A la une

S'abonner à flux A la une
Mis à jour : il y a 1 heure 42 min

Sept (07) morts sur les routes dans les dernières 48 heures (bilan feux de foret et noyade)

ven, 23/08/2019 - 14:57
Plusieurs accidents de la circulation ont été enregistrés dont 06 accidents les plus mortelles ayant causé le décès à 07 personnes et des blessures à 16 autres personnes pris en charge sur les lieux puis évacuées vers les hôpitaux par les éléments de la protection civile, selon un bilan de ce corps. Le bilan de la Protection civile, arrêté ce matin à 08 heure, dénombre durant la période du 21 au 22 août 2019, , (les dernières 24 heures) les unités de la protection civile ont enregistré 2779 interventions, dans les différents types d’interventions pour répondre aux appels de secours, suite à des accidents de la circulation, accidents domestiques,  évacuations sanitaires, extinction d’incendies et dispositifs de sécurité, … etc. Le bilan le plus lourd à été enregistré au niveau de la wilaya de Bouira avec 03 personnes décédée et 03 autres blessés suite au carambolage de trois (03) camion quatre (04) véhicules légers et un (01) bus de transports de voyageurs, survenu sur l’Autoroute Est Ouest au lieu dit : Boulerbah, commune de Djebahia, daira de Kadiria, les victimes ont été pris en charge sur les lieux puis évacuées vers l’hôpital de Lakhdaria par les secours de la protection civile.       Par ailleurs,  le bilan du dispositif de surveillance des plages nos secours ont effectués 1178 interventions, ce qui a permets de sauvés 893 personnes de noyade, et le prodigue des soins à 173 personnes et l’évacuation de 110 personnes vers les structures hospitalières, ainsi que le repêchage de 04 personnes décédée par noyade en mer à travers les plages interdites dans les wilayas de Bejaia, Boumerdes, Jijel, Tipaza, les victimes ont été évacuées vers les morgues des hôpitaux locaux par les services de la protection civile.    A noter, aussi l’intervention des secours de la protection civile de la wilaya d’Oum El Bouaghi pour le repêchage et l’évacuation d’un (01) enfant âgé de 04 ans décédé noyé dans une piscine située au centre ville de la commune de Ain M’Lila. Concernant le dispositif de lutte contre les incendies de forêts, maquis, récoltes et broussailles, les unités de la protection civile ont procédés à l’extinction de 21 incendies (08 incendies forêts, 03 incendies Maquis, 04 incendies Broussailles), ces incendies ont causés des pertes estimés de 453 Ha de surface forêts, 112 Ha de surface maquis, 54 Ha de surface broussailles, 1730 bottes de foins. A noter aussi, les unités de la Protection civile ont Procédés à l’extinction de 06 incendies urbains, industriels et divers , à travers les wilayas d’Alger, Tizi Ouzou, Skikda, Oum el Bouaghi, Djelfa et Médea, ces incendies ont causés des gênes respiratoires à 02 personnes à la wilaya de Djelfa,  suite à un incendie qui s’est déclaré dans une habitation sis à la rue de l’indépendance commune de Djelfa.     

Alger : cinq morts et 23 blessés dans une bousculade au concert de Soulking

ven, 23/08/2019 - 12:26
Au mois cinq personnes sont mortes et 23 autres ont été blessées jeudi dans la soirée dans une bousculade survenue lors d'un concert donné à Alger par le rappeur algérien Soolking, a-t-on appris de sources hospitalières.  Les corps des cinq personnes décédées, trois jeunes femmes et deux jeunes hommes âgés de 20 à 25 ans- étaient entreposés dans la nuit de jeudi à vendredi à la morgue du CHU Mustapha, "en attendant l'autopsie", a indiqué le DG de l'hôpital Mustapha, Abdeslam Bennana, mais selon lui, les personnes mortes 'auraient été victimes de la bousculade. Parmi les 17 personnes blessées, quelques-unes seulement étaient gardées en observation, les autres, souffrant de blessures sans gravité, ont quitté l'hôpital, a-t-on constaté sur place.  Contactés par l'APS, les services d'urgence de l'hôpital Zemirli, dans la banlieue proche d'Alger, ont confié par téléphone avoir admis "six blessés légers", souffrant pour la plupart de contusions.  Selon les premiers témoignages concordants, l'accident s'est produit vers 20heures devant une des entrées secondaires du stade du 20 août où la foule se pressait pour assister au concert de Soolking, un évènement qui a drainé quelque 30.000 spectateurs, a-t-on constaté. Commencé à 20h30, le concert de Soolking n'a pas été interrompu et s'est poursuivi pendant plus de quatre heures.        Le jeune rappeur algérien, établi en France, était en concert en Algérie pour la première fois. Son spectacle était organisé par l'Office national des droits d'auteurs (Onde).    

OMS : Appel à un investissement massif dans la lutte contre le paludisme

ven, 23/08/2019 - 12:22
Les progrès réalisés dans la lutte contre le paludisme, une maladie qui touche surtout l'Afrique, sont au point mort depuis deux ans, a alerté vendredi l'OMS, qui appelle à investir massivement pour créer notamment un vaccin plus efficace. "Le monde est à la croisée des chemins. Les progrès historiques réalisés au cours des dernières décennies sont clairement en train de ralentir. Il y a encore chaque année plus de 400.000 morts et 200 millions de cas", a averti le directeur du Programme mondial de lutte antipaludique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Pedro Alonso, lors d'une conférence de presse. Dans un document publié vendredi et élaboré par un groupe d'experts mandatés par l'OMS, ces derniers soulignent qu'après d'énormes progrès réalisés dans la réduction du nombre de cas et de décès entre 2000 et 2015, les deux dernières années ont été marquées par un enlisement. Le monde n'est pas en bonne voie pour atteindre les buts fixés en 2015 pour 2030, à savoir réduire de 90% le nombre de cas de paludisme et les taux de mortalité liés à cette maladie transmise par des moustiques infectés. Le groupe d'experts estime que 34 milliards de dollars (près de 30,7 milliards d'euros) doivent être investis jusqu'en 2030 pour accélérer la lutte contre le paludisme, en améliorant notamment les systèmes de santé et de surveillance du paludisme, et en développant de nouveaux outils pour lutter plus efficacement contre la maladie, comme les vaccins. M. Alonso a ainsi expliqué que le vaccin actuel n'était efficace qu'à 40%. Il ressort des analyses du groupe d'experts que la mise en oeuvre à plus grande échelle des interventions actuelles contre le paludisme permettrait d'éviter deux milliards de cas et quatre millions de décès supplémentaires d'ici à 2030, à condition que la population des 29 pays les plus touchés bénéficient de ces interventions. Ce n'est qu'à ce moment-là que le monde pourrait commencer à discuter de la prochaine étape: fixer une date pour éradiquer la maladie, a expliqué M. Alonso. "Il n'y a pas d'obstacles biologiques à l'éradication du paludisme", mais les outils actuels ne le permettent pas, a-t-il expliqué. "L'éradication du paludisme à l'échelle mondiale serait l'un des plus grands succès dans le domaine de la santé publique. Avec de nouveaux outils et de nouvelles approches, nous pouvons faire de cet idéal une réalité", a souligné le directeur de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, cité dans un communiqué. Plus de 90% des décès dus au paludisme chaque année surviennent en Afrique subsaharienne. Mais seulement la moitié des personnes à risque en Afrique dorment sous une moustiquaire imprégnée d'insecticide.

Jeux africains 2019 – Natation : médaille d’or et record d’Algérie pour Ramzi Chouchar

jeu, 22/08/2019 - 21:00
Le nageur algérien, Ramzi Chouchar, a brillé de mille feux en s’adjugeant la médaille d’or du 400m 4 nages des Jeux Africains (JA 2019), lors de la seconde journée des épreuves de natation disputée ce jeudi à Casablanca (Maroc). Plus rapide que tous ces concurrents, Chouchar a réalisé un chrono de 4:23.53. Il a devancé au podium le Sud Africain Ayrton Sweeney (4:26.88) et l’Egyptien Ahmed Salem (4:28.35). Outre la satisfaction de monter sur la plus haute marche, Chouchar a réussi également à reprendre son record d’Algérie de la spécialité, détenu depuis juin dernier par Jaouad Syoud (4:24.21). Concernant les autres distinctions algériennes, Rania Nefsi a remporté l’argent du 400m 4 nages (4:58.55) alors que les deux breloques en bronze sont l’œuvre de Majda Chebaraka, sur le 200m nage (2:05.51), et de l’équipe féminine du relais 4x200m nage libre (8:42.75). Grâce à ces 4 nouvelles médailles, l’Algérie porte son total à 30 médailles (10 or, 8 argent, 12 bronze) et occupe la 3e place d’un classement général dominé par l’Afrique du Sud (46 médailles : 12 or, 19 argent, 15 bronze) alors que l’Egypte occupe la 2e place (26 médailles : 11 or, 9 argent, 6 bronze).

Jeux africains 2019 – Handball (dames) : l'Algérie domine la Tunisie (26-24)

jeu, 22/08/2019 - 20:28
La sélection nationale féminine de handball a pris le meilleur sur son homologue tunisienne (26-24) lors de la deuxième journée de la poule B des Jeux Africains de Rabat (JA 2019), ce jeudi à Casablanca (Maroc) Après une entrée en matière ratée, après la défaite concédée face au Cameroun (26-33), les Algériennes se sont relancées dans le tournoi grâce à ce premier succès. Dans l’autre match du groupe B, les Camerounaises ont atomisé le Kenya sur le score de 44 à 21. L’Algérie disputera son troisième et match ce samedi face au Kenya (14h00).    De son côté, la sélection nationale masculine a assuré une place en quart de finale après avoir fait match nul face à la RD Congo (20-20) pour le compte de la 3e journée du groupe B.

Jeux Africains 2019 – Saut d’obstacles : l’Algérie sur la 3e marche du podium

jeu, 22/08/2019 - 20:18
L’équipe nationale de saut d’obstacle a remporté la médaille de bronze de l’épreuve par équipe des Jeux Africains (JA 2019), ce jeudi à Rabat (Maroc). Composée de Ali Mesrati, Ali Boughrab, Mohamed Anis Smati et de Sofian Mesraoui, l’EN d’Algérie est montée sur la 3e marche du podium après avoir réalisé un score de 60.97 fautes. De son côté, le Maroc, pays hôte, a dominé la compétition avec 1.84 fautes, alors que l’Egypte a pris la seconde place avec 3.32 fautes.

Jeux Africains 2019 – Aviron : deux nouvelles médailles d’or pour l’Algérie

jeu, 22/08/2019 - 19:46
Les rameurs algériens se sont distingués une nouvelle fois en remportant quatre nouvelles médailles, dont deux en or, lors de la 2e journée des épreuves d'aviron des Jeux africains de Rabat (JA 2019), disputées ce jeudi à Salé. Excellents lors de leur entrée en matière, couronnée par 4 médailles (3 or, 1 argent), les Algériens ont récidivé en glanant 4 autres breloques, dont deux en vermeille. Rouba et Chehili, des filles en or Après l’or glané mercredi, Amina Rouba et Nawel Chiali se sont offertes deux autres médailles du métal précieux en remportant respectivement les épreuves du Skiff poids Légers (500m) et du skiff individuel (500m). De son côté, Sid Ali Boudina a terminé second de la finale du Skiff poids Légers (500m), remportant au passage une médaille d’argent. Pour sa part, Oussama Habiche est monté sur la troisième marche du podium au Skiff (500m). Au classement général, l’Algérie occupe à présent la troisième place avec 30 médailles (10 or, 8 argent, 12 bronze). L’Afrique du Sud est en tête avec 46 médailles (12 or, 19 argent, 15 bronze) a,lors que l’Egypte pointe à la 2e place avec un total de 26 médailles (11 or, 9 argent, 6 bronze).

Jeux Africains 2019 – Handball : l’Algérie est en quart de finale

jeu, 22/08/2019 - 18:12
La sélection nationale masculine de handball s’est qualifiée pour les quarts de finale des Jeux Africains de Rabat (JA 2019) après le nul réalisé face à la RD Congo (20-20), ce jeudi à Casablanca (Maroc), à l’occasion de la 3e journée de la poule B. Après deux succès de suite enregistrés respectivement face au Burkina Faso (31-26) et face au Nigéria (24-22), les Algériens se sont fait accrocher par une coriace formation congolaise.   Dans une partie très serrée, entre leaders du groupe B, le Sept national est parvenu à éviter la défaite de justesse. Alors que la victoire leur tendait les bras, en menant pas deux buts d’écart à deux minutes de la fin du match, les Algériens ont complètement perdu le fil du match et se sont fait rattraper au tableau d’affichage. Il a fallu toute la vista du portier Abdellah Benmeni pour arrêter un jet de sept mètres dans les ultimes secondes et ainsi permettre à l’Algérie d’empocher un précieux point. Avec 5 unités à son compteur, l’Algérie reste leader de la poule B et s’assure de disputer les quarts de finale. Dans l’autre match du groupe, l’Angola (2e – 4 pts) a pris le meilleur sur le Burkina Faso (27-21). Les Algériens tenteront de terminer en tête à l’issue de la quatrième et dernière sortie prévue ce dimanche (16h00) face à l’Angola.

Le chef de l'Etat nomme un nouveau chef de la Sûreté de wilaya d'Annaba

jeu, 22/08/2019 - 18:12
22/08/2019 - 18:12

Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah a nommé, jeudi, M. Kamar Ezzamen Boubouir au poste de chef de Sûreté de wilaya d'Annaba, indique un communiqué de la présidence de la République.

"Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah a nommé, jeudi 22 août 2019, M. Kamar Ezzamen Boubouir au poste de chef de Sûreté de wilaya d'Annaba", précise la même source. APS

Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur de Cuba à Alger

jeu, 22/08/2019 - 18:11
22/08/2019 - 18:11

Le gouvernement algérien a donné son agrément à la nomination de M. Armando Vergara Bueno, en qualité d'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Cuba auprès de la République algérienne démocratique et populaire, indique jeudi un communiqué du ministère des Affaires étrangères. APS

 

Cour de Constantine: Boudjemaâ Lotfi installé dans ses fonctions de procureur général

jeu, 22/08/2019 - 15:29
22/08/2019 - 15:29

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati, a procédé jeudi à Constantine à l’installation de Boudjemaâ Lotfi en qualité de procureur général près de la Cour de Constantine.

Le nouveau Procureur général de la Cour de Constantine avait occupé plusieurs fonctions judiciaires à travers le pays, dont procureur général près de la Cour de Jijel.

Le chef de l'Etat Abdelkader Bensalah avait procédé le 8 août dernier à un mouvement dans le corps des Procureurs généraux près 32 Cours au niveau national, et ce conformément aux dispositions de l'article 92 de la Constitution. APS

               

Pétrole : légère hausse à 60,66 dollars le baril du prix du panier de l'OPEP

jeu, 22/08/2019 - 15:12
Le prix du panier de quatorze pétroles bruts, qui sert de référence à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a enregistré une légère hausse mercredi en s'établissant à 60,66 dollars le baril, contre 59,94 dollars mardi dernier, selon les données publiées jeudi par l'Organisation pétrolière sur son site web. Introduit en 2005, le panier de référence de pétrole brut de l'OPEP (ORB) comprend actuellement le Sahara Blend (Algérie), Girassol (Angola), Djen(Congo),Oriente (Equateur), Zafiro (Guinée Equatoriale),Rabi light (Gabon), Iran Heavy (Iran),Basra Light (Irak), Kuwait Export ( Koweït), Es-Sider (Libye), Bonny Light (Nigéria), Arab Light (Arabie saoudite), Murban (Emirats arabes unis) et Mery (Venezuela). Le panier de référence de l'OPEP était en moyenne plus élevé en juillet, en hausse de 1,79 dollars, soit 2,8%, atteignant 64,71 dollars / b, grâce à une reprise de la demande de brut asiatique, avait indiqué l'Organisation dans son dernier rapport mensuel. L'accord de limitation de production a été reconduit  par l'OPEP et ses partenaires à leur tête la Russie lors de la sixième réunion ministérielle des pays OPEP et non-OPEP.           Cet accord a été prolongé pour une durée de 9 mois à partir du 1er juillet 2019. L'Organisation avait convenu, en décembre 2018, avec dix pays producteurs non-OPEP, la Russie à leur tête, d'une baisse conjointe de leur production de 1,2 million de barils, avec une réduction de 800.000 barils/jour par l'OPEP et de 400.000 barils/jour par ces pays producteurs non-OPEP. APS

Installation du président et du procureur général de la Cour de Chlef

jeu, 22/08/2019 - 14:16
22/08/2019 - 14:16

Les nouveaux présidents et procureur général de la Cour de Chlef, respectivement Djilali Meliani et Ahmed Amine Boughaba ont été installés jeudi à Chlef par le directeur général des Affaires juridiques et judiciaires au ministère de la Justice, Abdelhafidh Djaarir, en sa qualité de représentant du ministre de la Justice, Garde des sceaux.

S'exprimant à cette occasion M. Djaarir a affirmé que «le mouvement procédé par le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah s'inscrit dans le cadre d'insuffler une nouvelle dynamique au corps de la magistrature et de «hisser le niveau de responsabilité et des compétences judiciaires auxquelles, des missions spécifiques ont été confiées».

«Les magistrats, les fonctionnaires et tous les auxiliaires la Justice sont conscients de l'ampleur des charges et des missions confiées particulièrement en cette étape décisive que traverse notre pays, où la lutte contre la corruption sous toutes ses formes, le recouvrement des fonds détournés et la consolidation du système d'intégrité nationale constituent des priorités urgentes et des missions à mener à bien pour la reprise du processus de développement», a-t-il souligné.

Ce que nous nous attelons à réaliser à l'heure actuelle est une justice citoyenne, au sens large du terme, notamment «une justice moderne respectant les normes de flexibilité, de qualité, de facilité, de communication et de complémentarité positive avec l'ensemble des institutions de l'Etat et de ses acteurs», a-t-il poursuivi.

La cérémonie d’installation s’est déroulée au siège de la Cour de Chlef en présence des autorités de la wilaya, des représentants des différents membres du pouvoir judiciaire outre des associations de la société civile, la cérémonie a vu l'installation de nouveaux président et procureur général de la Cour de Chlef, respectivement  Djilali Meliani et Ahmed Amine Boughaba en remplacement de Abdelkader Larbi et Abdelletif Ben Mokhtar

APS

Accidents de la circulation : 7 décès et 16 blessés en 48 heures, selon la Protection civile

jeu, 22/08/2019 - 14:09
Sept (07) personnes ont trouvé la mort et 16 autres ont été blessées dans 06 accidents mortelles survenus les dernières 24 heures, à travers le territoire national, indique jeudi un communiqué de la Direction générale de la Protection civile. «Le bilan le plus lourd a été enregistré au niveau de la wilaya de Bouira avec trois (3) personnes décédées et 3 autres blessées suite au carambolage de trois (03) camions, quatre (04) véhicules légers et un (01) bus de transport de voyageurs, survenu sur l’autoroute Est-Ouest au lieudit: Boulerbah, commune de Djebahia, daira de Kadiria», précise la même source.   Concernant par ailleurs, le bilan du dispositif de surveillance des plages, la Protection civile a signalé 1178 interventions effectuées, ce qui a permis, selon le communiqué de sauver 893 personnes de noyade, de prodiguer des soins à 173 personnes, d'évacuer 110 personnes vers les structures hospitalières et de repêcher 04 personnes décédées par noyade dans les wilayas de Bejaia, Boumerdès, Jijel et Tipaza. A noter aussi l’intervention des secours de la Protection civile de la wilaya d’Oum El Bouaghi pour le repêchage et l’évacuation d’un (01) enfant âgé de 04 ans décédé noyé dans une piscine située au centre-ville de la commune de Ain M’Lila. En outre et dans le cadre de lutte contre les incendies de forêts, maquis, récoltes et broussailles, les unités de la Protection civile ont procédé à l’extinction de 21 incendies (08 incendies de forêts, 03 incendies de maquis, 04 incendies Broussailles). Les unités de la Protection civile ont Procédé, enfin ces dernières 48 heures à l’extinction de 06 incendies urbains, industriels et divers, à travers les wilayas d’Alger, Tizi Ouzou, Skikda, Oum el Bouaghi, Djelfa et Médéa, conclut le communiqué. APS

Epineuse question de la représentativité du hirak : propositions des jeunes

jeu, 22/08/2019 - 13:43

En vue de décentraliser son action, l’instance de médiation et de dialogue entame ses consultations avec les acteurs de la société civile dans plusieurs régions du pays.

Cependant, des jeunes rencontrés par Nesrine Cherikhi de la Radio chaine 3, proposent plutôt l’installation des commissions au niveau de wilayas, tel que le suggère Mohamed Mustapha de Tindouf : « La tenue de rencontres simultanément fera gagner du temps », souligne-t-il, ajoutant qu’au « niveau local, les gens se connaissent et savent qui est crédible et qui ne l’est pas ».

Chaine: Tags:

M. Annadif souligne l'importance de s'entretenir avec l'Algérie sur l'évolution de la mise en œuvre de l'accord pour la paix au Mali

jeu, 22/08/2019 - 12:48
Le Représentant spécial du secrétaire général des Nations-unies pour le Mali et chef de la Minusma, Mahamat Salah Annadif, a souligné jeudi à Alger, l'«importance» de s'entretenir avec les responsables algériens sur l'évolution de la mise en œuvre de l'accord pour la paix et la réconciliation au Mali, avant les Assemblées des Nations-unies en septembre prochain. «Nous nous acheminons, en septembre, vers les Assemblées des Nations-unies, et c'est extrêmement important pour nous de  nous entretenir avec les responsables algériens sur l'évolution du processus de rétablissement de la paix et de la stabilité au Mali», a déclaré à la presse M. Annadif, à l'issue d'une séance de travail avec le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, élargie, par la suite, aux délégations des deux parties. Il a, à ce propos, expliqué que les discussions avec la partie algérienne s'inscrit dans le cadre «des échanges réguliers entre les Nations-unies et l'Algérie particulièrement dans la mise en œuvre de l'accord pour la paix et la réconciliation au Mali qui porte les empreintes de l'Algérie, chef de file de la médiation et qui préside le Comité de suivi de l'Accord». Pour le chef de la Minusma, «il n'y a pas d'alternative» à cet Accord, d'où la nécessité de continuer, a-t-il fait savoir, à travailler ensemble, en encourageant les parties maliennes dans ce sens. «Nous avons constaté une convergence de vue sur le fait que l'accord doit être appuyer. Certes, il a pris du retard, mais il n'y a pas d'alternative à l'Accord pour la paix et la réconciliation au Mali et donc nous continuons à travailler ensemble et à encourager les parties maliennes, car nous ne sommes que des accompagnateurs», a-t-il dit. «Malgré le retard et les critiques, l'accord demeure la seule alternative. Nous sommes engagés de part et d'autre à poursuivre le processus de rétablissement de la paix et de la stabilité au Mali», a-t-il insisté.   Pour sa part, le ministre des Affaires étrangères a fait part de l'intérêt que porte l'Algérie pour accélérer l'application de l'Accord de Bamako issu du processus d'Alger afin d'arriver à l'instauration de la paix et de la stabilité au Mali. APS

L'occupant israélien bombarde des sites du Hamas dans la bande de Ghaza

jeu, 22/08/2019 - 12:35

ph.DR

L'armée d'occupation israélienne a bombardé, ce jeudi matin, des sites du mouvement de résistance palestinien, Hamas, dans la bande de Ghaza. Selon une source sécuritaire palestinienne, l'armé israélienne a «frappé à plusieurs reprises un site naval palestinien à l'ouest de la ville de Ghaza, trois sites dans le centre de la bande de Ghaza et un à Khan Younès (sud)». Dimanche, trois Palestiniens qui tentaient de s'approcher de la barrière séparant Israël de l'enclave palestinienne ont été tués par les forces israéliennes. Une semaine plus tôt, cinq Palestiniens ont été tués le long de cette démarcation, selon le ministère de la Santé à Ghaza. Depuis mars 2018, la bande de Ghaza est le théâtre le long de la barrière frontalière avec Israël de protestations hebdomadaires pour réclamer notamment la levée du strict blocus israélien imposé depuis plus de dix ans à l'enclave. Depuis cette date, au moins 305 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens. APS

Jeux Africains-2019 (Handball-Messieurs) : seconde victoire de l'Algérie devant le Nigeria 24-22

jeu, 22/08/2019 - 12:25
La sélection algérienne messieurs de handball a enregistré une seconde victoire au tournoi des 12es Jeux Africains à Rabat (19-31 août), en battant son homologue du Nigeria 24-22, mercredi pour le compte des matchs du groupe B, composé aussi de l'Angola, du Burkina Faso et de la RD Congo. Pourtant les Verts avaient terminé la première période sur une défaite de 11-7, néanmoins, les coéquipiers de Nabil Saadouni ont réussi à revenir au score et vaincre les solides nigérians 24-22. C'est le second succès de l'Algérie au tournoi des JA-2019, après la première obtenue, mardi, devant le Burkina Faso 31-26, (mi-temps 13-14). Grâce à leurs deux victoires, les Verts totalisent 4 points et partagent la 1re place du groupe B, avec l'Angola qu'ils affrontent dimanche et la RD Congo avec laquelle ils découdront, jeudi après midi. Les deux dernières places sont partagées par le Burkina Faso et le Nigeria, avec deux défaites en autant de matchs. Résultats des matchs de mercredi : Algérie  - Nigeria                   24-22   (7-11) RD Congo - Burkina Faso     29-28   (16-13)   Déjà joués: Algérie   -  Burkina Faso    31-26 Angola   - Nigeria              31-20 RD Congo - Burkina Faso 29-28 Algérie   - Nigeria              24-22   Classement           PTS   J   G    N   P   1. Angola                2      1    1    0    0   . RD Congo           2      1    2    0    0   . Algérie                2      2    2    0    0 4. Burkina Faso      0      2     0    0    2 5. Nigeria                0      2     0   0     2   Programme des matchs du groupe B de jeudi 22 août : Algérie  - RD Congo Angola  - Burkina Faso Nigeria (exempt). APS

BMS : des averses de pluies et/ou de grêle affecteront plusieurs wilayas de l'est du pays

jeu, 22/08/2019 - 12:08
Des averses de pluies et/ou de grêle affecteront à partir de ce jeudi plusieurs wilayas de l'Est du pays, a indiqué l'Office national de météorologie dans un bulletin météo spécial (BMS).  Les wilayas concernées sont  Mila, Constantine, Guelma, Souk Ahras, Oum El Bouaghi, Batna, Khenchela et Tébessa. La validité du BMS s'étalera de ce jeudi à 15h au vendredi à 09h00, alors que les cumuls estimés atteindront ou dépasseront localement 40 mm, précise la même source.

Gouvernement : Réunion consacrée à la rentrée sociale et aux mesures de résorption du déficit de la balance des paiements

jeu, 22/08/2019 - 10:51
Le Gouvernement a tenu, mercredi, une réunion présidée par le Premier ministre Noureddine Bedoui consacrée à l'audition et débat de deux exposés relatifs à la rentrée sociale 2019-2020 et aux mesures à prendre pour la résorption du déficit de la balance des paiements en vue de préserver les réserves de change du pays, indique un communiqué des Services du Premier ministre.  Lors d'un exposé détaillé sur l'état d'avancement des préparatifs de la rentrée sociale le mois prochain, présenté par les ministres de l'Intérieur, de l'Education, de l'Enseignement supérieur, de la Formation professionnelle et de l'Habitat, il a été question des mesures prises dans le cadre de la préparation de la prochaine rentrée sociale, notamment pour la rentrée scolaire, universitaire et professionnelle, outre la propreté de l'environnement et la santé et l'hygiène publiques et les préparatifs en prévision des saisons d'automne et d'hiver. A ce propos, il a été relevé le nombre sans précédents de structures réceptionnées et devant entrer en service à l'occasion de la rentrée scolaire de cette année, à savoir 656 nouveaux établissements, dont 426 écoles primaires, 137 collèges et 93 lycées, en attendant la réception, fin 2019, de 161 établissements supplémentaires. Pour assurer l'encadrement de ces nouveaux établissements, le secteur a bénéficié de 8040 nouveaux postes budgétaires, dont 1061 postes pédagogiques. Dans ce contexte, l'effort particulier déployé pour la wilaya d'Alger a été souligné pour faire face à la hausse de la demande en matière d'établissements scolaires suite aux multiples opérations de relogements enregistrées dernièrement. Concernant la rentrée scolaire, une nette amélioration est attendue en matière de restauration scolaire à la faveur de l'ouverture de 94% des cantines, du renforcement du transport scolaire et de l'amélioration des conditions de prise en charge des élèves à travers l'acquisition ce 1000 nouveaux bus. Le gouvernement avait adopté un programme d'acquisition de 3500 bus et décidé l'activation des commissions de consultation pour le transport scolaire au niveau des wilayas ainsi que les commissions communales de santé, d'hygiène et de l'environnement. Les classes intégrées destinées aux personnes aux besoins spécifiques ont également été renforcées par 186 nouvelles classes, portant leur nombre global à 851 outre la modernisation et la numérisation de la gestion des écoles primaires et de la bourse scolaire. L'impératif d'informer les parents d'élèves à travers les médias de l'ouverture de ces nouvelles classes et des établissements où elles sont disponibles a également été souligné lors de cette réunion. Pour la rentrée universitaire, 368.000 bacheliers seront accueillis au niveau des universités où l'opération de leur orientation dans le cadre des inscriptions universitaires se déroulent dans de bonnes conditions. Plus de 90% des bacheliers ont vu leurs vœux de spécialité acceptés. Toutes les mesures ont été prises pour l'accueil des nouveaux bacheliers dans de bonnes conditions à travers l'ouverture de plus de 83400 nouvelles places pédagogiques et 51950 lits, outre 3000 postes d'encadrement en faveur du secteur. Le secteur de la Formation et de l'Enseignement professionnels sera renforcé, quant à lui, par la réception de 34 nouveaux  établissements d'une capacité de plus de 15.100 postes pédagogiques, permettant au secteur d'accueillir plus de 503.000 stagiaires. Par ailleurs, le secteur de la Solidarité nationale verra ses structures consolidées pour la prise en charge des personnes aux besoins spécifiques dans ses 239 centres et 17 annexes à travers le territoire national, par la réception cette année de 3 nouveaux centres, d'autant qu'il a bénéficié, durant l'année en cours, de l'ouverture de 1722 postes budgétaires et du dégel de plusieurs opérations de restauration et de réhabilitation de centres. De son côté le secteur de la Santé a pris une série de mesures à même d'améliorer les prestations sanitaires, notamment pour ce qui est de la santé scolaire. A l'issue de cet exposé et du débat qui s'en est suivi, le Premier ministre a relevé le progrès notable en matière de préparatifs de la prochaine rentrée sociale, qui est le fruit de la mise en œuvre du programme préparatoire spécial et des décisions prise par le Gouvernement à cet effet, soulignant l'impératif de poursuivre la mobilisation de l'ensemble des acteurs et de renforcer la coordination intersectorielle au vu de la conjoncture particulière que traverse le pays, et ce à travers la consécration des valeurs d'écoute, de dialogue et de l'action de proximité avec les partenaires professionnels et sociaux. Il a valorisé l'action de solidarité consistant en la prise en charge de près de 80.000 enfants, issus des wilayas du Sud dans le cadre des camps d'été au niveau des wilayas côtières. M. Bedoui a insisté, dans ce cadre, sur l'importance de la consécration des valeurs de solidarité envers les catégories démunies et l'engagement total du Gouvernement quant à leur accompagnement et prise en charge, notamment à l'occasion de la rentrée sociale. Il a salué, à ce propos, la très bonne organisation ayant marqué l'opération de solidarité lors du mois de Ramadhan grâce au recours aux TIC, appelant à la généralisation de cette expérience. En vu d'accélérer la cadence de la réalisation des structures restantes et la prise en charge des préoccupations des citoyens, le Premier ministre a chargé les ministres concernés de prendre les mesures nécessaires pour hâter les opérations de raccordement des établissements concernés par la prochaine rentrée sociale aux réseaux d'électricité, de Gaz et d'eau potable en mobilisant, le cas échéant, la Sonelgaz et les entreprises du secteur des Ressources en Eau concernées. Les ministres de l'Intérieur et des Ressources en Eau ont été chargés d'une opération d'évaluation afin de déterminer les responsabilités quant aux perturbations enregistrées récemment en matière d'alimentation en eau potable au niveau de certaines wilayas, et de présenter des suggestions pratiques relatives aux mesures à prendre, en mettant fin immédiatement aux fonctions des responsables locaux dont la défaillance est avérée dans les wilayas en question, à savoir Bouira, Médéa, M'sila, Bordj Bou Arreridj et Sétif. Le ministre de la Jeunesse et des sports a été chargé de travailler en coordination avec les secteurs concernés à la mise en place d'une stratégie nationale et d'un plan d'action commun pour la relance du sport scolaire et universitaire, ainsi qu'au profit des stagiaire relevant du secteur de la formation professionnelle, toute en rééditant les expériences réussies dans ce domaine, notamment l'organisation de championnats universitaires et scolaires, la création de classes sportives et l'organisation de compétitions de cross au niveau des communes, outre la valorisation des structures sportives existant au niveau des établissements de l'enseignement et de la formation et des universités. Résultats concrets en matière de rationalisation des importations De son côté, le ministre des Finances a présenté un exposé sur les mesures à prendre pour la résorption du déficit de la balance des paiements en vue de préserver les réserves de change du pays. L'exposé a porté sur les mesures pratiques engagées par les secteurs concernés en application des décisions adoptées par le Gouvernement lors de sa réunion du 07 août relatives à la régulation du secteur tertiaire pour les secteurs de l'agriculture et du transport maritime, notamment à travers la consécration de la priorité à la flotte maritime nationale en matière de transport des importations de blé et de lait, et ce via la signature d'une convention entre le groupe de transport maritime (GATMA), l'Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) et l'Office national interprofessionnel du lait (ONIL) et l'accélération de l'opération d'acquisition des nouveaux navires restant du programme d'investissement du groupe GATMA et l'autorisation d'acquisition de conteneurs usagés pour réduire les coûts de transport. L'exposé a porté également sur les mesures prises en matière de rationalisation des importations et de garantie du stock stratégique en blé tendre, notamment à travers le parachèvement du programme de réalisation de silos de blé sur tout le territoire national et la réorganisation de l'OAIC. Réagissant à cet exposé, le Premier ministre s'est félicité des résultats concrets réalisés en matière de rationalisation des importations et de la régulation des filières d'activités susmentionnées pour la préservation des réserves de change du pays, soulignant l'impératif d'accélérer l'exécution de toutes les décisions prises à cet effet. Dans ce cadre, le Premier ministre a décidé de Charger les ministres concernés de la concrétisation immédiate des mesures arrêtées, qui devront entrer en vigueur, au maximum, début de la semaine prochaine. En outre, il a ordonné l'évaluation des besoins réels du marché national en blé, à la lumière de la production de l'année en cours, et l'élaboration d'un planning pluriannuel pour réduire progressivement les importations de blé. Le Premier ministre a décidé en outre l'envoi de commissions d'inspection aux projets de réalisation des silos de céréales, l'application stricte des lois en vigueur, y compris la résiliation immédiate des contrats avec les entreprises incapables d'honorer leurs engagements contractuels en engageant, si nécessaire, des poursuites judiciaires contre les responsables dont la négligence a causé des pertes pour le Trésor public. Il a chargé la commission multisectorielle installée au niveau du ministère des Finances de formuler rapidement de nouvelles propositions pratiques en matière de rationalisation des importations et de régulation des filières d'activité, notamment du lait et des médicaments. Par ailleurs, le Gouvernement a écouté un rapport présenté par le ministre de l'Habitat sur l'avancement de la réalisation et de la distribution des programmes de logement, toutes formules confondues. A l'issue de la présentation de ce rapport, le Premier ministre a instruit le ministre de l'Habitat et les walis de la République de veiller à la distribution des programmes de logement achevés qu'il s'agisse de logements sociaux locatifs, AADL 1 et AADL 2, de logements publics aidés (LPA), publics promotionnels (LPP) ou des lotissements sociaux dans le Sud et les Hauts plateaux. APS

Pages