A la une

S'abonner à flux A la une
Mis à jour : il y a 2 heures 33 sec

Conférence de presse du nouveau président de la République élu : "Je suis disposé au dialogue avec toutes les parties de tout bord"

ven, 13/12/2019 - 19:03
Lors de sa première conférence de presse, le nouveau président de la République, Abdelamdjid Tebboune, s’est exprimé sur plusieurs questions d’actualité brûlante et préoccupant l’opinion publique au premier degré à commencer par la contestation populaire contre le système politique régnant depuis l’indépendance. A ce sujet, M. Tebboune s’est dit entièrement disposé au dialogue avec toutes les parties quelle que soient les divergences. Première promesse à sujet, « la levée de toutes les injustices subies par les citoyens et infligées par la bande », et sa « demande à la justice » de reconsidérer  les dossiers de ceux se sentant lésés dans ce contexte. De probables relaxes et libérations dont seront incontestablement exclus ceux à l’origine du maux de notre pays, comprendre les membres de la issaba (bande) (NDLR). Quant aux priorités exprimées, il a évoqué des réformes qui toucheront la loi fondamentale, la Constitution, ainsi que la loi électorale, de même qu'il est question de la nomination d'un nouveau gouvernement dont il n'a pas caché la difficulté de sa constitution. A ce sujet, il a promis des "surprises" quant à l'âge des futurs ministres. "Il y aura de jeunes femmes et des jeunes hommes qui vont vous surprendre", a-t-il précisé.  Pour un renouveau de la vie politique, le président élu a vivement exhorté les jeunes à se présenter aux prochaines élections en garantissant le financement de leurs campagnes sur des fonds publics pour une réelle indépendance des milieux politique et financier.  

Pétrole : le Brent à plus de 65 dollars

ven, 13/12/2019 - 16:51
Les prix du pétrole se sont redressés, et évoluaient à des plus hauts depuis septembre, vendredi en cours d'échanges européens, portés par les perspectives d'un prochain accord commercial  sino-américain et par la victoire des conservateurs au Royaume-Uni. Vers 11H15 GMT, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 65,18 dollars à Londres, en hausse de 1,53% par rapport à la clôture de jeudi. A New York, le baril américain de WTI pour janvier gagnait 1,27% à 59,93 dollars. En touchant respectivement 65,22 dollars et 59,96 dollars le baril, les  cours du Brent et du WTI ont même atteint des records depuis le mois de septembre. «Grâce à une large victoire de Boris Johnson aux législatives au  Royaume-Uni et un +nous y sommes presque+ dans la (résolution de la) guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, le Brent est dans le vert», a résumé Bjarne Schieldrop, analyste chez SEB. Selon la presse, Washington renoncerait à mettre en place dimanche une nouvelle salve de tarifs douaniers sur quelque 160 milliards de dollars de biens chinois (téléphones portables, consoles de jeux vidéo, vêtements de sport). La Chine a néanmoins refusé vendredi de confirmer qu'un accord commercial partiel avec Washington était imminent réaffirmant cependant qu'un tel accord devait être «mutuellement bénéfique». Par ailleurs, «la fin de l'épisode sur le Brexit soutient également les prix du pétrole», a estimé Eugen Weinberg, de Commerzbank. La victoire écrasante de Boris Johnson aux élections législatives britanniques devrait permettre de réaliser le Brexit d'ici fin janvier et apporter un bol d'air à la cinquième économie mondiale, même si les négociations sur la future relation commerciale avec l'UE restent à mener. Le scénario qui se dessine «encourage les perspectives d'une demande plus   soutenue (en pétrole) à moyen terme», a ajouté l'analyste. APS

Canoë-Kayak - Championnat arabe : l'Algérie prend la 2e place

ven, 13/12/2019 - 16:23
La sélection nationale de canoë kayak avec une moisson de 17 médailles (5 or, 7 argent, 5 bronze), a pris la 2e place à la 10e édition du Championnat arabe de la discipline des catégories juniors et seniors, disputé du 10 au 12 décembre à El Alamein en Egypte. La première place est revenue à l'Egypte avec un total de 18 médailles (7 or, 8 argent, 3 bronze), alors que l'Irak s'est adjugé la 3e place du podium avec une moisson de 8 breloques (5 or, 2 argent, 1 bronze). La sélection algérienne composée de 16 athlètes, dont huit juniors, prendra également part au Championnat d'Afrique prévu du 13 au 15 décembre prochain toujours au qui débute ce vendredi toujours dans la ville d'El Alamein (Egypte). La directrice technique de la Fédération algérienne de société d'aviron et de canoë kayak, Assia Azzouz, a indiqué que ces deux compétitions sont des étapes de préparation pour les athlètes algériens qualifiés aux Jeux olympiques 2020, à savoir, Amira Kheris (Kayak - individuel) et la paire Kamel Ait Daoud – Sid Ali Boudina (Aviron - double). La DTN a également indiqué que l'objectif à travers cette participation est de récolter le maximum de médailles et prendre la première place du classement par équipes.

Le Comité international pour l'élimination de toutes formes de discrimination raciale examine la plainte de la Palestine contre Israël

ven, 13/12/2019 - 16:10
Le ministère palestinien des Affaires étrangères a salué la décision du Comité international pour l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale, dans sa 100e session à Genève, d’examiner la plainte présentée par l'Etat de Palestine contre Israël, puissance occupante. Selon l'agence palestinienne de presse, Wafa, l'Etat de Palestine a déposé cette plainte le 23 avril 2018 et en tant qu'Etat membre de la Convention  sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale contre  Israël, la puissance occupante, au Comité des Nations Unies, conformément à  son obligation de protéger ses citoyens contre la discrimination, les pratiques et autres politiques qui violent les obligations des Etats membres de la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale. Le ministre des Affaires étrangères, Riyadh Al-Maliki a indiqué que l'Etat de Palestine exerçait ce droit à son statut juridique de membre de la Convention sur l'élimination de la discrimination raciale, face à l'occupation raciale coloniale du territoire palestinien occupé en imposant un système de politiques racistes contre le peuple palestinien. «L'Etat de Palestine est toujours sous le joug de cette occupation coloniale et, par conséquent, faire face à ces politiques et violations racistes répressives est une priorité de notre attachement aux principes du droit international», a-t-il déclaré. M. Al-Maliki a assuré que «nous continuerons d’utiliser toutes les portes légales et diplomatiques pour exiger que la voix du droit du peuple palestinien à l’autodétermination soit entendue comme le reste des peuples du monde. Il s'agit d'un droit indivisible, inaliénable». Dans cette plainte, l'Etat de Palestine porte son cas devant la communauté internationale, mettant le système de droit international à l'épreuve, soit il échoue, soit «la loi de la jungle» règne, soit la communauté internationale prouve son sérieux et son efficacité dans la protection du système international et des principes de la charte internationale pour instaurer la paix et la sécurité internationales, y compris l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale. APS  

Les chiffres des résultats préliminaires du scrutin

ven, 13/12/2019 - 14:49
Le président de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi a annoncé, vendredi, les résultats préliminaires de l'élection présidentielle remportée par le candidat indépendant Abdelmadjid Tebboune, avec 58,15 % des suffrages exprimés parmi 5 candidats en lice, et dont voici les premiers chiffres concernant ce scrutin tenu jeudi : Nombre d'inscrits : 24 474 161   Nombre d'inscrits à l'étranger : 914 308  Nombre de voix exprimées : 8 504 346   Bulletins nuls : 1 243 458   Voix en litige : 11 588  Nombre de bureaux de vote : 61 239 Nombre de centres de vote : 13 295 Taux global de participation (national et à l'étranger) : 39,33 %  Taux de participation au niveau national : 41,13%  Voix remportées par chaque candidat :  Abdelmadjid Tebboune : 58,15 % (4 945 116 voix) Abdelkader Bengrina : 17,38 % (1 477 735)  Ali Benflis : 10,55 % (896 934) Azzedine Mihoubi : 7,26% (617 753)  Abdelaziz Belaid : 6,66 % (566 808). APS

Abdelmadjid Tebboune, nouveau président de la République : biographie express

ven, 13/12/2019 - 12:31
Le candidat indépendant Abdelmadjid Tebboune,  élu jeudi président de la République avec 58,15 % des suffrages exprimés, est un homme d'Etat, ancien premier ministre et plusieurs fois ministres et walis. M. Tebboune qui a brigué la magistrature suprême en tant que candidat  indépendant, est né le 17 novembre 1945 à Mechria, dans la wilaya de Naâma. Diplômé de l'Ecole nationale d'administration (ENA), spécialité économie  et finances (1965-1969), il a occupé les postes de ministre délégué auprès  du ministre de l'Intérieur et des Collectivité locales, chargé des  collectivités locales (1991-1992), ministre de la Culture (1999), ministre  des Collectivités locales (2000-2001) et ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme (2001-2002). En 2012, M. Tebboune retrouve le ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme,  élargi en 2013 à la Ville. Avant sa nomination au poste de Premier ministre en mai 2017, il a assuré  l'intérim du ministère du Commerce suite à l'absence prolongée pour maladie  du défunt Bakhti Belaib. M. Tebboune a occupé, auparavant, les postes de secrétaire général  des wilayas de Djelfa, Adrar, Batna et M'sila et wali d'Adrar, Tiaret et  Tizi-Ouzou. Il s'était engagé, lors de la campagne électorale, à «tout entreprendre» pour «réaliser les attentes et les aspirations légitimes portées par le Hirak du 22 février», présentant «54 engagements» pour «l'instauration d'une nouvelle République». Dans son projet présidentiel, il a promis d'engager une nouvelle politique de développement, préconisant un «nouveau modèle économique basé sur la diversification de la croissance et l'économie de la connaissance». Il a promis également d'«ériger l'accès au logement en priorité absolue»  et d'œuvrer pour «la préservation du système de sécurité sociale et de retraite» ainsi que pour «garantir à tous les citoyens un accès facile à des soins de santé performants». En matière d'emploi, il s'est engagé à réduire le taux de chômage,  notamment chez les jeunes et les femmes. M. Tebboune compte également «réviser» les objectifs et les «missions classiques» de la  diplomatie algérienne, en prônant une «diplomatie  économique offensive» et une «diplomatie culturelle et cultuelle», tout en impliquant «pleinement» la diaspora dans le renouveau national. Dans une déclaration à la presse nationale et étrangère, à l'issue de l'accomplissement de son devoir électoral, le président élu a réaffirmé qu cette échéance électorale constituait «une opportunité pour l'instauration d'une nouvelle République dont les jeunes seront les piliers», promettant  de «débarrasser cette nouvelle République des corrompus et de la  corruption». APS

Présidentielle du 12 décembre : une victoire écrasante pour Abdelmadjid Tebboune avec 58,15%, selon les résultats préliminaires annoncés par l'ANIE

ven, 13/12/2019 - 12:19
Abdelmadjid Tebboune a été élu président de la République avec 58,15 % des voix exprimées à l'issue de l'élection présidentielle tenue jeudi, a annoncé ce vendredi le président de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, lors d'une conférence de presse. Un total de 4.945.116 des voix exprimées étaient en faveur du candidat  Abdelmadjid Tebboune, a précisé Mohamed Charfi, dans une élection présidentielle qui a vu un taux global de participation de 39,83%. Tebboune est suivi par le candidat du mouvement El Bina, Abdelkader Bengrina, avec 1.477.735 des voix exprimées, soit un taux de 17,38%, et du  candidat du parti Talaie el houriyate, Ali Benflis, avec 8.969.934 des voix exprimés, soit un taux de 10,55 %. Le candidat du Rassemblement national démocratique (RND), Azzedine Mihoubi, a remporté quant à lui un taux de 7,26%, ce qui représente 617.753 des voix exprimées, alors que le candidat du Front El Moustakbel, Abdelaziz Belaid, arrive à la dernière place avec 566.808 des voix exprimées, soit un taux de 6,66%. Par ailleurs, M. Charfi a indiqué qu'après la fermeture des bureaux de vote et l'opération de dépouillement, il a été enregistré 8.504.346 voix exprimées, 1.243.458 bulletins annulés et 11.588 voix en litige. Les résultats annoncés sont illustrès comme suit :             

BMS : des vents forts vendredi sur plusieurs wilayas du Nord et des Hauts-Plateaux

ven, 13/12/2019 - 11:48
Des vents forts souffleront, parfois en rafales, vendredi, sur plusieurs wilayas du Nord et des Hauts-Plateaux, annonce l'Office nationale de météorologie dans un bulletin météoro spécial (BMS). Il s'agit des wilayas de Tlemcen, Ain Temouchent, Oran, Mostaganem, Sidi Bel Abbes, Mascara, Relizane, Chlef, Tipaza, Alger, Boumerdes, Tizi-Ouzou, Bejaia, Jijel, Skikda, Annaba, El-Tarf, Naâma, El-Bayadh, Tiaret, Saida, Laghouat, Djelfa, M'Sila et Biskra, précise la même source. Le vent sera d'Ouest à Nord-Ouest atteignant une vitesse de 60/70 km/h avec des rafales atteignant ou dépassant 80 km/h, précise la même source qui annonce des soulèvements de sable réduisant la visibilité par endroits.  

Présidentielle du 12 décembre : un taux de participation global de 39,93% (avec vote à l’étranger), le national est de 41,14%

ven, 13/12/2019 - 11:04
Le taux final de participation global à l'élection présidentielle du 12 décembre a été de 39,93%, a indiqué dans la nuit de jeudi à vendredi le président de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi.  Il a précisé dans une conférence de presse que le taux de participation de  la communauté nationale établie à l'étranger a été de 8,69%, alors que  celui au niveau national est de 41,14%, soit un taux global de 39,93%. Au niveau national, le taux de participation avait connu une progression graduelle en enregistrant 7,92 % à 11h00, puis 20,43% à 15h et 33,06% à  17h00.

Présidentielle 2019 : arrestation à Guelma de 6 personnes pour entrave à l’opération de vote

ven, 13/12/2019 - 00:01
Pas moins de (6) personnes ont été arrêtées jeudi au centre ville de Guelma pour avoir "tenté d’entraver le déroulement de l’opération de vote" pour le compte de l’élection présidentielle, a-t-on appris de source sécuritaire. Les personnes arrêtées dont une femme se trouvent toujours en détention pour enquête, en attendant leur présentation devant les instances judiciaires concernées, a indiqué la même source à l’APS, précisant que des repris de justice figurent parmi les individus arrêtés. Un groupe de personnes âgées entre 20 et 30ans avait tenté d’organiser une marche depuis le boulevard Souidani Boudjemaâ pour exprimer leur rejet de l'élection présidentielle, avant d'être dispersées dans le calme par les services de sécurité, a-t-on constaté.

COP 25 : 73 pays s'engagent à présenter avant la fin 2020 des plans climatiques plus ambitieux

jeu, 12/12/2019 - 22:09
Soixante-treize (73) pays se sont engagés, jeudi, à présenter avant la fin 2020, des plans climatiques plus ambitieux afin de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030, a indiqué la ministre de l'Environnement chilienne. "En outre, 73 pays (pas forcément les mêmes), 14 régions, 398 villes et 786 entreprises ont promis d’atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050. De plus en plus de dirigeants nous rejoignent pour montrer qu’augmenter l’ambition est à la fois nécessaire et possible", a déclaré Carolina Schmidt, en marge des travaux de la COP 25 devant prendre fin vendredi 13 décembre. Le nombre de pays qui s'engagent en faveur du climat augmente ainsi "de cinq Etats de plus que la liste déjà annoncée lors du sommet pour le climat de l’ONU de septembre", a-t-elle ajouté. Le cercle de réflexion américain, World Resources Institute, décompte de son côté 80 pays – dont certains, comme l’Afrique du Sud, ne sont pas dans la coalition chilienne mais ont tout de même pris des engagements –, qui représentent seulement 10,5 % des émissions mondiales de CO2. Mercredi, de nombreux responsables onusiens ont appelé à l'action collective face à l'urgence climatique. "Il est impératif que nous produisions maintenant des résultats substantiels. Les émissions mondiales de gaz à effet de serre doivent culminer rapidement et être immédiatement réduites de manière significative", a déclaré le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Tijjani Muhammad-Bande, dans un discours devant les participants de la COP25.

Présidentielle à El Bayadh : aucun cas de décès au centre de vote de Sidi Taifour

jeu, 12/12/2019 - 21:18
Le délégué de wilaya de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) d’El Bayadh, Hamiane Aboubakr, a indiqué que l’information faisant état d’un cas de mort à l’intérieur d’un centre de vote dans la commune de Sidi Taifour est "fausse", affirmant que le citoyen ayant accompli son devoir électoral est décédé en son domicile. Dans une déclaration à l’APS, M. Hamiane a affirmé "qu’aucun cas de décès au niveau des centres de vote de la wilaya n’a été enregistré", démentant des allégations circulant sur les réseaux sociaux. Il s’agit d’un cas de décès d’un citoyen âgé de 46 ans, ayant rendu l’âme dans son domicile familial à Sidi Taifour, après avoir accompli son devoir électoral, a-t-il ajouté. Pour leur part, les services de la Protection civile ont affirmé le transfert du corps de la personne décédée de son domicile vers la morgue de l’hôpital du chef-lieu de wilaya.

Présidentielle2019 : clôture des opérations de vote et début du dépouillement

jeu, 12/12/2019 - 20:57
Les opérations de vote pour l'élection présidentielle ont pris fin jeudi à 19H00 au niveau des 61.014 bureaux de vote répartis à travers le territoire national. Au total, 24.474.161 électeurs, dont 914.308 inscrits au niveau des centres diplomatiques et consulaires à l'étranger, avaient à choisir entre les cinq candidats en lice pour la magistrature suprême à savoir Ali Benflis, Abdelmadjid Tebboune, Azzedine Mihoubi, Abdelaziz Belaid et Abdelkader Bengrina. Il est à noter que le taux de participation au niveau national était de 20,43 % à 15 heures, selon le président de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi. Il est à rappeler, également, que les membres de la communauté nationale établie à l'étranger ont commencé à voter samedi dernier, alors que le vote pour les bureaux itinérants est prévu 72 heures avant le jour du scrutin.  

Présidentielle 2019 : Le taux national de participation passe à 33,06%

jeu, 12/12/2019 - 19:16
Le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, a annoncé un taux national de participation aux élections présidentielles de ce 12 décembre à 17 heures s’est établi à 33,06 %. Le président de l’ANIE a annoncé précédemment un taux national de participation de 20,43 %.établi à 17 heures. Rappelons que Mohamed Charfi, président de l’ANIE, avait annoncé un taux de participation nationale de 7,92% à 11h. L’ANIE a indiqué en outre que dans 18 wilayas du pays, les taux de participation enregistrés a dépassé globalement les 35%. A noter que les bureaux de vote sont fermés à 19 heures et l’ANIE a décidé qu’aucune prolongation n’est accordée au-delà de l’heure de clôture.  

Présidentielle 2019 : le taux national de participation a atteint 20,43% à 15 heures

jeu, 12/12/2019 - 16:49
Selon le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, le taux national de participation aux élections présidentielles de ce 12 décembre à 15 heures s’est établi à 20,43 %. Rappelons que Mohamed Charfi, président de l’ANIE, avait annoncé un taux de participation nationale de 7,92% établi à 11h. L’ANIE a indiqué en outre que dans 19 wilayas du pays, les taux de participation enregistrés a dépassé globalement les 25%.    

Pétrole: le panier de l'OPEP recule à 65,38 dollars le baril

jeu, 12/12/2019 - 16:38
Le prix du panier de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), composé de 14 bruts, s'est établi mercredi à 65,38 de dollars le baril, contre 65,66 dollars la veille (mardi), en baisse de 28 cents, selon les données de l'Organisation pétrolière publiées jeudi sur son site web. Introduit en 2005, le panier de référence de pétrole brut de l'OPEP comprend actuellement le Sahara Blend (Algérie), Girassol (Angola), Djen(Congo),Oriente (Equateur), Zafiro (Guinée Equatoriale),Rabi light (Gabon), Iran Heavy (Iran),Basra Light (Irak), Kuwait Export ( Koweït), Es-Sider (Libye), Bonny Light (Nigéria), Arab Light (Arabie saoudite), Murban (Emirats arabes unis) et Mery (Venezuela). Le même jour, le baril du Brent de la mer du Nord pour livraison en février s'est établi à 63,72 dollars à Londres, en baisse de 62 cents par rapport à la clôture de mardi. A New York, le baril américain de WTI pour janvier a perdu 48 cents à 58,76 dollars. Cette baisse des prix du pétrole est survenue après une hausse surprise des stocks de brut aux Etats-Unis, alors que le marché inquiétait déjà des tensions commerciales. Vendredi dernier, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, dont la Russie, avaient conclu un accord pour réduire encore leur production d'au moins 500.000 barils par jour afin de soutenir les cours du brut. A ce nouvel objectif s'ajouteront des baisses "volontaires et supplémentaires" de plusieurs producteurs, dont le Royaume saoudien qui promet une réduction de 400.000 barils supplémentaires. Malgré ces coupes supplémentaires auxquelles l'OPEP a consenti, le pétrole est sous pression, avaient déjà relevé plus tôt dans la journée plusieurs analystes. Pour certains, cela s'explique par les inquiétudes commerciales alors que le principal conseiller économique de la Maison Blanche Larry Kudlow a affirmé mardi dernier que l'imposition de nouveaux droits de douane à la Chine prévue le 15 décembre était "toujours sur la table". APS

Présidentielle du 12 décembre : bon déroulement du scrutin dans "95%" des centres de vote

jeu, 12/12/2019 - 16:05
Le président de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi a fait part, jeudi à Alger, du bon déroulement de l'élection présidentielle dans 95 % des centres de vote. A ce titre, M. Charfi a relevé "la grande affluence" des électeurs sur les bureaux de vote à travers le territoire national, avec "une augmentation notable" dans le taux de participation de la communauté nationale établie à l'étranger. Ainsi, un taux de participation de plus de "11%" a été enregistré à la ville de Lyon (France)", alors que ce taux a dépassé les 14%" aux Emirats arabes unis, a-t-il affirmé. De son côté, le vice-président de l'ANIE, Abdelhafid Milat a indiqué que le processus électoral avait débuté à 8h00 à travers les centres de vote, répartis sur l'ensemble du territoire national, ajoutant que l'autorité "reçoit toujours des rapports de ses délégations de wilayas" qui font état d'une "forte affluence" des électeurs sur les bureaux de vote. Il a également cité quelques données relatives au scrutin, qui est encadré par "plus de 500.000 personnes réparties sur tous les centres et bureaux de vote". M. Milat a également précisé que le nombre de centres de vote consacrés à ce scrutin s'élevait à 66.410 à travers le territoire national, englobant  427.000 bureaux de vote.

Libye : reprise du trafic aérien à l'aéroport de Tripoli

jeu, 12/12/2019 - 15:58
Les vols ont repris, jeudi, à Mitiga, seul aéroport opérationnel de la capitale libyenne Tripoli, fermé pendant plus de trois mois, a indiqué le directeur de l'aéroport. "Nous avons rétabli les vols à l'aéroport international de Mitiga", a déclaré aux médias Khaled al-Tabib. Deux vols des compagnies aériennes nationales Afriqiyah Airways et Libyan Airlines doivent opérer, respectivement vers Istanbul et Tunis", a précisé M.Tabib, ajoutant que "tous les vols vont être rétablis progressivement". D'autres compagnies libyennes, comme Buraq et Libyan Wings, ont annoncé la reprise de leurs vols dans les prochains jours. Depuis le début, le 4 avril, d'une attaque des troupes de l'officier à la retraite Khalifa Haftar, pour prendre le contrôle de Tripoli, l'aéroport a été à plusieurs reprises la cible de frappes aériennes et de tirs de roquettes. Après la dernière attaque en date le 1er septembre qui avait fait quatre blessés, Mitiga a été fermé et les vols transférés à Misrata, 200 km plus à l'est. La réouverture de l'aéroport est une aubaine pour les voyageurs dans la capitale libyenne où vit plus d'un tiers de la population du pays (six millions). La mission de l'ONU en Libye (Manul) avait demandé "la cessation immédiate des attaques contre cette installation vitale et toutes les infrastructures et biens civils", qui "pourraient constituer des crimes de guerre". Mitiga devait rouvrir en octobre mais des travaux de maintenance de la piste, endommagée par les tirs, et l'agrandissement des bâtiments, trop étroits pour accueillir un grand nombre de passagers, ont retardé la reprise des vols, selon M. Tabib. Cet aéroport était à l'origine une base militaire avant d'être ouvert au trafic civil pour remplacer l'aéroport international de Tripoli, gravement endommagé en 2014 lors de violences. Seules les compagnies libyennes y opèrent des vols réguliers.

Djamel Benlamri compte honorer son contrat avec Al Shabab

jeu, 12/12/2019 - 15:06
L'international algérien Djamel-Eddine Benlamri a affiché son désir d'honorer son contrat avec son club Al Shabab Saoudi, évoluant en Championnat de football de Première division, a indiqué mercredi soir, le défenseur sur la Chaine "Dawri El Mouhtarifine". " Je ne compte pas quitter Al Shabab avec qui je souhaite honorer mon contrat jusqu'à la fin", a assuré Benlamri dont l'avenir était incertain ces dernières semaines, suite à des problèmes avec les dirigeants, mais tout semble être rentré dans l'ordre. Le champion d'Afrique-2019 avec la sélection nationale algérienne a réitéré ses excuses à la direction de son club, tout en reconnaissant son erreur pour avoir boycotté les entrainements, pour une question d'une revalorisation salariale qu'il avait demandé, avant de revenir à de meilleures sentiments. Benlamri, dont le contrat avec le club saoudien court encore jusqu'en 2021, après l'avoir rejoint en 2016, a refusé de parler des offres qu'il avait eu ses derniers temps, assurant qu'il se porte bien avec Al-Shabab. " Je suis toujours sous contrat avec Al-Shabab, donc je n'ai pas le droit de parler d'offres. Je suis heureux avec mon club et dans le groupe avec lequel je prépare la réception d'Alraed pour un important match de championnat", a conclu Benlamri. Le défenseur international algérien (29 ans) touche un salaire annuel de 1,2 million de dollars, et reste convoité par des clubs turcs et émiratis, selon la presse locale. APS

Présidentielle du 12 décembre : le taux national de participation à 11h enregistré s'établit à 7,92%

jeu, 12/12/2019 - 13:19
Selon le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, le taux de participation nationale aux élections présidentielles de ce 12 décembre à 11h s’est établi à 7,92%. M. Charfi qui intervenait en direct sur la télévision algérienne, a indiqué en outre que dans 16 wilayas du pays, les taux de participation enregistrés par wilaya se trouvent globalement légèrement supérieurs à ceux enregistrés lors de la présidentielle de 2014.  

Pages