A la une

S'abonner à flux A la une
Mis à jour : il y a 1 heure 52 min

Ligue des champions - Groupe C (1e J) : l’USMA accrochée le Wydad Casablanca (1-1)

sam, 30/11/2019 - 19:15
L’USM Alger a été tenue en échec par la formation marocaine du Wydad Casablanca (1-1), en match comptant pour la première journée (groupe C) de la phase de groupes de la Ligue des champions d’Afrique. Il n’a fallu que cinq petite minutes pour voir ce derby maghrébin s’emballer. Et pour cause, les Rouge et Noir ont fait mouche très tôt dans cette partie en ouvrant la marque par l’entremise de Zouari (5’). Les Usmistes ont tenté de faire le break avant la pause citron mais la défense des visiteurs a réussi à tenir bon. Contrairement à la première mi-temps, le Wydad s’est réveillé en seconde période et a fait l’essentiel du jeu. A la recherche de l’égalisation, les Marocains ont quasiment campé dans la moitié de terrain usmiste. Après plusieurs tentatives infructueuses, le WAC s’est vu récompenser à la toute dernière minute grâce au but de Aouk (89’). L’USMA réalise ainsi une entrée en matière en demi-teinte et se contente du point du nul. Concernant l’autre match de la poule C, il aura lieu ce soir (20h00 algériennes) à Pretoria (Afrique du Sud) entre Mamelodi Sundowns et Petro Atlético (Angola). Pour sa seconde sortie, l’USMA se déplacera en Angola, le 6 décembre prochain, pour défier le Petro Atlético. De son côté, la JS Kabylie a réussi son entrée en lice dans le groupe D en battant les Congolais de l'AS Vita club (1-0), vendredi à Tizi-Ouzou.

Carnet du 15e jour de la campagne électorale

sam, 30/11/2019 - 18:28
Voici le carnet de la campagne électorale pour l'élection présidentielle du 12 décembre 2019 à son 15e jour : -Abdelmadjid Tebboune anime un meeting populaire à Ouargla (11h00). -Ali Benflis anime deux meetings populaires, le premier à Mila (10h00) et le second à Jijel (15h00). -Azzedine Mihoubi anime trois meetings populaires à Mascara (10h00), à Tiaret (13h30) et à Tissemsilt (15h00). Il anime également des activités de proximité et rencontres avec la société civile dans la wilaya de Djelfa.    -Abdelaziz Belaïd anime un meeting populaire à Biskra (15h00). -Abdelkader Bengrina anime trois meetings populaires, le premier à Biskra  (10h00), le second à El-Oued (11h30) et le 3e à Tougourt (14h00).

Hassane Rabehi : la résolution du Parlement européen a démasqué le groupuscule de parlementaires qui vise à perturber la présidentielle

sam, 30/11/2019 - 18:13
Le ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, ministre de la Culture par intérim, Hassane Rabehi, a estimé, samedi à Alger, que la résolution du Parlement européen (PE) sur « la situation des libertés en Algérie», a «démasqué ce groupuscule de parlementaires qui guette l'Algérie, vise à semer la zizanie et à perturber la présidentielle du 12 décembre prochain».  S'exprimant lors de sa participation à une opération de reboisement au parc des Grands Vents de Dely Ibrahim, avec la participation de la ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables, Zerouati Fatma-Zohra et de l'ambassadeur chinois à Alger, le ministre a estimé que la Résolution du PE «a démasqué ce groupuscule de parlementaires qui guette l'Algérie, vise à semer la zizanie et à perturber la présidentielle du 12 décembre prochain, une présidentielle à laquelle le peuple algérien adhère positivement». A ce propos, M. Rabehi a souligné que «le peuple algérien a pris conscience des complots ourdis et il est déterminé à y faire face (...) à travers sa participation à l'élection prévue le 12 décembre prochain».  «En consécration du principe de non-ingérence dans les affaires internes d'autrui, puisé des principes de la Charte des Nations unies que tout un chacun doit respecter, l'Algérie n'accepte guère l'immixtion des autres dans ses affaires intérieures, car étant un principe immuable dans sa politique, inspiré de sa glorieuse histoire et sa lutte politique», a-t-il ajouté, indiquant que le timing du vote de cette résolution «n'est pas fortuit» et que ce groupuscule de parlementaires européens n'égale en rien le nombre considérable d'amis de l'Algérie, en Europe et de par le monde».    Pour M. Rabehi, «Les horribles voix de ce groupuscule de parlementaires à l'origine de cette résolution, « ne sont que les relais de leurs aïeux colonisateurs qui ont violé la Déclaration universelle des droits de l'Homme, saccagé des terres en les colonisant et en asservissant leurs peuples (…) Ces parlementaires eux-mêmes font fi des chartes onusiennes et se dissimulent sous le couvert des droits de l'Homme, pour commettre des actes inhumains visant à semer la discorde, la destruction, la rancune et la division», a-t-il soutenu. «De par sa grandeur, l'Algérie est soutenue par les Puissants, les nobles et les peuples enclins à la paix. Cette Algérie qui a le mérite d'avoir initié l'adoption d'une résolution instituant le 16 mai de chaque année  Journée internationale du Vivre ensemble en paix, a indiqué le ministre.  «Nous sommes heureux que l'Algérie soit soutenue, dans les bons et mauvais moments, par des pays amis à l'instar de la République populaire de Chine et autres pays auxquels nous éprouvons une grande affection», s'est réjoui le ministre. «L'Algérie est bien gardée et ses remparts sécurisés et protégés grâce à son brave peuple, ses fortes institutions et son vaillante armée, toujours aux aguets, et grâce à de nombreux pays amis à travers les quatre coins du monde, qui renforcent sa confiance en l'avenir, sa capacité à gérer ses affaires et à sécuriser le chemin vers la démocratie à travers la tenue de l'élection présidentielle du 12 décembre 2019», a-t-il conclu. APS    

Sécurité énergétique : le Forum des pays exportateurs souligne le rôle «essentiel» du gaz naturel

sam, 30/11/2019 - 17:53
Les membres du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) ont souligné vendredi à Malabo le rôle «essentiel» du gaz naturel dans la réalisation des objectifs de développement durable des Nations-Unies (OMD) et la sécurité énergétique mondiale. Dans une Déclaration rendue publique au terme du 5ème Sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernements du «GECF», auquel a pris part l'Algérie, les participants ont réaffirmé «le rôle essentiel du gaz naturel dans la réalisation des OMD, en particulier l'objectif sept (7), en tant que ressource naturelle respectueuse de l'environnement, abordable, fiable, accessible et flexible, garantissant le développement économique et le progrès social». Rappelant «les droits souverains absolus et permanents des pays membres sur leurs ressources en gaz naturel», les participants, dont le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab, ont mis en exergue «l'importance vitale» du développement des infrastructures de la production de gaz, pour assurer la sécurité énergétique mondiale et la mise en place de systèmes énergétiques plus durables. La contribution «indispensable» du gaz naturel à la protection de l'environnement et, en particulier, à l'atténuation des effets du changement climatique, ainsi qu'à l'adaptation à ce dernier, ont également était citées dans la déclaration. Les participants au Sommet de Malabo ont, d'autre part, réitéré leur détermination de renforcer la sécurité énergétique mondiale en tant que «fournisseur fiable» de gaz naturel capables de répondre à la demande croissante en énergie dans le monde. L'Algérie abritera le 7ème Sommet des Chefs d'Etat du «GECF» Pour cela, ils ont recommandé d'accorder la «juste valeur» au gaz naturel, afin de garantir des investissements suffisants, tout au long de la chaîne de valeur de son industrie, et la nécessité d'un partage équitable des risques entre l'ensemble des acteurs du marché gazier. L'accent était aussi mis sur la nécessité de coordonner et de coopérer entre les membres du GECF et d'encourager le dialogue entre producteurs et consommateurs de gaz naturel, afin d'assurer le bon fonctionnement et la stabilité des marchés du gaz.   Les pays exportateurs de gaz disent souhaiter bénéficier d'«un transfert de technologies pour pouvoir parvenir à une production et une utilisation plus efficaces du gaz naturel», eu égard aux avantages économiques et environnementaux de cette ressource naturelle. Il est aussi indispensable, selon leur point de vue, de «soutenir le rôle fondamental des contrats de gaz à long terme, ainsi que des contrats de gaz prix basés sur l'indexation huile/ produits pétroliers, afin de garantir des investissements stables dans ce secteur.   L'amélioration du positionnement international du «GECF», en attirant de nouveaux membres, la promotion du dialogue entre producteurs et consommateurs et l'élargissement de la coopération avec les organisations intergouvernementales et internationales compétentes, figurent aussi parmi les recommandations du Sommet de Malobo. Les chefs d’Etat et de gouvernements se sont félicités des propositions du Qatar d'accueillir le 6eme sommet du GECF en 2021 et de l'Algérie pour accueillir le 7ème sommet du GECF en 2023.  Toutefois, les participants ont dénoncé les désaccords politiques et économiques et les restrictions unilatérales qui, ont-ils précisé, «impactent négativement» le développement et le commerce du gaz naturel. Ils ont aussi condamné les attaques de pirates et les actes de vandalisme contre les infrastructures énergétiques et leurs conséquences désastreuses sur le marché gazier mondial. APS

Paroles de candidats au 14ème jour de la campagne électorale

sam, 30/11/2019 - 17:46
Au 14ème jour de la campagne électorale, les candidats qui ont animé des meetings à travers plusieurs wilayas se sont adressés aux citoyens et ont presque tous abordé le sujet qui n’a laissé aucun algérien indifférent, à savoir la résolution du Parlement européen sur les droits de l’Homme en Algérie. Benflis salue «l'élan populaire» contre l'ingérence étrangère  De Sétif, le candidat Ali Benflis, président du parti talai el houriayte, a salué «l'élan populaire» enregistré à travers les différentes wilayas du pays pour exprimer le rejet des Algériens de toute ingérence étrangère dans leurs affaires internes.   Mihoubi s’engage à soutenir l’investissement dans l’industrie pharmaceutique Le candidat Azzedine Mihoubi, s’est engagé, samedi à partir de Chlef, à œuvrer, en cas de son élection, à soutenir et encourager l’investissement dans l’industrie pharmaceutique, un secteur qui coûte «entre 4 et 5 milliards de dollars/an» à l’Algérie. Abdelaziz Belaid pour la modernisation de l'Education  Pour sa part, le candidat du Font Al-Moustakbal, Abdelaziz Belaid, met en avant l'importance de la «modernisation des programmes pédagogiques» dont une grande partie, soutient-il, doit être consacrée aux valeurs culturelles, spirituelles et civiques.

Championnats arabes 2019 – Contre-la-montre : médaille d'or pour les juniors algériens

sam, 30/11/2019 - 15:21
La sélection nationale masculine juniors de cyclisme a remporté la médaille d'or du contre-la-montre par équipes des Championnats arabes 2019 (cadets, juniors et séniors) qui se déroulent du 30 novembre au 6 décembre à Alexandrie en Egypte. La sélection algérienne composée de Hamza Amari, Seddik Benganif, Youcef Fersedou et Ayoub Sahiri a pris la première place de la course organisée sur un parcours de 52 km, en réalisant un temps de 1h08.40, devant l'Egypte (1h09.25) et l'Irak (1h11.79). De son côté, la sélection féminine (séniors) a remporté la médaille d'argent du contre-la-montre par équipes. Les Algériennes Aïcha Tihar, Racha Belkacem, Nour Yasmine Bouzenzen et Lydia Kasmi ont terminé la course (44 km) en 1h05.53, devancée par l'Egypte, médaillée d'or (1h07.58), alors que le Koweït a décroché la médaille de bronze (1h57.00). L'Algérie prend part au rendez-vous arabe d'Alexandrie avec la sélection masculine seniors, composée d'Azzedine Lagab, Saïdi Nassim, Abderrahmane Mansouri, Mohamed Bouzidi, Hamza Yacine et Oussama Cheblaoui. La sélection juniors (filles) quant à elle se compose de Nour El Yassamine Bouzenzen et Nesrine Si-Yakoub, alors que celle des juniors (garçons) regroupait Youcef Fersedou, Zaki Boudar, Hamza Amari, Seddik Benganif, Youcef Boukhari et Ayoub Sahiri. Chez les cadets, la Direction technique nationale a sélectionné Salah Eddine Cherki, Abdelkarim Ferkous, Belabsi Akram, Abdelatif Guerroudja, Mohamed Redouane Brinis et Iyad Benbrahim, alors que chez les filles, seule Nesrine Houili a été sélectionnée. Lors de la précédente édition disputée à Charm-el-Cheikh (Egypte), l'Algérie avait dominé les épreuves en s'adjugeant la première place au classement général avec un total de 17 médailles dont 10 en or, 4 en argent et 3 en bronze. APS

Ingérence du Parlement européen : l’UGTA organise une marche des travailleurs à Alger et l’UNJA dénonce et condamne

sam, 30/11/2019 - 13:11
L'Union générale des travailleurs algériens (UGTA) a organisé, samedi à Alger, une marche pacifique à travers laquelle les participants ont dénoncé l'ingérence flagrante du Parlement européen dans les affaires internes de l'Algérie, appelant à la nécessité de préserver l'intégrité nationale en vue de faire face aux tentatives visant à déstabiliser le pays.   Lors de cette marche qui a débuté du siège de la Centrale syndicale au 1er  mai, en passant par la Rue Hassiba Ben Bouali jusqu'à la place de la Grande Poste, les participants ont scandé des slogans rejetant l'ingérence étrangère dans les affaires internes du pays et appelant à la préservation de l'intégrité nationale et au resserrement des rangs, afin de faire face aux tentatives de déstabilisation de l'Algérie. Ils ont, par ailleurs, exprimé leur soutien à l'Armée nationale populaire (ANP) pour son accompagnement des revendications du peuple, soulignant l'importance de la participation massive à l'échéance présidentielle du 12 décembre prochain, en vue de mettre en échec les plans des comploteurs contre l'Algérie et de ses ennemis, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur.     Dans une déclaration en marge de cette marche, le Secrétaire général de l'UGTA, Salim Labatcha a affirmé que «les forces étrangères hostiles à l'Algérie n'ont pas apprécié le caractère pacifique du Hirak populaire», ce qui les a poussées, a-t-il ajouté, à recourir à « la politique de provocation à l'encontre du peuple algérien».  L'Algérie vit « une profonde mutation démocratique et s'apprête à organiser une importance échéance présidentielle qui aboutira au choix d'un président pour le pays, de manière transparente et régulière», a-t-il ajouté. L'UNJA dénonce et condamne vigoureusement «l'ingérence flagrante» du  Parlement européen dans les affaires internes de l'Algérie  De son côté, l'Union nationale de la jeunesse algérienne (UNJA) a fait part, vendredi, de ses vives condamnations et dénonciation de la résolution du Parlement européen (PE) sur l'Algérie, la qualifiant d'«ingérence flagrante» dans les affaires internes de l'Algérie et de « grave provocation» à l'encontre du peuple algérien.  « Le peuple algérien qui s'est sacrifié corps et âme pour sa souveraineté et son indépendance rejette catégoriquement et sans équivoque toute ingérence étrangère dans ses affaires internes», a ajouté l'UNJA dans un communiqué transmis à l'APS.  L'Union juvénile affirme que le peuple algérien et les institutions de l'Etat «disposent de toutes les informations et moyens qui les habilitent à mettre en échec les plans des haineux, des comploteurs et des relais de la bande qui veulent semer la fitna et la zizanie entre Algériens et Algériennes».  Le communiqué a salué la position des institutions sécuritaires «à leur tête l'Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l'Armée de libération nationale (ALN), ainsi que son commandement, pour le bon sens et la sagesse, la position souveraine et son accompagnement des revendications du peuple, tout en veillant sur l'intégrité et la sécurité de la Patrie et du peuple, avec un sens élevé de professionnalisme».  L'UNJA a, enfin, appelé à «la nécessité d'une forte et efficace participation à l'élection présidentielle du 12 décembre 2019 et à travers laquelle tout le peuple algérien, pour concrétiser la fidélité au serment des chouhada, des moudjahidine et des bienveillants et préserver la sécurité du pays et sa stabilité, en vue de donner aux haineux une leçon dont il se souviendront à jamais». APS   

Accidents de la route : 6 morts et 5 blessés en 48 heures, selon la Protection civile

sam, 30/11/2019 - 12:50

Ph.DR

Six (6) personnes sont mortes et cinq (5) autres ont été blessées dans huit accidents de la route, survenus à travers le territoire national durant les dernières 48 heures, selon un bilan publié samedi par les services de la Protection civile. Durant la même période, les unités de la Protection civile sont intervenues pour prodiguer des soins de première urgence à 22 personnes incommodées par l'inhalation du monoxyde de carbone émanant d'appareils de chauffage et chauffe-bains dans plusieurs wilayas du pays, ajoute la même source. Par ailleurs, deux autres personnes, âgées de 58 ans et de 18 ans, sont  décédées à Mascara dans l'effondrement d'une habitation suite à une explosion provoquée par le gaz de ville, indique la Protection civile, précisant que cette explosion a causé des brûlures au 2ème degré à une autre personne. APS

La carte Edahabia utilisable sur le réseau bancaire début décembre prochain

sam, 30/11/2019 - 12:46

Ph.DR

La carte électronique d'Algérie Poste Edahabia sera interopérable avec le réseau bancaire en début du mois de décembre prochain, ce qui permettra à son détenteur de l'utiliser au niveau de l'ensemble des guichets automatiques bancaires (GAB), a annoncé, dans un entretien à l'APS, la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du numérique, Houda Imane Faraoun. «La carte Edahabia (golden card) qui n'est utilisée actuellement qu'au niveau du réseau postal, sera interopérable avec le réseau bancaire en début du mois de décembre prochain, suite à la finalisation d'une  convention, dans ce sens, avec la Satim (Société d'Automatisation des Transactions Interbancaires et de Monétique), qui réunit 7 banques publiques et 9 privées ainsi qu'Algérie Poste», a indiqué Mme Faraoun. Elle a expliqué que «techniquement, cette interopérabilité entre le réseau postal et le réseau bancaire a été réalisée en octobre dernier avec succès et les coûts de prestation de service sont arrêtés», a-t-elle ajouté, faisant savoir que ce service, très attendu par les clients d'Algérie Télécom, «a été possible grâce aux efforts d'Algérie Poste pour diversifier ses offres». La ministre a rappelé, dans ce sens, qu'Algérie Poste disposait déjà d'une carte interbancaire, «mais qu'en 2015, il a fallu séparer le réseau postal du réseau bancaire à cause d'une défaillance sécuritaire au niveau du réseau de la Poste». «Algérie Poste a pris, dans ce sens, les devants en se séparant de l'ancienne solution monétique (carte de retrait seulement, système ouvert à intrusion, non-sécurisé et surtout non extensible) pour la remplacer par une nouvelle solution monétique, très performante, sécurisée et aux normes internationales», a-t-elle expliqué. «Une fois la nouvelle solution monétique d'AP acquise, il fallait attendre que le réseau bancaire se modernise. Entre temps, il y a eu énormément de travail technique entre Algérie Poste et la Satim pour interconnecter leurs deux réseaux», a noté la ministre. Il est à relever que «plus de 5,7 millions de cartes monétiques Edahabia ont été distribuées à ce jour, 1418 GAB répartis à travers le territoire national, et 17% des retraits sont faits via les GAB, soit 750 milliards de DA en 2019. 

Palestine occupée : Mogherini soutient que les colonies menacent la solution à deux Etats

sam, 30/11/2019 - 11:37
La Haute représentante de l'Union européenne pour les Affaires étrangères, Federica Mogherini, a réaffirmé vendredi que les colonies israéliennes «menacent la solution à deux Etats», lors de la session plénière du Parlement européen à Strasbourg, a rapporté samedi l'agence de presse Wafa. Mogherini a déclaré que «tout plan qui ne prend pas en considération les intérêts des deux parties échouera. Toutefois, le travail continue dans ces circonstances difficiles pour maintenir cette idée». «Nous avons affirmé que les colonies sont illégales au regard du droit international et menacent une solution à deux Etats», a-t-elle réaffirmé. L'administration de Donald Trump, en rupture avec la tradition  diplomatique américaine, a décidé la semaine dernière de ne plus considérer comme illégales les colonies israéliennes en Palestine, une décision qui a provoqué un tollé international. Par ailleurs, Mme Mogherini a souligné qu'«Israël a droit à la sécurité. Cependant, la sûreté ne sera durable et réelle que si elle est basée sur la paix et une solution à deux Etats. C'est la seule solution viable, durable et réaliste», selon Wafa. «Je suis convaincue qu’avec une direction courageuse, un retour aux négociations est encore possible. Cinq ans après ma première visite en tant que Haute Représentante en Palestine et en Israël, je reste convaincue aujourd'hui que cet objectif est réaliste et réalisable», a encore dit Mogherini. L'ensemble de la communauté internationale juge les colonies illégales, en se référant à la 4ème Convention de Genève, qui interdit à l’autorité de l’occupation de transférer des Israéliens vers les territoires occupés. Il y a quelques semaines, la Cour de justice des Communautés européennes a décidé que les Etats membres de l'UE devraient, en matière d’étiquetages des denrées alimentaires, mentionner que tous les produits fabriqués dans les colonies sont des «produits de colonies» plutôt que «fabriqués en Israël», rappelle Wafa. APS

Irak : 15 manifestants tués dans les heurts à Nassiriya

sam, 30/11/2019 - 11:27

Ph.DR

Quinze manifestants ont été tués, vendredi, par balles et des dizaines d’autres ont été blessés à Nassiriya, ville du sud de  l'Irak où les affrontements entre protestataires et forces de l'ordre se poursuivent, ont indiqué des médecins. Ces violences ont lieu alors que le Premier ministre, Adel Abdel Mahdi, a annoncé vendredi qu'il allait démissionner comme l'a réclamé le grand ayatollah Ali Sistani, figure tutélaire de la politique dans le pays, après deux mois de contestation, à Baghdad et dans le Sud, marquée par plus de 400 morts. Vendredi, la police a encore tué 15 manifestants à Nassiriya, à feu et à sang depuis jeudi, et un seizième a été abattu par des tirs d'hommes en civils devant le siège d'un parti à Najaf, ont rapporté des témoins et des médecins. Le sud de l'Irak s'était embrasé jeudi avec une répression menée par des commandos militaires dépêchés par Baghdad peu après l'incendie du consulat iranien dans la ville de Najaf. Un général initialement dépêché pour «rétablir l'ordre» dans le sud de l'Irak, secoué depuis le 1er octobre par un mouvement de contestation inédit depuis des décennies, a toutefois été limogé jeudi après la mort de 28 manifestants en quelques heures sous les tirs nourris des forces de l'ordre. Au total jeudi, 46 manifestants ont été tués et près d'un millier blessés, selon les médecins. «Le nombre croissant de morts et de blessés est intolérable», a dénoncé l'ONU.

Carnet du 14e jour de la campagne électorale

sam, 30/11/2019 - 11:12
Voici le carnet de la campagne électorale pour l'élection présidentielle du 12 décembre 2019 à son 14e jour, ce samedi : - Ali Benflis anime deux meetings successivement à Sétif (10h00) et à Batna  (15h00).  - Azzedine Mihoubi anime deux meetings populaires à Chlef (10h00) et à  Tlemcen (16h00).   -Abdelaziz Belaïd anime un meeting populaire à Batna (15h00).  -Abdelkader Bengrina anime deux meetings, le premier à Constantine et le  second à Batna.

Ghardaïa : saisie de plus de 14 kg de kif traité à El-Menea

ven, 29/11/2019 - 20:52
29/11/2019 - 20:52

Une quantité globale de 14,173 kilogrammes de kif traité a été saisie par la brigade mobile de police judiciaire (BMPJ) dans la région d’El-Menea (275 km au sud de Ghardaia), a indiqué vendredi la cellule de communication de la Sûreté de wilaya de Ghardaia.

Agissant sur informations et sous la supervision du parquet du tribunal d’El-Menea, les éléments de la BMPJ ont procédé à une perquisition dans un appartement d’un présumé dealer et ont mis la main sur cette quantité de kif traité, conditionnée sous forme de plaquettes et destinée à être écoulée sur le marché local, a-t-elle précisé dans un communiqué.

Les premiers éléments de l’enquête ont permis l'arrestation du dealer et les investigations ont conduit ensuite à l’arrestation de son acolyte et la saisie également d’une somme d’argent issue de la vente de drogue estimée à 32.000 DA, des armes blanches ainsi que 24 pièces de pierres archéologiques, ajoute le communiqué.

Les suspects (30 et 40 ans) ont été déférés devant les instances judiciaires compétentes et placés sous mandat dépôt , est-il signalé.

Présidentielle du 12 décembre : paroles de candidats au 13ème jour de la campagne électorale

ven, 29/11/2019 - 20:49
Lors du 12ème jour de la campagne électorale, les cinq candidats ont eu à traiter des sujets en rapport à la refonte de l’école et la Constitution, aux libertés et à l’économique. Voici des expressions marquantes tirées vendredi des interventions des candidats à l'élection présidentielle du 12 décembre, au 13e jour de la campagne électorale. Abdelaziz Belaïd de M'sila : "Je m'engage, si je serais élu président, à réviser l'ensemble des lois relatives à l'enseignement et aux méthodes éducatives, et à mettre en place un programme répondant aux aspirations du peuple qui permette à l'enseignant et à l'élève de reprendre leur véritable place". Azzedine Mihoubi à Souk Ahras :  "Je m'engage à procéder à une réforme de la Constitution qui consolide les institutions de l'Etat". "La décision appartient désormais au peuple et toute décision concernant son destin passera par une consultation populaire, une démarche qui se concrétisera à travers une Constitution solide qui protège les institutions de l'Etat de toute crise politique". Abdelkader Bengrina à El-Eulma (Sétif) : "L'Algérie réserve une place à tous ses enfants. Les Algériens sont libres quant à leur choix de voter ou pas. L'urne sera le dernier arbitre".  "La liberté signifie exprimer sa voix, mais sans toutefois s'en prendre à ceux qui n'adhèrent pas à cette démarche". Azzeddine Mihoubi à Annaba : "J'œuvrerai à protéger le complexe sidérurgique d'El Hadjar et ses employés non seulement par l'affectation de fonds mais à travers un plan de développement des moyens de production lui permettant d'atteindre et d'augmenter progressivement sa véritable capacité de production, tout en introduisant des technologies de pointe dans la gestion". Abdelaziz Belaïd depuis Sétif : "Je m'engage pour la mise en place d'une banque nationale des semences pour permettre au produit national de retrouver sa qualité d'antan et mettre fin à l'importation des semences". "L'Algérie qui dans le passé était un stock de semences pour les pays européens, est devenue aujourd'hui otage de laboratoires d'où elle importe du poison sous forme de semences".

Forum des pays exportateurs de gaz à Malabo : Bensalah appelle à l'élargissement du Forum et l'intensification de la coopération

ven, 29/11/2019 - 20:31
Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah a appelé, vendredi, à l’élargissement du Forum à d'autres pays, notamment les pays africains appelés à devenir bientôt des exportateurs de gaz naturel, ajoutant que cet élargissement consolidera le rôle et les intérêts des pays producteurs au sein d’une scène gazière mondiale en pleine mutation. Le chef de l'Etat appelé dans un discours lu en son nom par le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab à l'ouverture des travaux du 5ème Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement du Forum des pays exportateurs de gaz tenu à Malabo (Guinée Equatoriale), à l’élargissement du Forum à d’autres pays, notamment les pays africains appelés à devenir bientôt des exportateurs de gaz naturel. Cet élargissement à de nouveaux membres consolidera le rôle et les intérêts des pays producteurs au sein d’une scène gazière mondiale en pleine mutation, a-t-il précisé, appelant, par la même, à l'exploration des voies et moyens pour assurer une place de choix au gaz naturel dans le bilan énergétique mondial, et d’améliorer sa valorisation sur les marchés internationaux. Et de poursuivre "le gaz naturel est destiné à avoir un futur brillant. Disponible, accessible, flexible, il est aussi une énergie de choix pour la protection de l'environnement, en particulier en tandem avec les énergies renouvelables. Mais le gaz naturel fait face à de nombreux défis, environnementaux notamment". "Le marché est aujourd’hui excédentaire, avec une pression baissière sur les prix, accentuée par l’émergence d’acteurs sur le marché qui accordent une priorité au court-terme, sans souci pour la sécurité d’approvisionnement sur le long terme", estime M. Bensalah, appelant le Forum à œuvrer à explorer les voies et moyens pour assurer une place de choix au gaz naturel dans le bilan énergétique mondial. Le gaz naturel joue un rôle privilégié dans les relations économiques internationales, et il est essentiel pour le développement durable de nos pays, ajoute le chef de l'Etat. "Certes, nos pays détiennent l'essentiel des réserves mondiales de gaz naturel, et une part majeure de la production et des échanges gaziers. Mais ceci n’est effectif et positif que si cette situation est accompagnée d'une bonne valorisation de cette ressource naturelle, d’autant plus qu’elle est épuisable et non-renouvelable, et que son développement nécessite de lourds investissements", a poursuivi le chef de l'Etat. Dans ce contexte, M. Bensalah a invité le Secrétariat du Forum à "mobiliser ses moyens d’étude pour explorer, dans un esprit coopératif et par le dialogue, les voies et moyens d’une meilleure valorisation de ce vecteur de progrès et de transition énergétique, qu’est le gaz naturel". Par ailleurs, le chef de l'Etat a appelé à mettre en place de manière accélérée, efficace et complète l’Institut de recherche du gaz du FPEG, établi en Algérie. "Nous avons porté cette initiative, convaincu que l’innovation et la maitrise de la technologie jouent un rôle stratégique dans l’industrie gazière", a-t-il fait savoir, affirmant que le progrès technologique avait induit des bouleversements majeurs de la scène énergétique mondiale dans un passé récent, comme l’illustre le développement du gaz de schiste, la découverte de ressources gazières importantes dans certains bassins off-shore, ou l’utilisation des technologies de l’information. "Nos pays bénéficieraient pleinement de leur coopération dans la recherche et développement technologiques, l’échange des expériences, et le renforcement des capacités humaines. Nous sommes fiers que l’Algérie ait joué un rôle de premier plan dans cette initiative et nous vous remercions de votre soutien pour un épanouissement rapide de l’Institut de recherche du gaz", a assuré le chef de l'Etat. M. Bensalah a saisi cette occasion pour rappeler que "beaucoup de cadres africains, y compris de la Guinée Equatoriale, aient été formés dans les universités algériennes, et notamment à l’Institut algérien du pétrole, l’Institut des hydrocarbures, et l’Institut panafricain de l’énergie et de l’eau ce qui renforce davantage les liens de coopération interafricaine". Il a également rappelé que l'Algérie était un pays pionnier dans le développement du gaz naturel, par la construction à Arzew de la première unité de liquéfaction et terminal d’exportation commerciale de gaz au monde, il y a plus d’un demi-siècle. Très tôt après l’indépendance, ajoute le chef de l'Etat, l’Algérie a rétabli sa pleine souveraineté sur ses ressources gazières, et les a développées pour satisfaire les besoins en énergie du pays, et financer son développement socio-économique. Aujourd’hui, le taux d’accès à l’électricité est proche de 100%, et plus de 63% des foyers algériens sont connectés au réseau de gaz naturel, a-t-il dit. L’Algérie est, depuis plus d’un demi-siècle, un fournisseur très fiable de gaz naturel. "Notre ambition est de continuer à développer nos ressources de gaz naturel, conventionnel et non conventionnel, qui sont immenses. Nous le ferons pour le meilleur bénéfice de notre peuple, d’une manière optimale, dans un esprit de coopération et de partenariat, et en protégeant la santé de nos citoyens et l’environnement", a fait savoir M. Bensalah. Et d'ajouter "l’Algérie considère que, dans la scène énergétique d’aujourd’hui, notre Forum est appelé à jouer un rôle plus actif et plus déterminant (...) notre Sommet est une opportunité pour impulser une nouvelle dynamique à notre coopération, dans le but notamment de mettre à profit les synergies entre pays membres en conjuguant les échanges de point de vue, d’expériences et d’expertise, de déployer les leviers idoines pour la promotion des usages de gaz naturel, et d’établir un dialogue constructif et fructueux entre les différents acteurs des marchés gaziers". Dans ce sillage, M. Bensalah a affirmé que les pays du Forum sont appelés plus que jamais à promouvoir la stabilité et la pérennité de l'industrie gazière, et défendre les principes de partage de risques et de valorisation juste et équitable pour le gaz naturel. Favorable au dialogue et aux échanges, l’Algérie soutiendra les efforts de notre Forum pour devenir un acteur dynamique et perspicace, qui contribue à donner plus de force à nos complémentarités sur les marchés gaziers, afin de renforcer nos intérêts mutuels, a conclu le chef de l'Etat.

Football - Ligue des champions (Gr. D) : JS Kabylie – AS Vita Club (1-0), première sortie réussie pour les Canaris

ven, 29/11/2019 - 18:58

Photo d'archives

La JS Kabylie s’est imposée face aux Congolais de l'AS Vita club (1-0), ce vendredi au stade du 1er novembre de Tizi-Ouzou à l’occasion de la première journée (groupe D) de la phase de groupes de la Ligue des champions d’Afrique. La seule réalisation des Canaris est l’œuvre de Addadi, scorée juste après l’heure de jeu (66’). Grâce à ce premier succès, la JSK s’empare des commandes de son groupe en attendant le déroulement de l’autre rencontre programmée ce samedi (20h00 algériennes) à Casablanca (Maroc) entre le Raja Club Athletic et l’Espérance Tunis (Tunisie). Pour sa part, l’USM Alger, second représentant algérien dans la plus prestigieuse des compétitions africaines, fera son entrée en lice dans cette phase de poules (groupe D) ce samedi également face aux Marocains du Wydad Casablanca. La rencontre aura lieu à 17h00 au stade Mustapha Tchaker de Blida.

Présidentielle du 12 décembre : carnet du 12e jour de la campagne électorale

ven, 29/11/2019 - 18:29
Voici le carnet de la campagne électorale pour l'élection présidentielle du 12 décembre 2019 à son 12e jour : Abdelmadjid Tebboune anime un meeting populaire à Ghardaïa (11h00). Azzedine Mihoubi anime deux meetings populaires, le premier à Guelma (10h00) et le second dans la wilaya d'El Tarf (15h00). Abdelaziz Belaïd anime un meeting populaire à Djelfa (14h00). Ali Benflis anime un meeting populaire dans la wilaya de Mascara (10h00). Abdelkader Bengrina anime deux meetings populaires, le premier à Chlef (10h00) et le second à Aïn-Defla (14h00).

Division Excellence - 7e journée : le CRBBA et l’ESAT se neutralisent, le MBT tombe à Annaba

ven, 29/11/2019 - 17:46
Le match au sommet de la 7e journée du championnat national de handball, Division Excellence, animé par le CR Bordj Bou Arréridj et l’ES Aïn Touta (17-17), ce vendredi, n’a pas connu de vainqueur. De son côté, le MB Tadjenanet a enregistré sa première défaite lors de son déplacement à Annaba face à l’OMA (31-27). Très attendu par tous les amoureux de la petite balle, le derby de l’Est a été à la hauteur des attentes, même si la partie s’est soldée sur un score de parité. Champion d’Algérie en titre, le CRBBA vient d’être accroché chez lui pour la première fois de la saison par une équipe de l’ESAT très accrocheuse (17-17). En dépit de ce résultat, le CRBBA reste leader du groupe A avec 11 points, une première place qu’il partage avec le MB Batna. En effet, le promu a réussi à rejoindre le CRBBA sur la plus haute marche du podium à la faveur de son succès glané à domicile face à la JS Saoura (28-23). Pour sa part, l’ESAT recule à la 3e position (10 pts). De son côté, le MC Saïda a pris le meilleur sur le C. Chelghoum Laïd (22-14), alors que l’IC Ouargla a remporté sa première victoire en battant difficilement l’ES Arzew (26-25). L’OM Annaba s’offre le leader Dans le groupe B, l’OM Annaba a confirmé sa bonne santé du moment en accrochant à son tableau de chasse le leader, le MB Tadjenanet (31-27). C’est le troisième succès de rang pour les capés de Hichem Boudrali après leurs deux victoires remportées à l’extérieur. A Alger, le derby de la capitale, GS Pétroliers – CRB Baraki, est revenu aux Pétroliers. Le GSP a profité de la méforme de son adversaire du jour pour lui infliger sa troisième défaite de suite (29-20). Concernant les deux autres confrontations, le CRB Mila a bataillé pour disposer de l’O. El Oued (19-18), tandis que le JSE Skikda est allée gagner sur le parquet du MC Oued Tlélat (24-28). Pour terminer, la Division Excellence va observer une trêve de deux mois, à l’issue de cette dernière journée de la phase aller, en raison de la participation de l’équipe nationale à la Coupe d’Afrique des nations CAN 2020 à Tunis (Tunisie). Dans la CAN 2020, le Sept national évoluera dans le groupe D en compagnie du Maroc, du Congo, du Sénégal et de la Zambie. Les camarades de Berkous feront leur entrée en lice le jeudi 16 janvier (12h00 algériennes) face à la Zambie Résultats et classements : Groupe A : CR Bordj Bou Arréridj - ES Aïn Touta 17 - 17 IC Ouargla - ES Arzew 26 - 25 MC Saïda - C. Chelghoum Laïd 22 - 14 MM Batna - JS Saoura 28 - 23 Classement :     Pts      J 1  CR Bordj Bou Arréridj 11 7 2 MM Batna 11 7 3 ES Ain Toula 10 7 4 JS Saoura 08 7 5 MC Saïda 06 7 6 C.Chelghoum Laïd 05 7 7 IC Ouargla 03 7 8 ES Arzew 00 7 Groupe B : GS Pétroliers - CRB Baraki 29 - 20 MC Oued Tlélat - JSE Skikda 24 - 28 OM Annaba - MB Tadjenanet 31 - 27 CRB Mila - O. El Oued 19 - 18 Classement :     Pts      J 1  MB Tadjenanet 12 7 2 JSE Skikda 10 7 3 GS Pétroliers 10 7 4 OM Annaba 09 7 5 CRB Mila 06 7 6 CRB Baraki 04 7 7 O. El Oued  01 7 8 MC Oued Tlélat 00 7

Présidentielle 2019 : paroles de candidats au 12e jour de la campagne électorale

ven, 29/11/2019 - 17:39
A l’occasion du 12ème jour de la campagne électorale, les cinq candidats ont eu à traiter des sujets en rapport à la jeunesse et la relance d’une Algérie nouvelle basée sur le savoir et la compétence. Voici des expressions marquantes tirées jeudi des interventions des candidats à l'élection présidentielle du 12 décembre, au 12e jour de la campagne électorale. Azzedine Mihoubi à Guelma : "Il est nécessaire de réviser l'ensemble des mécanismes de gestion de l'Etat afin que les jeunes puissent bénéficier de leurs droits, à savoir l'emploi, les promotions, l'accès aux postes clés et l'opportunité de devenir des producteurs réels". Abdelkader Bengrina à Chlef : "Nous œuvrerons au développement de la performance de l'école, en tant que rempart de l'unité nationale, et à la consolidation des connaissances et des compétences de la génération montante pour lui permettre de réaliser le développement global et de préserver la cohésion nationale". Abdelmadjid Tebboune à Ghardaïa : "La génération de la glorieuse Révolution de Novembre 1954 s'est acquittée de son devoir et a assumé sa part de sacrifices avant de transmettre le flambeau à la génération qui lui a succédé". Ali Benflis à Mascara : "La consolidation du front national interne est impérative, notamment suite aux tentatives visant à porter atteinte à l'Algérie, menées par des forces non constitutionnelles que le peuple a renversé par le biais d'une révolution pacifique et civilisationnelle accompagnée par l'Armée et son commandement". Abdelaziz Belaïd à Djelfa : " Le 12 décembre prochain constitue une journée de sortie de crise que traverse le pays, une occasion pour le peuple algérien de vaincre les souffrances et participer à la relance réelle d'une Algérie basée sur la justice et la légalité".

Parlement européen : Moghereni insiste sur le "respect total" de la souveraineté de l'Algérie

ven, 29/11/2019 - 17:13
La Haute représentante de l'Union européenne (UE) pour la politique étrangère et la sécurité, Federica Moghereni, a insisté jeudi sur le "respect total" de l'Union à la souveraineté et l'autonomie de l'Algérie, "un pays voisin mais aussi un partenaire politique et économique". "L'Algérie n'est pas seulement un pays voisin mais surtout un partenaire, politique et économique, un pays ami. Pour beaucoup de citoyens européens, l'Algérie est aussi la famille. Donc nous ne parlons pas d'un ami parmi d'autres, nous parlons d'un pays ami qui est très proche de nous", a réaffirmé la chef de la diplomatie européenne devant les eurodéputés à Strasbourg, lors d'un débat au Parlement européen ayant évoqué la situation en Algérie. La déclaration de Mme Moghereni intervient en réaction à une résolution sans valeur contraignante adoptée à main levée, dans laquelle les eurodéputés ont dénoncé les "arrestations arbitraires" en Algérie qui connait des manifestations, et appelé le gouvernement à "trouver une solution à la crise actuelle basée sur un processus politique pacifique et ouvert". L'eurodéputé français Raphaël Glucksmann (S&D, gauche), à l'origine d'une résolution critique, est même allé à dire dans l'hémicycle à Strasbourg, qu'"Il est temps de montrer que nous sommes solidaires de l'Algérie". "Je pense que le premier sentiment que tous en Europe ressentons envers le peuple algérien est l'amitié et la proximité. Notre respect pour la souveraineté et l'autonomie de l'Algérie est total. Il est très important que ce débat réaffirme cela de la plus forte et la plus claire des façons. C'est aux Algériens et à eux seulement de décider du présent et du futur de leur pays", a ajouté Mme. Moghereni. Les propos de Mme Mogherini interviennent au lendemain des déclarations du général de Corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire (ANP), qui a rejeté avec la plus grande fermeté toute ingérence dans les affaires intérieures de l'Algérie. L'Algérie, "libre et souveraine" dans ses décisions, n'accepte "aucune ingérence ou diktat" et "ne se soumet à aucune tractation de la part de quiconque", a affirmé le général de Corps d'Armée, lors d'une visite de travail au Commandement des Forces aériennes mercredi. "Le peuple algérien qui a crié haut et fort qu'il n'a pas besoin de leçons, quelles que soient leur origine, sait parfaitement comment répondre au moment opportun à ces porte-voix qui tentent en vain de s'immiscer dans ses affaires et d'entraver le processus du passage de l'Algérie à une nouvelle ère, où elle tracera sa voie avec constance vers le progrès et la prospérité, dans la sérénité et la quiétude", a souligné le général de Corps d'Armée. De son côté, le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, ministre de la Culture par intérim, Hassen Rabehi, avait mis en garde que l'Algérie, en tant qu'institutions et peuple, n'admet aucune tentative d'ingérence dans ses affaires internes, appelant les différents partenaires à respecter ce principe. "Il est admis dans l'esprit de l'UE ainsi que de tous nos partenaires étrangers que l'Algérie s'attache au principe de la non-ingérence dans les affaires intérieures des autres pays, tout comme elle n'admet pas, en tant qu'institutions et peuple à ce qu'il puisse avoir une interférence dans ses affaires intérieures", a affirmé M. Rabehi.

Pages