A la une

S'abonner à flux A la une
Mis à jour : il y a 1 heure 2 min

Réunion du Gouvernement: approbation de projets de décrets exécutifs et de marchés de gré à gré

mar, 10/12/2019 - 23:58
Le Gouvernement a tenu mardi une réunion sous la  présidence du Premier ministre, Noureddine Bedoui, consacrée à l'examen et  à l'approbation de trois (3) projets de décrets exécutifs et de marchés  suivant la procédure de gré à gré simple, indique un communiqué des  services du Premier ministère, dont voici le texte intégral: "Le Gouvernement a tenu, mardi une réunion sous la présidence du  Premier ministre, Noureddine Bedoui, consacrée à l'examen et au débat d'un  (1) projet de décret présidentiel, de trois (3) projet de décrets exécutifs  et des marchés suivant la procédure de gré à gré simple qui concernent les  secteurs de l'Intérieur, des Finances, de l'Agriculture, de lئEnseignement  supérieur et de la Recherche scientifique, des Ressources en eau, du  Travail et des Travaux publics et des Transports.  Premièrement: Le Gouvernement a examiné et approuvé un projet de  décret exécutif portant création d'une Ecole nationale supérieure des  forêts dans la wilaya de Khenchela, présenté par le ministre de  L’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Ce texte s'inscrit dans le cadre de la stratégie de développement et  du renforcement du système national de lئEnseignement supérieur et de la  Recherche scientifique et son adaptation aux besoins réels de la relance du  développement économique, en focalisant sur les domaines prioritaires où  notre pays recèle de grands potentialités, comme c'est le cas du secteur  des forêts. D'une capacité d'accueil de 1614 places pédagogiques, ce  nouveau pôle garantira la formation des cadres et enseignants dans le  domaine des forêts et de la protection de l'environnement. Intervenant à cette occasion, le Premier ministre a indiqué que la  création de cette Ecole représente un acquis important pour le secteur de  l'Agriculture et pour l'avenir de l'Algérie en général et que par  l'adoption de ce texte, le Gouvernement ajoute un nouveau jalon au système  de formation de lئEnseignement supérieur et de la Recherche scientifique,  reflétant e l'orientation stratégique vers la valorisation des ressources  de notre pays dans le secteur de l'Agriculture et la consolidation de la  place de ce secteur dans l'économie nationale.  Pour réaliser l'objectif escompté de la création de ce pôle universitaire,  le Premier ministre a donné les instructions suivantes :  La création de cette Ecole doit être accompagnée d'un partenariat  réel entre les secteurs de l'Agriculture et de l'Enseignement supérieur,  notamment en ce qui concerne la définition des spécialités et des domaines  de recherche et de développement.  Travailler dès maintenant à la mise en place de passerelles entre cette  Ecole et les secteurs d'activité dans le domaine agricole afin de garantir  une utilisation optimale des diplômés de cette Ecole et leur intégration  rapide dans des postes de travail adéquats à leurs compétences. Le Premier  ministre a ordonné la mise ne place des dispositifs juridiques et des  mesures nécessaires à cet effet. Dans le même contexte le premier ministre a salué l'intérêt  grandissant des étudiantes pour les spécialités en lien avec le domaine de  l'Agriculture, exclusivement réservées à la gente masculine il n'y a pas si  longtemps (12.000 étudiantes sur un total de 15.000 inscrits).  Il a  affirmé, à ce propos, que tous les domaines de formation et l'activité  agricole en général, demeurent ouverts aux filles et le Gouvernement est  déterminé à offrir les mêmes chances et le même niveau d'encouragement et   d'accompagnement à nos garçons et à nos filles, d'autant plus que les  filles de cette patrie ont prouvé, à maintes reprises, leur contribution  précieuse au développent de l'économie nationale, y compris dans le secteur  de l'Agriculture et des Forêts. Deuxièmement: Le Conseil du gouvernement a examiné et adopté un projet de  décret exécutif, présenté par le ministre de l'Agriculture, du  Développement rural et de la Pêche, portant création et définition des  missions, l'organisation et le fonctionnement d'une Commission nationale et  de Commissions wilayales multisectorielles de prévention et de lutte contre  les maladies transmissibles de l'animal à l'homme. Le projet de ce texte vise à consolider la stratégie de prévention et de  lutte contre les maladies transmissibles de l'animal à l'homme à travers  l'élargissement des missions de ces Commissions et leurs composantes aux  niveaux national et local, en y intégrant différents intervenants et en  élevant les niveaux de coordination, de suivi et d'évaluation de la mise en  ouvre de cette stratégie, dont l'objectif est de faire face à des maladies  constituant une réelle menace pour la santé publique, notamment la rage, la  brucellose, la leishmaniose et le kyste hydatique, au regard des nombreux  cas et décès enregistrés annuellement. Intervenant au terme de l'adoption du ce texte, M. Bedoui a mis l'accent  sur l'impératif du suivi effectif et minutieux de la mise en oeuvre des  recommandations de ces Commissions et de la nécessité de mettre en place  des passerelles de coopération et de coordination avec les autres secteurs  concernés, faisant savoir que cet amendement est à même de garantir la  conformité de la stratégie nationale en matière de lutte contre ces  maladies aux normes internationales, notamment aux recommandations de  l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et de l'Organisation  mondiale de la Santé (OMS). Troisièmement: le Gouvernement a adopté, après examen, le  projet d'un décret exécutif modifiant et complétant le décret exécutif N  2000-253 du 23 août 2000 portant création, organisation et fonctionnement  de l'Institut national de prévention des risques professionnels, présenté  par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale. Le projet de ce texte vise l'adaptation et la réorganisation des missions  de l'Institut pour être au diapason des exigences imposées par la réalité  actuelle et l'élaboration de programmes de recherche, notamment dans les  domaines comportant des risques professionnels. Il tend, en outre, à  assurer des niveaux plus élevés de maitrise des risques et de coordination  institutionnelle, notamment à travers le renforcement de la contribution du  partenaire sociale, en intégrant dans les organes de cet Institut la  représentation des organisations syndicales et des autres secteurs  concernés. A l'issue de l'adoption du ce texte, le Premier ministre a souligné  l'impératif de réunir toutes les garanties et conditions de sécurité aux  travailleurs dans tous les secteurs d'activité, à travers le respect strict  des normes en vigueur en la matière et d'oeuvrer au renforcement de ces  normes et le contrôle de leur mise en oeuvre. Dans ce sen, le Premier ministre a donné des instructions pour le  raffermissement des prérogatives de cet Institut et de ses dimensions  scientifique et de recherche par l'élargissement de la composante de ces  organes à des compétence d'experts et de chercheurs dans le domaine.  En fin, le Gouvernement a donné son accord préalable, après examen, pour  la passation de marchés en gré à gré simple portant sur d'importants  projets de développement dans les secteurs de l'Intérieur, de la Jeunesse  et des sports, des Ressources en eau et des Transports et des travaux  publics. Il s'agit des projets suivants :  *Le secteur des Travaux publics et des transports: - Projet de modernisation de la route nationale N 06 sur une distance de  550 km entre Regane-Bordj Badji Mokhtar-Timiaouine, - Projets d'extension de la ligne Tramway H'raoua-Aïn Taya- Bordj El Bahri  et de la ligne Métro Taleb Abderrahmane-Chevalley. Réagissant à la présentation du premier projet, le Premier ministre a  réitéré la ferme  détermination du Gouvernement à poursuivre la politique  de désenclavement des région du Grand Sud et à garantir des infrastructures  routières offrant aux citoyens la sécurité et le confort, et ce à travers  la mobilisation de toutes les ressources financières et humaines. Il a ajouté que ce projet en particulier revêt un caractère prioritaire  d'où la nécessité d'accélérer la cadence de réalisation sur tout la  longueur de cet axe de 550 km. A cet effet, le Premier ministre a donné des instruction pour la  réalisation de ce projet dans un délais ne dépassant pas deux années  (2020-2021) dans le cadre d'un Contrat Programme en deux tronçons  avec des  entreprises nationales spécialisées. Concernant les extensions des lignes Tramway et Métro d'Alger, le Premier  ministre a affirmé que ce projet s'inscrit dans le cadre d'une stratégie globale visant la modernisation et le développement du réseau des  transports au niveau de la capitale.  Cette stratégie comprend plusieurs extensions de lignes Métro et Tramway  pour le raccordement de nombreuses autres communes en réponse à la forte  demande sur ces moyens de transport. Le Métro devra arriver jusqu'au  communes de Ouled Fayet et de Draria, et vers l'Est d'Alger jusqu'à  l'Aéroport  international et la commune de Baraki. L'extension en cours de  réalisation reliera Chevalley à Taleb  Abderrahmane. La ligne Tramway sera étendue davantage pour profiter au plus grand nombre  possible de citoyens d'Alger Est entre H'raoua, Aïn Taya et Bordj El Bahri. * Les secteurs de l'Intérieur et de la Jeunesse et des sports: Il s'agit de projets relatifs aux préparatifs des Jeux méditerranéens,  prévus en 2021 à Oran, notamment la réalisation des réseaux de téléphonie  et d'internet, l'équipement du nouveau Stade olympique (40.000 places) en  systèmes de vidéo-surveillance et  l'approvisionnement en eau potable et en  éclairage par énergie solaire. Intervenant à l'issue de l'approbation des projets de ces marchés, le  Premier ministre a ordonné la  généralisation du billet électronique et la  mise à profit de l'expérience de l'entreprise qui en a assuré la gestion au  niveau du Stade du 05 juillet pour sa généralisation au reste des stades et  structures sportives à l'échelle nationale. Cette décision du Gouvernement vise à endiguer le phénomène de la  violence  dans les stades et à aller vers le professionnalisation des  manifestations  sportives.  Dans le même contexte, le Premier ministre a ordonné la numérisation de  l'opération de réservation des billets des Jeux méditerranéens 2021 à Oran,  mettant en avant l'impératif de l'association de toutes les wilayas du pays  à ce rendez-vous sportif régional. * Secteur de l'Agriculture : Il s'agit de réaliser les travaux d'aménagement des bassins versants en  amont des barrages, de développer les régions montagneuses, de lutter  contre la dégradation des sols au niveau des steppes et dans le Sud, et de  concrétiser le programme nationale de reboisement (PNR). Intervenant après l'approbation de ces deux projets, le Premier ministre a  mis en avant l'impératif d'encourager et d'accompagner les petites et  moyennes entreprises (PME), notamment dans les contrées reculées et les  zones rurales, et de leur implication dans ces projets ce sens que c'est à  elles que reviendront les missions d'entretien et de suivi des projets  réalisés dans l'avenir. A ce propos, le Premier ministre a décidé de l'attribution d'un taux de  40% de ce marché dans le cadre de l'entrepreneuriat, aux PME activant dans  le domaine. * Secteur des Ressources en eau:  Il s'agit de projets visant à traiter le phénomène de la remontée des eaux  dans la wilaya de Ouargla et de réhabiliter le système d'assainissement à  travers le parachèvement des travaux de réhabilitation de 15 stations. Des  opérations relancées conformément aux instructions du Premier ministre lors  d'une précédente réunion du Gouvernement pour la prévention de la santé du  citoyen des maladies occasionnées par la remontée des eaux dans cette  wilaya, et en concrétisation des efforts de l'Etat en matière de  préservation de la santé des citoyens et la garantie de l'eau potable.  aps

Coupe d'Algérie : CSC – NCM et ASAM – JSK à l’affiche des 32e de finale

mar, 10/12/2019 - 19:43
Les rencontres CS Constantine - NC Magra et AS Ain M'lila - JS Kabylie sont les deux grandes affiches des 32e de finale de la Coupe d’Algérie 2019-2020, dont le tirage au sort s’est déroulé ce mardi à l’Ecole supérieure de l’hôtellerie et de restauration d’Aïn Bénian (Alger). Pour cette nouvelle édition de l’épreuve populaire, le même système de compétition adopté la saison dernière a été reconduit par la commission de la Coupe d’Algérie, à l’exception d’un seul point. En effet, les demi-finales qui se joueront en aller et retour mais sans les prolongations. C'est-à-dire, si les deux équipes terminent à égalité à l’issue des deux manches, ces derniers se départageront aux tirs au but. Exception faite des rencontres, CS Constantine - NC Magra et AS Ain M'lila - JS Kabylie, les autres pensionnaires de la Ligue 1 ont eu des fortunes diverses. Tenant du titre, le CR Belouizdad débutera la défense de son trophée hors de ses bases face à l'IS Tighenif, formation de Ligue Inter-Régions (Ligue de Saïda). A titre de rappel, les rencontres des 32e de finale auront lieu les 21, 22 et 23 décembre, alors que celles des 16e de finale se joueront les 28, 29 et 30 décembre, sauf pour les formations engagées dans les deux compétitions africaines interclubs (JS Kabylie, USM Alger et Paradou AC) qui, en cas de qualification, disputeront leurs matchs le samedi 4 janvier. Concernant les dates des autres tours, les 8e de finale sont programmés pour les 11, 12 et 13 février, les quarts de finale (aller) sont fixés aux 10 et 11 mars, alors que la seconde manche se déroulera une semaine plus tard (17 et 18 mars). Quant aux demi-finales, auront lieu les 3, 4 avril (aller) et 10, 11 du même mois (retour). Résultat du tirage au sort des 32es de finale : NASR El Fedjoudj - US Biskra CR Village Moussa - WA Tlemcen USM Alger - USM Khenchela CR Mila - Amel Boussaâda ERB Bou Medfaâ - US Souf ASM Oran - Hydra AC AS Khroub - JS Bordj Menaïl MC Alger – O. Magrane AS Marsa - E. Sour Ghozlane CRB Adrar - FCB Telagh ARB Ghriss - M. Oued Chaâba MC Oran - MJ Arzew CS Constantine - NC Magra Paradou AC - FC Bir el Arch CRB Houari-Boumediene - CR Zaouia JS Saoura - DRB Tadjenanet ES Guelma - USM El Harrach SC Mecheria - OM Arzew MC El Bayad - IB Lakhdaria ASO Chlef - US Béni Douala AS Ain M'lila - JS Kabylie NRB Lardjem - AB Chelghoum Laid JSM Béjaia - ES Sétif MSP Batna - IRB Sougueur CR Béni Thour - USM Annaba O Médéa - MO Béjaia WA Boufarik - USM Oran US Souf - USM Bel Abbes IS Tighenif - CR Belouizdad CA Bordj Bou Arréridj - IR Mécheria AB Sabath - NA Hussein-Dey RC Arbaâ - MO Constantine Programme des 16es de finale : 1. Vainqueur (CB Mila - Amel Boussaâda) - Vainqueur (CRB Houari-Boumediene - CR Zaouia) 2. Vainqueur (ES Guelma - USM El Harrach) - Vainqueur (MSP Batna - IRB Sougueur) 3. Vainqueur (Paradou AC - FC Bir el Arch) - Vainqueur (MC El-Bayadh - IB Lakhdaria) 4. Vainqueur (WA Boufarik - USM Oran) - Vainqueur (MC Alger - O.Magrane) 5. Vainqueur (CRB Adrar - FCB Telagh) - Vainqueur (AS Ain M'lila - JS Kabylie) 6. Vainqueur (CA B.B Arréridj - IR Mécheria) - Vainqueur (AS Khroub - JS Bordj Menaïl) 7. Vainqueur (SC Mécheria - OM Arzew) - Vainqueur (CR Béni Thour - USM Annaba) 8. Vainqueur (US Souf - USM Bel Abbes) - Vainqueur (CR Village Moussa - WA Tlemcen) 9. Vainqueur (CS Constantine - NC Magra) - Vainqueur (JS Saoura - DRB Tadjenanet) 10. Vainqueur (MC Oran - MJ Arzew) - Vainqueur (ARB Ghriss - Mouloudia Oued Chaâba) 11. Vainqueur (NRB Lardjem - AB Chelghoum Laid) - Vainqueur (JSM Béjaia - ES Sétif) 12. Vainqueur (CSA Marsa - E.Sour Ghozlane) - Vainqueur (NASR El-Fedjoudj - US Biskra) 13. Vainqueur (RC Arbaâ - MO Constantine) - Vainqueur (AB Sabath - NA Hussein Dey) 14. Vainqueur (ASM Oran - Hydra AC) - Vainqueur (USM Alger - USM Khenchela) 15. Vainqueur (ASO Chlef - US Béni Douala) - Vainqueur (IRB Bou Medfaâ - NT Souf) 16. Vainqueur (O Médéa - MO Béjaia) - Vainqueur (IS Tighenif - CR Belouizdad)

Chirurgie de la Scoliose sévère: 46 interventions effectuées à Oran depuis 2016

mar, 10/12/2019 - 17:35
Pas moins de 46 patients atteints de scoliose sévère ont été opérés à la clinique spécialisée en chirurgie orthopédique et rééducation fonctionnelle des victimes d’accidents du travail (CSORVAT) d’Oran durant les trois dernières années, a-t-on appris mardi de cet établissement public relevant de la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS). Cette chirurgie lourde a été entamée dans la clinique en 2016, avec seulement deux interventions, puis 20 en 2017 et 24 autres en 2019. En 2018, ces chirurgies ont été arrêtées faute de moyens et d’équipements, a-t-on fait savoir auprès de la direction de cette structure sanitaire, notant que cette intervention coûte jusqu’à 120.000 euros à l’étranger tandis qu’elle se fait à moins d’un million DA (100 millions de centimes). La décision prise en 2016 représente un gain énorme pour la caisse de l’Etat puisque elle contribue à réduire la facture des transferts à l’étranger, a-t-on souligné. Depuis 2011, plus de 530 prothèses totales de la hanche, 130 prothèses totales du genou et 16 de l’épaule ont été posées, sachant que la clinique a fait appel à des spécialistes étrangers pour ces actes chirurgicales lourds ainsi que pour la formation des chirurgiens de la clinique. La clinique a récemment obtenu la certification ISO 9001 version 2015 qui est une norme internationale de qualité et de gestion. Cette norme définit des exigences pour la mise en place d'un système de management de la qualité pour les organismes souhaitant améliorer en permanence les prestations et mieux satisfaire les clients. APS

Mines: 28 offres techniques retenues pour 13 sites d’exploitation à Tamanrasset

mar, 10/12/2019 - 17:16
Vingt-huit (28) offres techniques ont été retenues pour l’exploitation de 13 sites de marbre et de granite dans la wilaya de Tamanrasset, a indiqué mardi à Alger le président du comité de direction de l'Agence nationale des activités minières (ANAM), Djamel Khelouf. L'ANAM a procédé à l’ouverture des plis de 29 soumissionnaires qui ont présenté leurs offres techniques suite à l’avis d’appel d’offres national et international pour la 49e session d’adjudication de 13 permis miniers destinés exclusivement aux pierres décoratives marbre et granite dans la wilaya de Tamanrasset. Sur le nombre global de ses offres techniques lancées en novembre dernier, 28 ont été retenues contre seulement une (01) offre rejetée pour non conformité de document au cours de cette séance d’adjudication en présence des soumissionnaires. Désormais, une commission ad hoc est chargée de l’étude et de l’analyse des offres techniques acceptées. Les soumissionnaires des offres techniques éligibles, conformément aux dispositions du cahier des charges, seront invités à déposer leur offre financière le 25 décembre prochain. Comme pour les plis techniques, l’ouverture des plis financiers se fera également en séance publique et en présence des soumissionnaires ou de leurs représentants. A noter que cette opération, dans sa 49ème session d'adjudication a été lancée par le ministère de l'Industrie et des Mines à travers l'ANAM pour la création d'un pôle minier dans la wilaya de Tamanrasset, destiné à ces roches décoratives. Selon le ministère, l'objectif attendu consiste en la création d'un nouveau pôle minier spécialisé en roches décoratives, principalement en granite et marbres "dans une région à fort potentiel minier". Pour rappel, la précédente session d’adjudication (48e) a été lancée en mars de cette année. Elle concernait 8 gisements miniers et 21 carrières répartis sur 15 wilayas du pays. Il en avait résulté l’attribution de 18 permis miniers pour un montant global de 497 millions de DA. APS

Super Division : la 6e journée se jouera le 20 et 21 décembre

mar, 10/12/2019 - 17:02
La 6e journée du championnat national de basketball, Super Division, aura lieu le 20 et 21 décembre prochains, a indiqué lundi la Fédération algérienne de basketball (FABB). La Super Division reprendra ses droits le week-end du 22 et 23 décembre prochains après une trêve de plus d’un mois. Pour ce retour à la compétition, le groupe A sera au rendez-vous avec deux matchs au sommet. Le premier aura lieu vendredi (17h00) entre le TRA Draria et l’OMS Miliana alors que le second n’est autre que le derby de la capitale, GS Pétroliers - CRB Dar El Beïda, prévu samedi à 18h00. Dans la poule B, le leader et son dauphin évolueront sur du velours face à des équipes qui n’ont pas encore gagné le moindre match. En effet, le WO Boufarik sera l’hôte de l’AB Skikda, dernier au classement, alors que le PS El Eulma fera un court déplacement pour aller défier l’IR Bordj Bou Arréridj dans un derby de l’Est totalement déséquilibré.    Voici le programme complet des rencontres :   Groupe A : ES Cherchell - Rouiba CB 15h00 OS Bordj Bou Arréridj - US Sétif 17h00 TRA Draria - OMS Miliana 17h00 Samedi : NA Hussein Dey - CSMBB Ouargla 14h00 GS Pétroliers - CRB Dar El Beïda 18h00 Classement :     Pts      J 1  GS Pétroliers 10 5 2 CRB Dar El Beida 09 5 3 TRA Draria 09 5 4 Rouiba CB 09 5 5 OMS Miliana 09 5 6 NA Hussein Dey 08 5 7 OSBB Arreridj 06 5 8 ES Cherchell 05 5 9 US Sétif 05 5 10 CSMBB Ouargla 05 5 Groupe B : ASS Oum Bouaghi - USM Blida 15h00 IR Bordj Bou Arréridj - PS El Eulma 15h00 Samedi : WO Boufarik - AB Skikda 15h00 NB Staouéli - USM Alger 18h00 CSC Gué de Constantine - O Batna 15h00 Classement :     Pts      J 1  WO Boufarik 10 5 2 PS El Eulma 09 5 3 USM Alger 08 5 4 USM Blida 08 5 5 CSC G.Constantine 08 5 6 ASS Oum El Bouaghi 07 4 7 O.Batna 06 5 8 NB Staouéli 06 5 9 IRBB Arréridj 05 4 10  AB Skikda 05 5

Coupe d'Algérie : le calendrier jusqu'aux demi-finales arrêté

mar, 10/12/2019 - 14:59
La commission de la Coupe d’Algérie, en concertation avec celle des compétitions de la Ligue de football professionnel (LFP), a arrêté les dates des différents tours de l’épreuve, à commencer par les 32es de finale qui se joueront les 21, 22 et 23 décembre, selon le calendrier dévoilé lundi soir par la Fédération algérienne (FAF). Avant la fin de l'année, les clubs qualifiés aux 16es de finale joueront ce tour les 28, 29 et 30 décembre, sauf pour les formations engagées dans les deux compétitions africaines interclubs (JS Kabylie, USM Alger et Paradou AC) qui, en cas de qualification, disputeront leurs matchs le samedi 4 janvier, précise la même source. Les 8e de finale sont programmés quant à eux les 11, 12 et 13 février. Comme ce fut le cas lors de la précédente édition, la commission fédérale de la Coupe d'Algérie a maintenu le principe de faire jouer les quarts et demi-finales en deux manches. Ainsi, les quarts de finale (aller) sont fixés aux 10 et 11 mars, alors que la seconde manche se déroulera une semaine plus tard (17 et 18 mars). Les demi-finales sont programmées, elles, les 3, 4 avril (aller) et 10, 11 du même mois (retour). Le tirage au sort des 32es et 16es de finale aura lieu ce mardi à l’Ecole supérieure de l’hôtellerie et de la restauration d’Alger à partir de 18h00. Les choses sérieuses vont ainsi commencer avec l'entrée en lice des 16 pensionnaires de la Ligue 1, dont le détenteur du trophée le CR Belouizdad. Les clubs de l'élite s'ajouteront aux 48 "rescapés" du dernier tour régional, dont les trois "petits poucets", le Mouloudia Oued Chaâba (Ligue de Batna), le MJ Arzew et le CSA Marsa (Ligue d'Oran), pensionnaires de la Régionale 2. APS

Une initiative luxembourgeoise exhorte les pays de l’UE de reconnaitre la Palestine

mar, 10/12/2019 - 11:44

Jean Asselborn. Ph.DR

Le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, Jean Asselborn, a exhorté les pays membres de l'Union européenne (UE) à reconnaître un Etat palestinien, en réponse à la récente annonce américaine qui considère que la colonisation israélienne en Cisjordanie ne contredit pas le droit international. Dans une lettre envoyée aux ministres des Affaires étrangères de l’UE, la semaine dernière, M. Asselborn, cité par l'agence palestinienne de presse, Wafa, a déclaré que la reconnaissance de la Palestine en tant qu'Etat ne serait ni une faveur ni une carte blanche mais plutôt une simple reconnaissance du droit du peuple palestinien à son propre Etat. «Si nous voulons contribuer à résoudre le conflit palestino-israélien, nous ne devons jamais oublier (...) la justice et la dignité du peuple palestinien», a-t-il ajouté. Bien que les Etats-Unis aient déclaré que les colonies ne contredisent pas le droit international, l'UE a néanmoins déclaré qu'elle continuait de croire que les colonies israéliennes dans les territoires palestiniens occupés sont illégales au regard du droit international. L’UE soutient également la solution à deux Etats avec El-Qods occupée comme capitale partagée. La lettre du chef de la diplomatie luxembourgeoise a été envoyée avant la réunion mensuelle du Conseil des affaires étrangères de l'UE à Bruxelles du  lundi. APS

Djellab à la Foire de la production nationale : participation de 500 entreprises nationales

mar, 10/12/2019 - 11:36
Le ministre du Commerce Saïd Djellab a affirmé, lundi à Alger, que la 28ème édition de la Foire de la production nationale sera marquée par la participation de plus de 500 entreprises nationales publiques et privées et une présence en force des industries militaires. Lors d'une conférence de presse au siège de la Société algérienne des foires et des expositions Pins Maritimes (Safex), le ministre a précisé que la 28ème édition de la Foire de la production nationale, prévue du 19 au 28 décembre, verra la participation de plus de 500 entreprises nationales publiques et privées et des startup outre une forte présence des industries militaires. Le ministre a précisé que plus de 120 entreprises nationales participantes activent dans différents domaines, notamment les industries manufacturières et alimentaires, l'industrie du ciment et la sidérurgie.  Cette édition offrira l'occasion à plus de 50 startups d'exposer leurs expériences au niveau d'un pavillon qui "sera une véritable pépinière d'idées et d'opportunités", a-t-il ajouté, estimant que cette manifestation constituera, pour les opérateurs, l'occasion d'asseoir une vision commune de l'avenir de la production nationale et de faire connaître les capacités de production de chaque exposant outre celles de l'industrie militaire. Le ministre du Commerce a mis en avant l'importance des activités  parallèles, citant les conférences et les rencontres professionnelles réunissant les entreprises publiques et leurs paires privées pour examiner  les opportunités d'intégration, une rencontre sur le marketing dans les entreprises publiques et une autres sur le financement des startups avec la participation de représentants des banques et des entreprises. La 28ème Foire de la production nationale verra le lancement d'une campagne de sensibilisation pilote à travers la wilaya d'Alger pour encourager les boulangeries à utiliser les sacs en papier au lieu des sacs plastiques, a encore fait savoir le ministre.  Par ailleurs, le 19 décembre sera la date du lancement d'une autre  campagne en faveur de la  numérisation et du e-paiment.  Le ministre a saisi cette occasion pour annoncer que 2020 sera l'année de  l'ouverture sur l'investissement étranger, après la suppression de la règle 51/49 régissant l'investissement étranger en Algérie, dans la loi de Finances 2020. Dans le cadre de la diversification et la promotion du produit national,  M. Djellab a évoqué la création de zones industrielles spécifiques, ajoutant que la priorité sera accordée aux zones frontalières du Sud du pays afin de jouer le rôle de locomotive de l'intégration économique de l'Algérie en Afrique. Il a indiqué que l'objectif de ces opérations, qui seront lancées successivement, est l'élaboration d'une vision claire à moyen et long terme pour une économie nationale compétitive encourageant les jeunes et l'innovation et permettant au pays de jouer un rôle économique pionnier en Afrique et en Méditerranée. De son côté, le Directeur général de la Safex Tayeb Zitouni a mis en avant la croissance qu'a enregistré ces deux dernières années la Foire de la production nationale, devenant la plus importante manifestation organisée par la SAFEX. Cette Foire qui occupera une superficie de 22.352 m3, enregistre, pour la 3e année consécutive, la participation des entreprises relevant de l'Armée nationale populaire (ANP) avec un total de 16 unités de production dans les domaines de l'industrie navale et aéronautique, l'industrie électronique et les énergies renouvelables, outre le textile et la mécanique. Concernant la répartition de l'activité économique, les organisateurs ont fait état de 50 entreprises activant dans le domaine de l'industrie de montage, 27 entreprises dans le domaine de l'industrie électrique et électronique et 69 autres activant dans le domaine de l'industrie chimique et pétrochimique.

Affaire de montage automobile : Ouyahia et Sellal condamnés respectivement à 15 et 12 ans de prison ferme

mar, 10/12/2019 - 11:10
Les deux anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, poursuivis pour «dilapidation de deniers publics», «octroi d'indus avantages» et «abus de fonction» dans l'affaire de montage automobile, ont été condamnés, mardi, respectivement à 15 et 12 ans de prison ferme par le tribunal de Sidi M'hamed à Alger.  Ouyahia et Sellal ont également écopé d'une amende de 100 millions de centimes chacun pour les mêmes charges. Le tribunal de Sidi M'hamed a aussi prononcé la privation d'Ouyahia de ses droits civils et politiques et la saisie de tous les revenus et biens acquis illicitement. Le tribunal a également condamné par contumace à 20 ans de prison ferme, l'ancien ministre de l'Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb (en fuite) contre lequel un mandat d'arrêt international a été lancé. L'ancien ministre de l'Industrie et des mines, Youcef Yousfi a été condamné, quant à lui, à 10 ans de prison ferme, tandis que l'ancien ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane, a été acquitté. Des peines de 10 ans et 5 ans de prison ferme ont été respectivement prononcées à l'encontre de l'ancien ministre de l'Industrie, Mahdjoub Bedda et l'ex-wali de Boumerdes, Nouria Yamina Zerhouni. Dans la même affaire, le tribunal a prononcé des peines de 7 ans de prison ferme à l'encontre des deux hommes d'affaires Ali Haddad et Ahmed Mazouz, 6 ans de prison ferme assortie d'une amende de 600 millions de centimes à l'encontre de l'homme d'affaires Hassan Larbaoui, 3 ans de prison ferme pour l'homme d'affaires Mohamed Bairi, 5 ans de prison pour Amine Tira, 3 ans de prison pour Aboud Achour, et 2 ans de prison pour Mahmoud Chaid et Hadj Said.  Farès Sellal, fils de l'ancien Premier ministre, a écopé de 3 ans de prison ferme, tandis que la directrice de l'Industrie de la wilaya de Boumerdès a été acquittée. APS

Les aveux du membre du staff électoral de Benflis

mar, 10/12/2019 - 09:46
L'enquête préliminaire et judiciaire au sujet de l'individu arrêté lors de la campagne électorale du candidat à la présidentielle Ali Benflis a démontré qu'il s'est rendu coupable d'intelligence avec un Etat étranger, a indiqué lundi un communiqué du procureur de la République près le Tribunal de Bir Mourad Rais (Alger). Le Communiqué précise que "suite à des informations relayées par des médias au sujet d'actes d'intelligence ayant émaillé l'activité de l'équipe de campagne électorale d'un des candidats à la Présidentielle du 12 décembre et attribués à l'un des éléments du staff électoral, le Procureur de la République près le Tribunal de Bir Mourad Rais, en application de l'article 11 alinéa 3 du Code de procédures pénale, informe l'opinion publique qu'une enquête préliminaire approfondie a été diligentée et a conduit à l'arrestation du mis en cause". Selon la même source, "l'enquête préliminaire et judiciaire a démontré que le mis en cause a perpétré des actes d'intelligence avec un Etat étranger auquel il transmettait des rapports réguliers sur la situation en Algérie en général, et sur les conditions de préparation de la présidentielle, en particulier". Les investigations ont dévoilé, précise le Procureur de la République près le Tribunal de Bir Mourad Rais, les éléments suivants : -Le suspect (B.S) faisait partie du staff électoral du candidat à la présidentielle Ali Benflis. L'individu objet de l'enquête a déclaré avoir fait la connaissance du candidat en 2003 et qu'il lui a rendu ainsi qu'à sa famille plusieurs services, dont le règlement d'un problème de compte bancaire ouvert dans le pays étranger en question, en son nom et au nom de son épouse. "Saisi du dossier, le juge d'instruction, après avoir auditionné le mis en cause en première comparution, a rendu une ordonnance de placement en détention provisoire", conclut le communiqué.  

APN: adoption du projet de loi relatif au placement des travailleurs et au contrôle de l'emploi

lun, 09/12/2019 - 20:04
Les membres de l'Assemblée populaire nationale (APN) ont adopté, lundi à la majorité, le projet de loi modifiant et complétant la loi N 04-19 du 26 décembre 2004 relative au placement des travailleurs et au contrôle de l'emploi, lors d'une plénière préside par M. Slimane Chenine, président de l'Assemblée. Dans une allocution lue en son nom par le Secrétaire général du ministère, le ministre du Travail, de l'emploi et de la sécurité sociale, Tidjani Hassan Haddam a souligné l'importance de l'adoption de ce projet de loi qui "s'inscrit dans le cadre des efforts de l'Etat dans le cadre de la politique d'appui aux activités, de renforcement de l'emploi et de la recherche de solutions tendant à la dynamisation et à la diversité de l'économie". "Le problème du chômage influe sur la dynamique socio-économique et menace sa cohésion, d'où l'impératif d'engager des débats politiques au double plan national et international pour mettre fin à ce phénomène", a ajouté le ministre, préconisant "d'adapter la législation aux exigences du marché du travail et de renforcer l'approche de réforme du secteur en direction des jeunes pour leur donner davantage d'espoir et de confiance en l'avenir". Le représentant du gouvernement à évoqué, à ce propos, la réduction des délais de traitement des offres d'emploi de 21 jours à 5 jours seulement, affirmant que la responsabilité en matière d'emploi "est une responsabilité commune qui incombe pleinement à tous les acteurs pour faire face radicalement au phénomène du chômage". Pour sa part, le rapporteur de la Commission de la santé, des affaires sociales, du travail et de la formation professionnelle a déclaré que ce projet de loi "qui n'a fait l'objet d'aucun amendement revêt une importance majeure et confirme la réussite de l'expérience de médiation dans le domaine de rapprochement entre l'offre et la demande de l'emploi aux mieux des intérêts des jeunes en leur facilitant les opportunités d'accés à l'emploi". Ce texte de loi, a-t-il encore ajouté "vise à conférer la flexibilité aux mesures de médiation dans le marché de l'emploi, à améliorer la qualité et l'efficacité des services publics de l'emploi et à réduire le traitement des offres d'emploi de 21 jours à 5 jours au maximum". De son côté, la présidente de la Commission de la santé, des affaires sociales, du travail et de la formation professionnelle a précisé que le projet de loi "a été examiné minutieusement et objectivement en vue de renforcer et d'actualiser l'arsenal juridique du secteur du travail et son adaptation aux développements de l'heure dans le monde du travail afin d'assurer des postes d'emploi aux jeunes, éliminer le chômage et favoriser l'égalité des chances sur le marché de l'emploi". APS

FAF : report de toutes les compétitions de football jusqu'au 15 décembre

lun, 09/12/2019 - 19:47
Toutes les compétitions et manifestations footballistiques sont reportées jusqu’au 15 décembre, a annoncé lundi la Fédération algérienne de football (FAF) sur son site officiel. "La FAF porte à la connaissance de toutes les Ligues, des clubs, et du grand public, que toutes les compétitions et manifestations footballistiques sont reportées du lundi 9 décembre à minuit jusqu'au 15 du même mois à 6h00", a indiqué l'instance fédérale dans un communiqué, précisant que cette décision a été prise conformément à un arrêté du ministère de la Jeunesse et des Sports. Le report est lié à l'organisation de l'élection présidentielle jeudi prochain. Du coup, le match JS Kabylie - MC Oran, comptant pour la mise à jour de la 13e journée du championnat de Ligue 1, prévu initialement mardi au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou, est reporté à une date ultérieure. La 14e journée de Ligue 2, qui devait se jouer initialement samedi dernier puis a été reportée au 14 décembre, n'aura finalement pas lieu à cette date. Cette décision concerne également le match de basket-ball entre le GS Pétroliers et le GS Cosider de la mise à jour du calendrier du Championnat d'Algérie, Division nationale 1 dames, programmé initialement mardi (18h00) à la salle d'Hydra (Alger). APS

BMS : pluies orageuses sur plusieurs wilayas de l'Est du pays à partir de lundi soir

lun, 09/12/2019 - 16:28
Des averses de pluies orageuses, accompagnées parfois de chutes de grêle, affecteront plusieurs wilayas de l'Est du pays à partir de lundi soir, indique l'Office national de météorologie dans un bulletin spécial (BMS). Les wilayas concernées sont Skikda, Annaba, El-Tarf, Souk-Ahras et Guelma où les cumuls prévus se situent entre 30 et 50 mm, précise le BMS, dont la validité s'étale de lundi à 21h00 à mardi à 21h00. D'autres wilayas sont également concernées par ces pluies, qui seront accompagnées des rafales de vent sous orages, à savoir Tizi Ouzou, Bejaia, Jijel, Sétif, Mila et Constantine, précise la même source, et ce de mardi à 03h00 à 21h00, où les quantités estimées varieront entre 20 et 40 mm. Par ailleurs, de fortes vagues de Nord à Nord-Ouest affecteront le littoral s'étendant entre Dellys et El-Tarf, selon le BMS. APS

Air Algérie : perturbation mardi des vols en provenance et à destination de la France

lun, 09/12/2019 - 15:57
En raison de la grève des contrôleurs aériens français, la compagnie aérienne nationale Air Algérie annonce, lundi dans un communiqué, que le trafic aérien en provenance et à destination de la France sera perturbé le mardi 10 décembre. A cet effet, la Direction générale de l'aviation civile française (DGAC) a demandé, de nouveau, aux compagnies aériennes d'annuler 20% du programme des vols pour la journée de mardi 10 décembre au niveau des principaux aéroports de la France. "En raison de cette grève, Air Algérie informe ses passagers que le trafic aérien en provenance et à destination de la France sera touché. En conséquence des perturbations affecteront mardi les vols survolant le territoire français", ajoute la même source. Afin de remédier à cette situation, la cellule de suivi installée récemment au niveau de la compagnie a été réactivée, indique le communiqué. A rappeler que le trafic aérien de et vers la France a été perturbé jeudi et vendredi 5 et 6 décembre en raison d'un mouvement social en France, contestant le nouveau système des retraites. APS

Coupe de la CAF (2e J - Gr. D) : le Paradou AC s'incline face à Hassania Agadir (0-2)

lun, 09/12/2019 - 15:29
Le Paradou AC s'est incliné dimanche soir face à la formation marocaine de Hassania Agadir 0 à 2 (mi-temps : 0-1), en match disputé au stade Mustapha-Tchaker de Blida, comptant pour la 2e journée (Gr.D) de la phase de poules de la Coupe de la Confédération africaine de football. Les visiteurs ont ouvert le score grâce à Mehdi Oubilla (26e). Les Algérois ont raté un penalty tiré par Yousri Bouzok (36e), et stoppé par le portier Abderrahmane El-Houasli. En seconde période, le club marocain a doublé la mise par l'entremise de Yacine Rami (48e), permettant aux siens de se mettre à l'abri, face à une équipe du PAC qui n'a pas su réagir. Lors de la journée inaugurale, les joueurs de l'entraîneur portugais Francisco Alexandre Chalo ont réussi à revenir avec le point du match nul de leur déplacement en Côte d'Ivoire face à San Pedro (0-0). Un peu plus tôt dans la journée, les Nigérians d'Enyimba, battus d'entrée lors de la première journée à Agadir (2-0), ont disposé à domicile de San Pedro (1-0). Lors de la 3e journée, prévue dimanche 29 décembre, le Paradou AC accueillera Enyimba, alors que Hassania Agadir se rendra à Abidjan pour défier San Pedro. Les deux premiers du groupe se qualifieront pour les quarts de finale. Rappelons que le CR Belouizdad, l'autre représentant algérien dans cette épreuve, avait été éliminé en 16es de finale par les Egyptiens de Pyramids FC (aller : 1-1, retour : 0-1). APS

Le Rwanda lance sa première campagne de vaccination contre Ebola

dim, 08/12/2019 - 17:47
Le Rwanda a lancé dimanche dans l'ouest du pays sa première campagne de vaccination contre l'épidémie d'Ebola, qui fait des ravages chez le voisin congolais. Le gouvernement rwandais envisage de vacciner 200.000 personnes en un an dans les districts de Rubavu et de Rusizi, au nord et sud du lac Kivu. Le nouveau vaccin "sera administré à 200.000 personnes sur 12 mois", a déclaré la ministre rwandaise de la Santé, Diane Gashumba. "Tous les pays situés dans les zones à risque, même s'ils n'ont pas été touchés par Ebola, se sont vu conseiller par le Groupe stratégique consultatif d'experts (de l'Organisation mondiale de la Santé/OMS) d'utiliser le vaccin pour protéger ceux qui ont de fortes probabilités d'entrer en contact avec des gens vivant dans des zones où Ebola a été signalé actif", a-t-elle ajouté. Le Rwanda utilise le vaccin expérimental Ad26-ZEBOV-GP, qui avait été employé pour la première fois à la mi-novembre à Goma, en République démocratique du Congo (RDC), de l'autre côté de la frontière. L'épicentre de l'épidémie en RDC, qui a fait plus de 2.200 morts depuis août 2018, se situe à 350 km au nord de Goma, dans la région de Beni-Butembo, et marginalement dans la province de l'Ituri. Plus de 250.000 personnes ont déjà été vaccinées en RDC par un premier vaccin, le rVSV-ZEBOV. C'est la première campagne de vaccination contre Ebola jamais lancée par les autorités rwandaises. Les personnes travaillant dans le secteur de la santé, de l'immigration aux postes-frontières, les policiers, ainsi que les hommes et femmes d'affaires amenés à traverser fréquemment la frontière, seront vaccinés en priorité. Mais tous les habitants des deux districts concernés peuvent demander à être vaccinés s'ils le souhaitent. Parmi les centaines de personnes qui se sont présentées dimanche pour être vaccinées, beaucoup se montraient satisfaites de cette initiative, estimant qu'elle leur permettrait de vivre l'esprit plus libre. Le chef congolais de la riposte anti-Ebola, Jean-Jacques Muyembe, et la représente de l'OMS au Rwanda, Kasonde Mwinga, ont assisté au lancement des opérations. Contrairement à ses voisins congolais et ougandais, le Rwanda n'a jamais connu la moindre victime du virus Ebola sur son sol. Mais l'apparition d'Ebola à Goma, la capitale provinciale du Nord-Kivu, où au moins deux cas de fièvre hémorragique avaient été enregistrés en juillet-août, avait suscité une forte inquiétude au Rwanda. Le pays avait temporairement fermé ses frontières et interdit à ses concitoyens de se rendre en RDC. Les frontières ont ensuite été rouvertes et de stricts contrôles sanitaires rétablis.

Asphyxie au dioxyde de carbone : décès de deux personnes à Boumerdès

dim, 08/12/2019 - 17:36
Un père et son fils sont décédés par asphyxie au monoxyde de carbone dans la nuit de samedi à dimanche dans la commune de Naciria (Est de Boumerdes), a rapporté un responsable de la cellule de communication de la Protection civile de la wilaya. "L'accident a été signalé aux services de la Protection civile, aux environs de 10H00 du matin, par un voisin des victimes, qui les a découverts par hasard", a indiqué, à l'APS, le capitaine Ait Kaci Ahmed. L'accident est survenu, a-t-il ajouté, dans la cité des 200 logements du centre ville de Naciria, où l'obstruction de la conduite de gaz brûlé du chauffage de la maison a causé la mort de deux personnes, un père (55 ans) et son fils (11 ans), qui se trouvaient seuls à la maison, a-t-on précisé de même source. Les dépouilles des deux victimes ont été transportées à la morgue de l'hôpital de Bordj Menail, est-il signalé.

Climat : Zerouati prend part à la COP25 à Madrid

dim, 08/12/2019 - 17:26
08/12/2019 - 17:26

La ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables, Fatima-Zohra Zerouati, participe à partir de dimanche à Madrid (Espagne), aux travaux de la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP25), indique dimanche un communiqué du ministère.

La COP25, à laquelle prennent part des délégations de 196 pays, vise à finaliser les préparatifs pour appuyer l'Accord de Paris de 2015 sur le climat et continuer de relever le niveau d'ambition en prévision de l'élaboration des plans d'action nationaux contre les changements climatiques à l'approche de la phase cruciale de mise en œuvre en 2020, précise le communiqué, ajoutant que ce sera l'occasion d'aborder l'article 6 dudit Accord, question sur laquelle ont buté les négociations à la COP24 qui s'était tenue à Katowice (Pologne).

L'article 6 de l'Accord de Paris définit les mécanismes par lesquels les Etats peuvent coopérer volontairement dans la mise en œuvre de leurs contributions déterminées au niveau national pour relever le niveau d'ambition de leurs mesures d'atténuation et promouvoir le développement durable et l'intégrité environnementale.

Lors de cet évènement environnemental mondial, Mme Zerouati plaidera pour l'atténuation des effets néfastes des changements climatiques et mettra en avant les efforts de l'Algérie qui a mobilisé tous les moyens nationaux pour honorer ses engagements au titre de l'Accord de Paris, à travers sa contribution à la réduction de 7% des gaz à effet de serre d'ici à 2030 avec ses propres capacités et moyens, indique la même source.

La ministre saisira également l'occasion pour s'entretenir en tête-à-tête avec nombre de ses homologues des pays participants en vue de renforcer la coopération bilatérale en matière d'environnement et d'énergies renouvelables et d'examiner les perspectives de partenariat avec différents acteurs dans ce domaine.

Pour rappel, l'Algérie a ratifié l'ensemble des accords internationaux visant la réduction de l'émission des gaz à effet de serre et la lutte contre le réchauffement climatique.

L'Algérie a ratifié l'Accord de Paris sur le climat (COP21) en 2015 dans le but de contribuer à réduire la hausse de la température mondiale, par rapport à la période préindustrielle, de 2 degrés Celsius à la fin du siècle.

La ratification du COP21 a permis à l'Algérie de prendre part à une dynamique internationale pour la transition énergétique et la protection du climat.

Les efforts de l'Algérie dans la lutte contre le changement climatique ont été récemment salués par le Coordonnateur résident du système des Nations Unies en Algérie, Eric Overvest.

Pages