan dans l'action climatique

jeu, 05/12/2019 - 10:42
Un nouveau rapport de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) et du Forum international des transports (FIT), présenté mercredi dans le cadre de la Conférence des Nations Unies sur le climat, COP25, à Madrid, estime que les émissions liées aux transports dus au tourisme devraient représenter 5,3% de toutes les émissions de CO2 d'origine humaine d'ici 2030, contre 5% en 2016. "Parallèlement, à mesure que le nombre de touristes augmente et que le secteur progresse vers des déplacements à faible émission de carbone, les émissions par passager-kilomètre devraient diminuer au cours de la prochaine décennie", a signalé l'OMT. Dans ce contexte, l'OMT appelle à une coopération renforcée entre les secteurs des transports et du tourisme afin de transformer efficacement le tourisme en action climatique. Le rapport intitulé "Transport Related CO2 Emissions of the Tourism Sector" (Emissions de CO2 liées au transport dans le secteur du tourisme) présente les émissions produites par les différents modes de transport du tourisme. Ces données sont juxtaposées à la croissance prévue des émissions jusqu'en 2030 et aux niveaux d'ambition actuels de décarbonisation des transports. "Cette étude approfondie analyse l'impact environnemental des différents modes de transport dans le secteur du tourisme. Il appartient maintenant au secteur du tourisme, en particulier aux responsables de l'élaboration des politiques touristiques, d'utiliser efficacement les données et de veiller à ce que le secteur joue un rôle de premier plan dans la réponse à l'urgence climatique", a déclaré le directeur exécutif de l'OMT, Manuel Butler, en présentant le rapport. Selon l'OMT, les émissions de CO2 du tourisme liées au transport restent un défi majeur et exigent que le tourisme travaille en étroite collaboration avec les transports afin de soutenir son engagement à accélérer le processus de décarbonisation et la mise en œuvre d'un scénario très ambitieux. En outre, le secteur du tourisme doit déterminer son propre scénario de haute ambition, en complément des efforts du secteur des transports. Ainsi, le tourisme progresserait vers un découplage significatif de la croissance et des émissions afin de se développer dans le cadre des objectifs climatiques internationaux, a soutenu l'agence onusienne.

Réunion du Gouvernement : adoptions de plusieurs décrets exécutifs et de marchés en gré à gré simple concerna simple concernant plusieurs secteurs

jeu, 05/12/2019 - 10:06
Le Gouvernement, réuni mercredi sous la présidence du Premier ministre, Noureddine Bedoui a examiné et débattu de projets de décrets exécutifs, d'exposés et de marchés en gré à gré simple concernant plusieurs secteurs, a indiqué un communiqué des services du Premier ministre, dont voici la traduction APS : "Le Gouvernement, réuni mercredi 04 décembre 2019, sous la présidence du Premier ministre, Noureddine Bedoui, a examiné et débattu des projets de décrets exécutifs, des exposés et des marchés en gré à gré simple concernant les secteurs de l'Intérieur, des Finances, des Affaires religieuses, de l'Education, de l'Enseignement supérieur, de la Jeunesse et des Sports, de l'Habitat, du Commerce, des Ressources en eau, de la Santé et du Travail. Premièrement: le Gouvernement a entamé sa réunion par l'examen et l'adoption d'un projet de décret exécutif modifiant et complétant le décret exécutif N 18-300 du 26 novembre 2018 relatif à la circulation de certaines marchandises dans la zone terrestre du rayon des douanes, présenté par le ministre des Finances. Ce texte de loi vise à simplifier les procédures relatives aux autorisations de transport de marchandises en vue de faciliter l'approvisionnement des populations dans la zone terrestre du rayon des douanes, tout en tenant compte des exigences de contrôle stipulées dans le Code des douanes, visant la lutte contre le phénomène de la contrebande. Intervenant au terme de cet exposé, le Premier ministre a affirmé que cette mesure ,prise par le Gouvernement visant la facilitation et la simplification des mesures appliquées sur le transport de marchandises dans les zones frontalières, revêtait une importance particulière, ajoutant qu'elle permettra de solutionner un problème procédural dont ont souffert nos citoyens dans ces zones (touchant près de 40% des populations de ces régions), outre ses effets néfastes sur l'économie nationale et la dynamique de développement dans ces régions. A ce titre, M. Bedoui a indiqué que la lutte contre la contrebande était une question nationale qui ne concerne pas uniquement le corps des douanes, se félicitant des réalisations majeures accomplies par les corps de sécurité dans notre pays en la matière. Il a salué, également, le rôle majeur que jouent les forces de l'Armée nationale populaire (ANP) dans la lutte contre ce phénomène. Deuxièmement: le Gouvernement a examiné et adopté deux projets de décrets exécutifs portant réalisation d'établissements éducatifs des cycles moyen et secondaire en sus de l'annulation d'autres. Ces deux projets de décrets exécutifs prévoient la réalisation de 69 CEM et 49 lycées, outre l'annulation de projets de réalisation de 13 CEM et de 10 lycées. Dans son intervention à l'issue de la présentation des deux textes, le Premier ministre s'est félicité, en particulier, du nombre considérable de nouveaux établissements éducatifs réceptionnés et mis en service lors de la dernière rentrée scolaire au profit de nos enfant à travers le territoire national, mettant l'accent sur l'importance de doter ces structures d'équipements nécessaires garantissant les meilleures conditions de scolarisation à nos enfants, et de réunir les bonnes conditions dont des salles de sport, des logements de fonction et autres, pour son personnel administratif et pédagogique. Dans ce cadre, le ministre a décidé ce qui suit: - Mise en place d'une commission interministérielle composée des ministère de l'Education, de l'Intérieur et de l'Habitat qui mènera ,en coordination avec les wali, des visites d'inspection à l'ensemble de nouveaux établissements pour effectuer une évaluation globale de ces structures, cerner les lacunes, y remédier immédiatement et présenter un rapport détaillé à cet effet. Charger le ministre de l'Education de présenter un exposé, lors de la prochaine réunion du Gouvernement, sur les résultats de l'étude réalisée par l'Institut national des études sur l'Education concernant l'évaluation et l'analyse des résultats d'examen notamment les faibles résultats enregistrés au niveau de certains établissements et wilayas, outre les procédures et les mesures proposées pour traiter cette question. Troisièmement : Le Gouvernement a examiné et adopté 06 projets de décret exécutif portant promotion de centres universitaires en universités, présentés par le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Il s'agit des centres universitaires des wilayas de Tamanrasset, Mila, Tissemsilt, Tipaza, Ain Témouchent et Relizane. Intervenant au terme de l'adoption des projets de texte, le Premier ministre a indiqué que la promotion de ces centres universitaires en universités vient couronner les investissements conséquents débloqués par l'Etat en vue de les développer, ainsi que les efforts consentis par les staffs administratifs et pédagogiques de ces universités. Le Premier ministre a mis en avant en particulier la promotion du centre universitaire de Tamanrasset qui encadre 8000 étudiants, ajoutant que cette mesure renforcera sa place d'université africaine par excellence, compte tenu de l'encadrement, les structures dont elle dispose outre les possibilités de son expansion. Evoquant la place de l'université et de la recherche scientifique en général , le Premier ministre a appelé à ce que l'université s'acquitte de sa mission de centre de rayonnement scientifique et culturel et de catalyseur de développement économique. Dans ce cadre, le Premier ministre a ordonné ce qui suit: -Lancer une dynamique effective par l'entame de l'élaboration de la promotion des centres universitaires de Tindouf, Illizi, Naâma et El Bayadh en universités, dès la prochaine rentrée universitaire, et ce par l'association de tous les organismes et les secteurs concernés, notamment le Centre nationale d'études et d'analyses pour la population et le développement, -Mettre en place une stratégie intégrée érigeant l'université et la Recherche scientifique en levier pour le développement de l'économie nationale, en focalisant sur l'ouverture de spécialités au diapason des besoins et des qualifications de chaque région, notamment au Sud et Hauts-plateaux, -Nécessité de moderniser et de développer l'université algérienne et de s'éloigner de la pure gestion administrative, en associant les étudiants et les enseignants à cette opération, selon une approche participative et moderne, comme appliqué dans les plus prestigieuses universités dans le monde. Quatrièmement: le Gouvernement a entendu un exposé sur le projet de réalisation d'un Centre hospitalo-universitaire (CHU) mixte civile et militaire à Alger (Zeralda), d'une capacité d'accueil de 700 lits.   Intervenant au terme de l'exposé, le Premier ministre a indiqué qu'il s'inscrit dans le cadre de la concrétisation de la décision de la réalisation de ce pôle sanitaire moderne et important pour la capitale et qui permettre de promouvoir le niveau de la prise en charge sanitaire de nos citoyens conformément aux normes mondiales, d'autant plus que des équipes médicales mixtes de compétences nationales de haut niveau veilleront à son encadrement, affirmant que le Gouvernement a affecté les ressources financières nécessaires à la concrétisation de ce projet. Le Premier ministre a indiqué que ce CHU s'inscrivait également dans le cadre d'une approche nouvelle dans le domaine de l'exploitation des capacités nationales, par la conjugaison des moyens et des efforts entre la Santé civile et la Santé militaire au profit de nos citoyens, à travers l'établissement de pôles similaires à travers les différentes régions du pays. Cinquièmement: le Gouvernement a entendu un exposé présenté par le ministre des Ressources en eau sur le Plan d'action de la Société des eaux et de l'assainissement d'Alger (SEAAL) pour la période 2019-2021 . L'exposé a mis en évidence une importation amélioration enregistrée en matière de distribution de l'eau potable au profit des habitants de la wilaya d'Alger, les 57 communes de la wilaya étant alimentées avec cette matière vitale 24/24H. Suite à cet exposé, le Premier ministre s'est félicité des résultats réalisés par la SEAAL en matière d'alimentation en eau potable, mettant en avant l'importance d'améliorer les prestations fournies au citoyens selon les normes en vigueur à l'échelle internationale, avant d'affirmer l'acquisition par la Société nationale de l'expérience nécessaire devant lui permettre de prendre en charge totalement l'aspect lié à la gestion et l'exploiter pour améliorer ce service public à travers l'ensemble des wilayas du pays. Sixièmement: le Gouvernement a entendu un exposé présenté par le ministre des Finances concernant les mesures devant être prises pour réduire le déficit de la balance des paiements afin de sauvegarder les réserves de change du pays. L'exposé a porté essentiellement sur la présentation des résultats des décisions prises par le Gouvernement à l'effet de réguler les importations et sauvegarder les réserves de changes du pays, notamment dans les domaines de l'importation des céréales et du transport maritime. L'exposé a également fait état du parachèvement de l'élaboration du cahier des charges relatif à l'organisation de l'activité de l'Office Algérie Interprofessionnel des Céréales (OAIC) et de la finalisation du projet de décret exécutif portant création de l'Autorité de régulation du marché des produits alimentaires subventionnés. Intervenant au terme de cet exposé, le Premier ministre a mis en avant les résultats réalisés suite aux décisions courageuses prises par le Gouvernement en matière de rationalisation des importation ayant permis d'économiser plus de 2 milliards USD à fin octobre dernier, un montant qui devrait atteindre 3 milliards USD fin 2019. En conclusion, le Gouvernement a examiné et adopté des projets de marchés en gré à gré simple avec des entreprises publiques portant sur les secteurs de l'Intérieur, des Finances, des Affaires religieuses, de l'Habitat, de la Jeunesse et des sports et de la Santé".

Football - Coupe d'Algérie : les 32e de finale auront lieu du 21 au 23 décembre

mer, 04/12/2019 - 18:28
Les 32e de finale de la Coupe d’Algérie de football auront lieu les 21, 22 et 23 décembre prochains, a indiqué ce mercredi la Fédération algérienne de football (FAF) sur son site internet. La course à la succession du CR Belouizdad, tenant du trophée, sera lancée le 21 décembre prochain. Pour cette nouvelle édition de l’épreuve populaire, le même système de compétition adopté la saison dernière sera reconduit avec notamment des demi-finales qui se joueront en aller et retour. Pour ce qui est du tirage au sort des 32es et 16es de finale de Dame Coupe, la cérémonie aura le mardi 10 décembre prochain à l’Ecole supérieure d’hôtellerie et de restauration d’Aïn Bénian (Alger). Liste des 64 clubs qualifiés pour les 32e de finale : Ligue 1 : CR Belouizdad, MC Alger, MC Oran, JS Saoura, AS Aïn M'lila, CS Constantine, JS Kabylie, CABB Arreridj, USM Alger, USM Bel-Abbès, US Biskra, NA Husseïn Dey, ASO Chlef, ES Sétif, NC Magra et Paradou AC. Ligue 2 : USM Harrach, JSM Béjaïa, MO Béjaïa, O. Médéa, USM Annaba, Amel Boussaâda, RC Arbaâ, DRB Tadjenanet, AS Khroub, OM Arzew, ASM Oran et WA Tlemcen. Division Nationale Amateur : USM Khenchela, IB Lakhdaria, US Béni Douala, NT Souf, CR Béni Thour, WA Boufarik, AB Chelghoum Laid, CR Village Moussa, MO Constantine et MSP Batna. Ligue Inter-Régions : CRB Houari-Boumediene, NASR El Fedjoudj, ES Guelma, FC Bir el Arch, CB Mila, ERB Bou Medfaâ, CR Zaouia, E. Sour Ghozlane, JS Bordj Menaïl, Hydra AC, IS Tighennif, IRB Sougueur et ARB Ghriss, IR Mécheria, CRB Adrar, SC Mecheria, O. Magrane, US Souf, MC El Bayad. Régionale 1 : NRB Lardjem, FCB Telagh, USM Oran et AB Sabath. Régionale 2 : M. Oued Chaâba, AS Marsa et MJ Arzew.

Comptes rendus du 18ème jour de campagne électorale

mer, 04/12/2019 - 17:34

Ph. DR (la ville de Relizane)

Au 18ème jour de la campagne électorale pour le présidentielles du 12 décembre courant, les cinq candidats, chacun dans ses destination choisie, se sont de nouveau investis à expliquer leurs programmes à leurs audiences respectives. Azzedine Mihoubi à Alger : une lutte résolue contre la corruption A Alger, le candidat Azzedine Mihoubi a réitéré son engagement à poursuivre la lutte contre la corruption par la numérisation de l'administration et la consécration de la justice sociale. Animant un meeting à la Coupole du Complexe sportif Mohamed-Boudiaf, le secrétaire général par intérim du Rassemblement national démocratique (RND), devant une audience représentative de plusieurs wilayas du pays, a appelé les citoyens à se rendre massivement aux urnes le 12 décembre prochain. Abdelaziz Belaid à Taref, plaide pour l'équilibre régional dans le développement Le candidat Abdelaziz Belaid a plaidé, depuis El Tarf, pour la réalisation de l'équilibre régional et l'attribution équitable des projets en fonction des besoins et des spécificités de chaque région. Lors d'un meeting populaire animé à la maison de la Culture de la wilaya, M. Belaid s'est engagé à « accroitre les investissements selon les spécificités et les besoins de chaque région du pays (…) A cause de la mauvaise gestion et du régionalisme, nous avons perdu 20 ans durant lesquels nous pouvions réaliser des miracles», a déclaré le candidat du front El Moustakbal. Benflis à Relizane met en garde contre «l'attisement des rancœurs» A partir de Relizane, le candidat Ali Benflis a mis en garde contre «l'attisement des rancœurs entre les Algériens visant à semer la fitna» affirmant «n'avoir aucun différend avec personne». Lors d'un meeting animé à la maison de la culture au centre-ville de Relizane M. Benflis a affirmé qu'il «n'y a d'autre issue à la crise qui prévaut dans le pays que l'élection présidentielle», ajoutant «je n'ai aucun différend avec personne. Il ne faut pas attiser les rancœurs pour semer la fitna entre les Algériens». Appelant à «réfléchir à un avenir meilleur pour le pays», il a insisté sur l'impératif du «dialogue pour surmonter les obstacles et éviter la fitna», soulignant que le prochain président de l'Algérie doit «faire preuve de patience et d'endurance et doit être à l'écoute» des citoyens.

Gaïd Salah met en garde contre toute tentative de perturber le processus électoral

mer, 04/12/2019 - 16:46
Le vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, a mis en garde, lors de sa visite à Oran, contre toute tentative de perturber le processus électoral ou d'empêcher les citoyens d'exercer leur droit constitutionnel, indique mercredi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). «Nous mettons en garde de nouveau, la bande et ses relais, voire toute personne tentée de porter atteinte à cette démarche constitutionnelle ou de l’entraver, pour enliser le pays dans des voies périlleuses, en perturbant les élections ou en tentant d’empêcher les citoyens d’exercer leur droit constitutionnel, tout en soulignant que la justice et tous les organes de l’Etat leur feront face», a-t-il dit, dans une allocution d'orientation prononcée au 1er jour de sa visite de travail et d'inspection en 2è Région militaire. «Nous œuvrons, soutenus par notre vaillant peuple, à éradiquer la bande et ses relais hypocrites, qui vouent toujours une rancœur et une haine viscérales envers le pays et jouent leurs dernières cartes dans l'espoir de pouvoir faire aboutir leurs desseins abjects», a-t-il ajouté. Pour le chef d'état-major de l'ANP, «Il est certain que dans le but de faire avorter ces desseins, l'Algérie à besoin de chaque effort dévoué qui permettrait de surmonter, en toute sécurité, cette conjoncture, et  contribuerait par conséquent à atteindre les nobles objectifs nationalistes  de cet important rendez-vous électoral».  «En ce moment historique précisément, nous distinguerons celui qui est  capable de se séparer de toute forme d’égoïsme et d’individualisme et  mettre de côté les intérêts personnels étroits, car rien n'a d’importance  lorsqu'il s'agit des intérêts de l'Algérie dans de pareilles circonstances.  L'Algérie qui restera, sous la protection d'Allah, trouvera toujours les  mains tendues des plus dévouées de ses enfants, peuple et armée», a-t-il  souligné. Le Général de Corps d’Armée a assuré qu'afin «de garantir la réussite de  cet important rendez-vous électoral, j’ai donné des instructions fermes  dans ce cadre à l'endroit de tous les personnels de l'ANP et des services  de sécurité, afin de faire preuve des plus hauts degrés de vigilance et de  prudence afin d'avorter toute tentative malveillante ou de machination qui  attenterait au bon déroulement de cet important évènement et d'empêcher  quiconque de perturber ce processus électoral de quelque manière que ce  soit», a-t-il assuré  «Conscients de cette responsabilité vitale et de son extrême importance,  nous sommes prêts à accomplir nos nobles missions et contrecarrer toutes  les tentatives désespérées de porter atteinte au bon déroulement des  élections, quelle que soit leur origine, afin d'amener le pays à bon port»,  a-t-il ajouté. Le chef d'état-major de l'ANP a relevé que «l'Algérie ouvre grand ses bras  à ses enfants les plus fidèles. Celui qui se met entre ses bras ressentira  toute la chaleur et celui qui opte pour une autre direction que celle que le peuple algérien a choisie, ne récoltera que déception et regret, car l'Algérie se dirigera vers sa destination avec ou sans eux». «Nous attendons de la part de tous les citoyens et citoyennes, à travers  l'ensemble du pays, notamment les jeunes, de participer en force dans les  prochaines présidentielles, car nous savons pertinemment que la conscience du peuple algérien du danger qui guette le pays et des défis majeurs que traverse l’Algérie, est une conscience qui n'a pas besoin de preuve, car le peuple algérien est le peuple des défis, par l'action et non par la parole, et son histoire en est témoin», a-t-il poursuivi.  Le vice-ministre de la Défense nationale a souligné que le peuple algérien, notamment la jeunesse, «est aujourd’hui, devant une nouvelle opportunité pour prouver à eux-mêmes et au monde entier, qu'ils méritent, à juste titre, de porter l'étendard des ancêtres qui ont confié l'Algérie comme legs aux enfants des générations de l'indépendance».  « Alors, vaillants enfants de l’Algérie, ne donnez aucune occasion à la  bande et ses relais, et prouvez à l'ennemi avant l'ami, à travers une  participation large, libre et intègre à l'échéance présidentielle du jeudi  12 décembre 2019, que l'Algérie a des enfants qui sont mus de prudence,  d'intelligence et du sens de responsabilité, à même de leur permettre de  relever tous les défis», a-t-il soutenu.  Pour le chef d'état-major de l'ANP, «les défis, c'est réussir cette noble  démarche nationaliste, qui fera de ce rendez-vous électoral crucial une  porte sur la paix et la sécurité et ouvrira grandes les portes de ses  bienfaits, avec l'aide d'Allah, devant le peuple algérien, notamment la jeunesse, et portera en elle l'espoir et sera un signe de bon augure à celui qui aime l'Algérie et sera, certainement, une déception pour ceux qui portent rancune et ressentiment envers ce grand pays». «Nous sommes entièrement convaincus que le peuple algérien, conscient de  son intérêt et de l'intérêt de sa Patrie ainsi que de l'ampleur des défis  confrontés, saura s’engager dans cette échéance nationale cruciale et saura  comment relever le défi par la participation forte et massive dans cet  effort nationaliste constructif et s’acquittera de son devoir national en  toute liberté et transparence, dans un climat empreint d'une conscience  profonde de l'importance de l'évènement et de son rôle dans la réalisation  des espérances des millions de vaillants chouhada et des attentes des  générations de l'indépendance». «Partant, les hommes de bonne volonté parmi nos concitoyens contribuent  activement, chacun dans son domaine, à réunir les conditions appropriées à  même de faire réussir la prochaine échéance électorale du 12 décembre 2019.  C’est dans cette noble démarche nationaliste que s'inscrivent, voire  doivent être en harmonie, le devoir et le droit», a-t-il dit. Le communiqué du MDN a précisé que au deuxième jour de sa visite en 2ème Région militaire et à l'Ecole des Cadets de la nation d’Oran et après la cérémonie d’accueil, le Général de Corps d'Armée, accompagné du  Général-Major Meftah Souab, Commandant de la 2è Région, a suivi un exposé présenté par le Commandant de l'Ecole, puis visité les différentes infrastructures administratives et pédagogiques ainsi que les différents laboratoires de cette Ecole, pour rencontrer ensuite les Cadets et prononcé une allocution d'orientation, suivie par l'ensemble des cadets des dix (10) écoles implantées au niveau du territoire national.  Il a mis l'accent, dans cette allocution, sur l’importance «d’enraciner» les valeurs de la Révolution de Novembre dans les «esprits des fidèles» générations montantes, pour qu’elles puissent s’en inspirer pour «surmonter tous les défis et les obstacles et poursuivre leur chemin avec espoir, optimisme et ambition», vers la contribution «effective et efficace» à l’édification de l'avenir de leur patrie. «Entièrement conscients, nous œuvrons inlassablement avec la volonté d’Allah Le Tout-Puissant, au sein de l’ANP, digne héritière de l’Armée de  Libération Nationale, à ancrer les idéaux et les nobles valeurs de le  Révolution de Novembre, dans la mémoire des fidèles générations montantes,  afin de leur permettre de saisir le message, les dimensions et la noblesse  de Novembre, en ce qu’il représente l’une des épopées les plus grandes, les  plus éminentes et les plus chères aux cœurs des Algériens et mérite l’éloge», a-t-il relevé. «Notre Armée peut être fière, aujourd’hui et toujours, d’appartenir à  l’artisan de cette épopée, en l’occurrence, l’Armée de Libération  Nationale. Et la flamme de cette fierté restera flamboyante, tout autant  que le rôle important assigné à l’ANP dans le cadre de ses missions»,  a-t-il ajouté. «Partant de ce principe précisément, il devient naturel, voire impératif,  que la mémoire des Algériens, notamment la jeune génération, revienne sur  le passé glorieux de leur pays, pour en tirer un capital moral, que je sais abondant et incomparable, leur permettant, résolument, de faire face à tous  les défis, voire les remporter, de surmonter les obstacles et de poursuivre  leur voie avec espoir, optimisme et ambition, vers la contribution  véritable et efficace à l’édification de l’avenir de leur patrie», a-t-il affirmé. Pour le général de corps d'armée, l’histoire de l’Algérie, «qui fait notre  grande fierté aujourd’hui, n’aurait pu avoir lieu, comme nous le savons  tous, sans ces braves et vaillants hommes, qui ont sacrifié ce qu’ils  avaient de plus cher, à savoir leur jeunesse, pour l’avenir de l’Algérie,  considérant alors que cet  avenir devrait être prometteur. Il vous appartient aujourd’hui d’avoir la certitude que l’avenir de l’Algérie doit être à la hauteur de son histoire nationale exemplaire». «Sachez que votre pays, l’Algérie, grâce à sa Glorieuse Révolution et son  histoire nationale riche de gloires et de hauts faits,  a su mettre son  empreinte, distinctement, sur les pages de l’Histoire contemporaine de  l’humanité, et graver en lettre d’or la capacité de l’homme à changer le  cours des événements de l’histoire, et de les réorienter selon ses  aspirations et ambitions légitimes», a-t-il rappelé.  Selon lui, «l’Histoire de l’humanité gardera en mémoire, sans doute et  avec fierté, la grandeur de l’Algérie, de son peuple et de sa glorieuse  Révolution populaire, de même qu’elle commémorera l’héroïsme de ses  auteurs, et fera l’éloge du rôle leader, à travers lequel cette Glorieuse  Révolution a contribué à répandre les idéaux de la liberté et de la paix à  travers le monde». «Ainsi et à l’occasion de notre présence au sein de ce prestigieux pôle  d’enseignement, pour nous enquérir des conditions de formation et inspecter  le cadre de vie des Cadets, nous veillons à conférer à notre appareil de  formation toute l’attention qu’il mérite, en ce qu’il constitue une  véritable pépinière d’hommes et une source inépuisable qui fournit à notre Armée des élites hautement qualifiées, armées du sens du patriotisme. Cet appareil constitue, ainsi, une importante source de ressources humaines compétentes, ayant un savoir-faire et une conscience de la nature et de l’importance des missions assignées», a-t-il relevé. Pour le Général de Corps d’Armée «accorder de l’importance à la qualité de la formation du militaire sortant, c'est accorder de l’importance à cet élément et à sa contribution efficace dans le renforcement de nos Forces Armées».  Le vice-ministre de la Défense nationale a indiqué que «le pays qui jouit  de sécurité et qui est rassuré quant au présent et au futur de ses enfants,  est un pays qui dispose d'une armée forte, dans tout le sens du terme».  «Je tiens à rappeler et à insister sur le fait que la force de l’ANP,  digne héritière de l’Armée de Libération Nationale est puisée essentiellement de la force de sa composante humaine qui œuvre, sans répit, à acquérir l’expérience professionnelle conforme aux missions assignées, et veille à donner l’exemple en termes de patriotisme et de sacrifice pour le pays. Telles sont les qualités et les valeurs que nos établissements de formation contribuent à imprégner dans les esprits et les cœurs des personnels, bien au-delà, ils poursuivent leur noble mission, à travers le développement et la promotion de ces valeurs et à en faire une référence constante et un critère déterminant à adopter lors de l’évaluation scolaire et même professionnelle. C'est une mission, voire une responsabilité sensible, dont cette Ecole et tous les autres établissements de l'appareil de formation, doivent s’en tenir de la manière la plus judicieuse», a-t-il relevé. Ensuite, le Général de Corps d’Armée a écouté les interventions des  cadettes et cadets, qui ont exprimé «leur fierté d'appartenir à ces édifices pionniers d'enseignement, comme ils ont réitéré leur résolution à  n'épargner aucun effort pour une meilleure acquisition scientifique leur  permettant d'être à l'avant-garde». Au niveau de la Base Navale Principale Mers El-Kébir, le Général de Corps  d’Armée a inspecté les différents projets de développement et de  modernisation de cette base stratégique et s'est enquis de l’état  d’avancement des travaux de ses infrastructures, où il a suivi, au début,  un exposé global sur cette Base présenté par son Commandant, et ce, avant  de suivre un exercice démonstratif exécuté par un détachement de ladite  Base ayant pour intitulé: «La protection et la sécurisation de la Base  Navale Principale Mers El-Kébir».  Après sa rencontre d'orientation avec les cadres et les personnels de la  Région, le Général de Corps d’Armée a procédé à l’inspection de certaines  unités du Secteur Militaire d’Oran. APS

Un train de voyageurs percute mortellement une personne à Boumerdes

mer, 04/12/2019 - 15:40
Une personne a trouvé la mort, mercredi matin à Boumerdes, percutée par un train de transport de voyageurs assurant la liaison Alger-Tebessa, a-t-on appris auprès de la protection civile de la wilaya. "L’accident est survenu aux environs de 7h00 lorsque le train, venant de Tebessa en direction de la gare Agha d’Alger, a mortellement percuté un personne non identifiée, âgée entre 30 et 40 ans, au niveau de la cité Alilikia de la commune de Boumerdes, loin de la gare", a indiqué à l’APS, le chargé de la communication auprès de ce corps, le capitaine Smail Ait Kaci. La dépouille de la victime a été transportée à la morgue de l’hôpital de Thenia, a-t-il ajouté, signalant le lancement d’une enquête, en vue de son identification et de déterminer les circonstances exactes de sa mort. Le capitaine Smail Ait Kaci a, par ailleurs, signalé qu’une femme âgée de 44 ans, a échappé à la mort après avoir été victime, dans la matinée de mercredi, d’une chute sur le quai du chemin de fer de la gare de Thénia (Est de Boumerdes), au moment du passage du train de transport de voyageurs. La femme, atteinte de blessures diverses a été transportée à l’hôpital de Thenia, "où elle a bénéficie de soins nécessaires, et sa vie est hors de danger", a-t-il assuré. APS

Oran : une femme donne naissance à des quadruplés

mer, 04/12/2019 - 15:26
Une femme, originaire de Mohamadia (Mascara), a donné naissance mardi soir à des quadruplés au niveau de l’établissement hospitalier spécialisé de gynécologie obstétrique "Nouar Fadéla" d’Oran, a-t-on appris du directeur de cette structure sanitaire. La mère, âgée de 34 ans, a donné naissance par césarienne à deux garçons et deux filles à 19h30 mn. Les bébés se trouvent en bonne santé et ont été placés au service prénatal de l’hôpital, a souligné Bensahla Mustapha, ajoutant que la mère se porte également en bonne santé et reste sous contrôle médical. Il s’agit de la première naissance de quadruplés au sein de cet hôpital, selon son directeur, qui a rappelé que de nombreux cas de naissance de triplés y on été enregistrés. APS

Trump a rencontré Erdogan en tête à tête au sommet de l'Otan

mer, 04/12/2019 - 15:18
Le président américain Donald Trump a rencontré son homologue turc Recep Tayyip Erdogan en tête à tête mercredi en marge du sommet du 70e anniversaire de l'Otan pour évoquer les vives tensions provoquées au sein de l'Alliance par l'intervention turque au nord de la Syrie. Non annoncée, la rencontre intervient trois semaines après une visite du président turc à Washington pendant laquelle le milliardaire républicain s'était dit "un grand fan" de M. Erdogan. Elle a été "très productive", a précisé le porte-parole de la présidence turque sur Twitter. La Maison Blanche a confirmé l'entretien, pendant lequel a été évoquée notamment "l'importance que la Turquie remplisse ses engagements vis-à-vis de l'alliance". Déjà dans le collimateur pour avoir acheté des systèmes de défense antimissile russe S-400, la Turquie a été critiquée au sein de l'Otan pour avoir lancé sans concertation une intervention contre les forces kurdes du nord de la Syrie. Les tensions sont montées au point de tourner à l'incident diplomatique la semaine dernière quand M. Erdogan a jugé Emmanuel Macron en "mort cérébrale". Avant le sommet de l'Otan, le président français est revenu à la charge, accusant Ankara de "parfois travailler avec des intermédiaires" du groupe terroriste "Etat islamique" et estimé que les deux pays n'avaient "pas la même définition" du terrorisme. Une rencontre mardi entre les présidents français et turc avec Angela Merkel et Boris Johnson n'avait pas permis de lever "toutes les ambiguïtés" ni d'obtenir les "clarifications" souhaitées", avait estimé le chef de l'Etat français. Face à ces critiques, la Turquie avait menacé de bloquer l'adoption des nouveaux plans de défense pour les Etats Baltes et la Pologne, voire de la déclaration commune, finalement approuvée. APS

Championnats arabes - Course en ligne (Juniors) : l’or pour les Algériens

mer, 04/12/2019 - 15:10
La sélection algérienne (juniors/garçons) de cyclisme a dominé la course en ligne des Championnats arabes sur route, disputée mercredi à Alexandrie (Egypte), en remportant la médaille d'or, aussi bien en individuel que par équipes. C'est Hamza Amari qui a remporté cette course, disputée sur une distance de 110 kilomètres, en présence de 33 athlètes, s'adjugeant ainsi la médaille d'or en l'individuel, et qui combinée avec la médaille d'argent de son compatriote Youcef Boukhari a permis à l'Algérie de s'adjuger également la médaille d'or par équipes. Même la troisième place était revenue à un Algérien, en l'occurrence Zaki Boudar, mais ce dernier a été finalement déclassé, pour avoir "entravé le passage à un adversaire", selon les juges. Le podium "par équipes" de cette course en ligne a été complété par l'Egypte (2) et au moment où la Tunisie a pris la 3e place. L'Algérie porte ainsi son total provisoire à neuf médailles : 6 or et 3 argent. Lors de la précédente édition, disputée également en Egypte, à Sharm El-Sheikh, l'Algérie avait décroché la première place au classement final, avec un total de 17 médailles : 10 or, 4 argent et 3 bronze. APS

Tribunal de Sidi M’hamed : le juge interroge les deux anciens Premiers ministres

mer, 04/12/2019 - 15:06

Ph.DR

Le juge du Tribunal de Sidi M'hamed (Alger) a procédé, mercredi, à l'interrogatoire des accusés poursuivis dans des affaires relatives au montage de véhicules, dont d'anciens responsables et ministres ainsi que des hommes d'affaires. Après avoir interrogé Ahmed Ouyahia, le juge a procédé à l'interrogatoire de l'ancien Premier ministre, Abdelmalek Sellal qui a fait prévaloir sa défense laquelle s'est retirée de l'audience, arguant «l'absence des conditions nécessaires au procès». Les questions du juge ont porté sur l'octroi d'indus avantages à des opérateurs dans le domaine de montage automobile, notamment à l'homme d'affaire Ahmed Mazouz, et sur le financement de la campagne électorale de l'ex-président de la République, Abdelaziz Bouteflika. En réponse à ces questions, Abdelmalek Sellal a nié «en bloc» les charges qui lui sont reprochées, expliquant que son rôle en tant que Premier ministre se limitait à la coordination entre les représentants du Gouvernement sur lesquels il «n'avait aucune autorité», et c'est le cas, a-t-il dit «pour la gestion du ministère de l'Industrie à l'époque du ministre en fuite, Abdeslam Bouchouareb». Il a ajouté, à ce propos, avoir demandé à Bouchouareb de revoir le cahier de charges, qu'il a élaboré sans le consulter.  Quant à l'octroi d'indus avantages pour le projet d'investissement de l'homme d'affaires Mazouz Ahmed et l'implication de son fils, Sellal a indiqué n'avoir pas étudié ce dossier, affirmant «avoir acquis tous les biens immobiliers lui appartenant avec ses propres fonds».  Pour ce qui est du financement de la campagne électorale et de l'ouverture de deux comptes bancaires en son nom, Sellal a expliqué que «c'est le  candidat qui désigne le chargé de l'aspect financier de la campagne», niant «avoir eu connaissance d'un quelconque transfert de fonds relatif à la campagne, dont il ignorait l'origine».  Le jugé a décidé de lever l'audience pour deux heures à peu près avant sa reprise par l'audition du reste des accusés, dont l'ancien ministre des Transports et Travaux publics, Abdelghani Zaalane et l'ex-ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi.

CAF Awards 2019 : Mahrez, Bennacer et Belaïli dans la liste finale

mer, 04/12/2019 - 15:00
Riyad Mahrez, Ismaël Bennacer et Youcef Belaïli figurent dans la short-liste des nominés pour le titre du meilleur joueur africain de l'année 2019, indique ce mercredi le site de la Confédération africaine de football (CAF). L’un de ces dix joueurs sera le prochain roi de ballon rond africain. En plus des trois internationaux algériens, les autres nominés sont : André Onana (Cameroun & Ajax), Hakim Ziyech (Maroc & Ajax), Kalidou Koulibaly (Sénégal & Napoli), Mohamed Salah (Egypte & Liverpool), Odion Ighalo (Nigeria & Shanghai Shenhua), Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon & Arsenal) et Sadio Mane (Sénégal & Liverpool). Outre le trophée du meilleur joueur du continent, Belaïli est également en lice pour le titre de joueur africain interclubs de la CAF. De son côté, le coach national, Djamel Belmadi, est nommé pour le trophée du meilleur entraineur. Pour sa part, la sélection nationale, sacrée championne d’Afrique, est nommée pour le titre de l'équipe de l'année, à l’image du Sénégal (finaliste de la CAN 2019), du Nigeria, de la Tunisie et de Madagascar. Les vainqueurs de chaque catégorie des CAF Awards seront connus lors de la cérémonie de remise des récompenses qui se déroulera le mardi 7 janvier 2020, à Hurghada en Egypte.

Energie : Sonatrach va exercer son droit de préemption sur les intérêts d'Anadarko en Algérie

mer, 04/12/2019 - 14:29
La Compagnie nationale, Sonatrach va exercer son droit de préemption sur les intérêts détenus par Anadarko en Algérie suite à une décision du ministre de l'énergie relative à une opération dans le cadre d'une fusion/acquisition effectuée par Anadarko, « incompatible» avec la réglementation en vigueur, a annoncé, mercredi un communiqué du ministère de l'énergie. Selon le communiqué «une opération de fusion/acquisition a été opérée, le 3 août 2019, entre les compagnies pétrolières américaines Anadarko et Occidental».  «Dans le cadre du processus de cette fusion/acquisition, Occidental cédera l’ensemble de ses intérêts, nouvellement acquis en Afrique, au profit de Total», a précisé la même source. «Anadarko, partenaire de Sonatrach sur le périmètre de Berkine a sollicité, conformément à la loi sur les hydrocarbures, l’approbation du ministre de l’énergie, pour le changement de contrôle «d’Anadarko Algérie» au profit de la compagnie Occidental», lit-on dans le communiqué. «En vertu de la réglementation en vigueur,  le ministre de l’énergie, Mohamed Arkab, s’est prononcé sur cette opération et a déclaré son «incompatibilité» avec le maintien d’Anadarko dans le contrat d’association sur le périmètre de Berkine», a-t-on souligné de même source. «En conséquence, Sonatrach exercera son droit de préemption sur les intérêts détenus par Anadarko en Algérie», a conclu le document. APS

Mme Saliha Mekhref, représentante du candidat Azzedine Mihoubi : priorité aux réformes institutionnelles profondes

mer, 04/12/2019 - 12:19
A quelques jours de la tenue des présidentielles ce 12 décembre, les candidats redoublent d’efforts en vue de faire connaitre leurs programmes. Pour Azzedine Mihoubi, représenté ce matin par Mme Saliha Mekharef à l’émission L’invité de la rédaction de la Radio chaine 3, et dans un programme axé sur 15 engagements, la priorité est aux réformes institutionnelles profondes, à commencer par les pouvoirs attribués au président de la République.  Ce dernier ne pourra prétendre au renouvellement de son mandat, de cinq ans, qu’une seule fois dans un régime semi-présidentiel où le pouvoir est partagé avec d’autres institutions. Il est aussi question d’accorder plus de prérogatives aux parlementaires par une consultation semestrielle sur les activités du gouvernement. Un parlement dont la dissolution, tel qu’évoqué par d’autres, ne constitue pas une urgence, en tout cas pas avant la révision de la Constitution, en vue d’éviter « le vide institutionnel », précise Mme Mekhref.

Carnet du 18e jour de la campagne électorale

mer, 04/12/2019 - 11:16
   Voici le carnet de la campagne électorale pour l'élection présidentielle du 12 décembre 2019 à son 18e jour, mercredi  :  -Ali Benflis anime deux meetings populaires, le premier à Relizane  (10h00) et le second à Ain Temouchent (15h00).  -Azzedine Mihoubi anime deux meetings populaires, le premier à la Coupole du Complexe olympique Mohamed-Boudiaf (11h00) et le second au complexe Mustapha Tchaker de Blida (14h00).     -Abdelaziz Belaïd anime deux meetings populaires à El Tarf (10h00) et Skikda (15h00). -Abdelkader Bengrina anime un meeting populaire à Oran.

Bedoui présente au chef de l'Etat un exposé sur la situation socio-économique du pays

mer, 04/12/2019 - 09:46
Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah a reçu, mardi, le Premier ministre, Noureddine Bedoui, qui lui a présenté, dans le cadre du suivi de l'action du Gouvernement, un exposé sur la situation socio-économique et politique du pays, notamment le climat de déroulement du processus électoral, a indiqué un communiqué de la présidence de la République. Le Premier ministre a évoqué, dans ce sens, les résultats des deux Conseils interministériels, tenus le 21 novembre et le 2 décembre 2019, le premier ayant été consacré à l'examen de la situation des nouvelles cités et pôles urbains, tandis que le deuxième a été dédié à l'évaluation de la situation de la compagnie aérienne nationale "Air Algérie" et l'examen de son programme de développement. M. Bedoui a également abordé, les actions engagées par les départements ministériels, chacun dans son domaine, en application des décisions issues du Conseil ministériel tenu le 26 novembre dernier. Le Premier ministre a évoqué, par ailleurs, l'action entreprise par le Gouvernement à l'effet d'accompagner les jeunes porteurs de projets, notamment dans le domaine de l'économie verte et circulaire. Se félicitant de l'action du Gouvernement, le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, "soucieux de consacrer la culture et l'esprit de continuité de l'Etat et de ses institutions" a mis l'accent sur "la nécessité de persévérer en vue de renforcer la dynamique de développement et de réaliser les différents programmes pertinents", soulignant l'impératif de "poursuivre les efforts visant à rapprocher davantage l'administration du citoyen, notamment suite aux dernières modifications ayant touché l'organisation administrative, outre la nécessaire exploitation des potentialités qu'offrent les technologies modernes". Il a relevé, en outre, "l'intérêt extrême qu'accorde l'Etat à la promotion des énergies renouvelables en adéquation avec les priorités et les engagements en matière de préservation de l'environnement et du climat", relevant, à ce titre, la nécessité de sensibiliser à l'importance d'accorder des facilitations nécessaires aux investisseurs dans ce domaine. Enfin, les deux parties ont évoqué "les rencontres internationales de haut niveau auxquelles a participé et participera l'Algérie aux mois de novembre et décembre, outre le niveau de représentation de notre pays et de sa contribution à leurs travaux.    Enfin, les plus importants rendez-vous internationaux de haut niveau auxquels l'Algérie a participé en novembre et ceux prévus en décembre, ont été évoqués ainsi que le niveau de représentation et la contribution de l'Algérie aux travaux de ces rencontres.

Pages