National

S'abonner à flux National
Mis à jour : il y a 1 heure 49 min

Dialogue national pour une sortie de crise : la société civile poursuit ses consultations

dim, 25/08/2019 - 12:13

Ph.DR

Chapeauté par l’instance de médiation et du dialogue, dirigée par Karim Younès, le dialogue pour une sortie de crise politique amorcé entre les différentes catégories de la société civile se poursuit. Karim Younès  poursuit ses tête-à-tête avec les leaders des partis politiques, il rencontre aujourd’hui Abdelkader Bengrina du mouvement El-bina, tant dis que d’autres membres de l’instance iront encore à la rencontre des jeunes dans le cadre de ce même dialogue. La première rencontre de concertation faisant intervenir des partis politiques et des personnalités nationales a également renouvelé hier son attachement à l'option du dialogue pour la fédération des efforts et l’unification des initiatives en vue de parvenir à une solution globale. Plus de détails dans le compte rendu de Hakima Kamel pour la radio chaine 3

Réunion interministérielle consacrée au dossier de l'entretien de l'autoroute est-ouest et aux mesures du péage

sam, 24/08/2019 - 20:28
Le Premier ministre, Noureddine Bedoui, a présidé samedi une réunion interministérielle consacrée à l'examen du dossier de l'entretien de l'autoroute est-ouest et des mesures devant être mises en oeuvre pour la mise en place d'un système de péage, indique un communiqué des services du Premier ministère. Cette réunion a regroupé les ministres de Finances, de l'Energie, de l'Industrie et des mines, de la Poste, des télécommunications, des technologies et du numérique, des Travaux publics et des transports et des Ressources en eaux, ainsi que du Secrétaire général du ministère de l'Intérieur, du directeur du Centre national de prévention et de sécurité routière (CNPSR) et du directeur général de l’Agence nationale des autoroutes (ANA). A cette occasion, le Premier ministre a écouté un exposé exhaustif présenté par le ministre des Travaux publics et des Transports, sur l'entretien et l'exploitation de l'autoroute est-ouest et les perspectives d'amélioration du service au niveau de cette importante infrastructure routière, reliant l'est à l'ouest du pays sur une longueur de 1216km, et ce à travers notamment l'achèvement de son équipement par des stations service, des airs de repos, centres de péages et différents systèmes de communication, de contrôle et de sécurité. Une opération dont le taux d'avancement des travaux a atteint 72%. Dans son intervention, le Premier ministre a valorisé cette grande réalisation, qui est l'un des ouvrages structurants les plus importants du pays, facilitant le transport des personnes et des marchandises, reliant les différentes régions du nord du pays et favorisant la dynamique économique. Il a appelé, à ce propos, à "optimiser le rendement de cet acquis important et en faire une source de revenus afin de prendre en charge les dépenses de son entretien et de sa modernisation. M. Bedoui a insisté sur "l'impératif de parachever, dans les meilleurs délais, la réalisation et l'équipement du tronçon restant (84 km) entre Dréan (wilaya de Tarf) et la frontière tunisienne ainsi que sur la réhabilitation des portions dégradées afin que cette autoroute puisse répondre aux normes en vigueur à l'échelle internationale et offrir un service de qualité à la hauteur des attentes des usagers et leur assurer les meilleures conditions de confort, de bien-être et de sécurité". A cet effet, le Premier ministre a décidé "la mise en place d'une commission multisectorielle chargée du suivi du parachèvement de la réalisation du projet d'équipement de l'autoroute est-ouest et la mise en service du système de péage suivant un calendrier bien défini. Elle devra comprendre des sous-commissions en chargées de toutes les questions afférentes, notamment la levée des entraves d'ordre technique, financier et procédural outre la finalisation du cadre juridique relatif à l'exploitation et à la maintenance de l'autoroute. Le Premier ministre a demandé la proposition des plus modernes modes de gestion de cet ouvrage, y compris le recours au partenariat, à l'assistance technique ou à des compétences nationales et internationales ayant une grande expérience dans la gestion de ce type d'infrastructures. M. Bedoui a chargé le ministre des Travaux publics et des Transports de l'élaboration d'une étude économique et financière détaillée selon une approche pragmatique en associant des experts et des spécialistes et à la lumière des meilleurs expériences internationales dans ce domaine afin de cristalliser une vision précise et formuler des propositions pratiques concernant les tarifs à appliquer dans le cadre du système de péage de façon à assurer la rentabilité de cet investissement public important en adéquation avec les spécificités et moyens des toutes les catégories d'usagers de la route. Le Premier ministre a estimé que le système de péage à travers l'autoroute est-ouest est à même de garantir les revenus nécessaires à l'entretien et à la maintenance de cette infrastructure capitale appelant à ce que les tarifs soient fixés conformément aux procédures législatives en vigueur.  Il a chargé également le ministre des Travaux publics et des Transports d'élaborer une vision globale des systèmes de péage modernes à adopter afin de garantir la fluidité nécessaire aux usagers, notamment à travers la mise en oeuvre du paiement électronique (e-paiement). 

Tamanrasset : installation du nouveau commandant régional de la Gendarmerie nationale

sam, 24/08/2019 - 18:29
Le commandant de la gendarmerie nationale (GN), le général Abderahmane Araar a procédé samedi à l’installation du colonel Riki Mohamed dans ses fonctions de commandant du 6ème commandement régional de la gendarmerie nationale à Tamanrasset, en remplacement du général Kandoussi Abdelkader.   Le commandant de la gendarmerie nationale a indiqué, au cours de la cérémonie de l’installation qui s’est déroulée au siège du 6ème commandement de la gendarmerie nationale, que cette installation intervient en application du décret présidentiel et conformément au plan annuel d’affectation approuvé par le vice ministre de la défense nationale, chef d’Etat major de l’armée nationale populaire, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah.

Le chef de l'Etat nomme un nouveau Directeur général de la Sûreté nationale

sam, 24/08/2019 - 17:58
Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, a procédé, samedi, à la nomination de M. Ounissi Khelifa au poste de Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN) en remplacement de M. Abdelkader Kara Bouhadba, indique la Présidence de la République dans un communiqué "Le chef de l’Etat, M. Abdelkader Bensalah, a procédé, samedi 24 août 2019, à la nomination de M. Ounissi Khelifa au poste de Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN) en remplacement de M. Abdelkader Kara Bouhadba, dont il a été mis fin aux fonctions en cette qualité", précise la même source.

Démission de la ministre de la Culture Meriem Merdaci

sam, 24/08/2019 - 15:59
La ministre de la Culture, Meriem Merdaci, a présenté samedi sa démission au chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah qui l'a acceptée, indique un communiqué de la présidence de la République. Mme Merdaci avait été nommée au poste de ministre de la Culture en avril dernier.

CHAN 2020 (préparation) : Djamel Belmadi convoque 22 joueurs pour un stage du 26 au 28 août

sam, 24/08/2019 - 14:05
Le sélectionneur de l'équipe nationale des  locaux Djamel Belmadi a convoqué 22 joueurs pour effectuer un stage  du 26 au 28 août au Centre technique national de Sidi Moussa (Alger), en prévision des prochaines échéances officielles, a indiqué la Fédération algérienne de football samedi. Ce stage va  permettre au sélectionneur national de voir à l’oeuvre tous les joueurs convoqués notamment ceux qui participent aux Coupes d’Afrique interclubs (USMA, JSK, PAC et CRB), précise l'instance fédérale sur son site officielle. Ce regroupera initialement prévu à partir du 24 août a été décalé de deux jours et sera ponctué par une opposition amicale contre la sélection nationale des moins de 23 ans qui prépare sa double confrontation contre le Ghana comptant pour le dernier tour des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations des U23 prévue en septembre prochain. La liste des 22 joueur retenus par Djamel Belmadi dont ce sera la première apparition depuis sa consécration avec la sélection A en phase finale de la CAN 2019 en Egypte, est composée essentiellement des joueurs évoluant en championnat de Ligue 1 professionnelle. La sélection algérienne des locaux prépare la double confrontation contre le Maroc (tenant du titre) dont la manche aller aura lieu le 20 septembre prochain à Alger dans le cadre du dernier tour des éliminatoires du Championnat d'Afrique des nations CHAN 2020, dont la phase finale aura lieu au Cameroun .                 La manche retour  aura lieu entre le 18 et 20 octobre prochain au Maroc.                 L'autre double confrontation de la Zone 1 mettra aux prises la Tunisie à la Libye.  Liste des 22 convoqués :  Gardiens de but : Gaya Merbah (NAHD), Benbot Oussama (JSK),    Défenseurs : Saadi Redouani (ESS), Alati Walid (MCA), Cherifi Redouane (USMA), Lamara Nabil (MCA), Chafai Farouk (MCA), Mustapha Khiraoui (USMA), Bouchar Sofiane (CRB), Bouchina Mustapha (Paradou AC)  Milieux de terrain : Hamoudi Tayeb (Paradou AC), Rebiai Miloud (MCA),Benkhlifa Tahar (MCA), Benkhemassa Mohamed (USMA), Bendebka Sofiane (MCA), Sayoud Amir (CRB)  Attaquants : Selmi Hocine (CRB),Ghecha Hossam (ESS),Djahnit Akram (ESS), Belahouel Hamza (ESS), Benayed Riyad (Paradou AC), Benchaa Zakaria (USMA).

La mobilisation citoyenne pacifique – vendredi 27 : Détermination par-ci, dialogue par-là

ven, 23/08/2019 - 18:41
Les Algériens ont déferlé encore à travers les wilayas du pays pour le 27ème vendredi consécutif depuis le début de la mobilisation nationale citoyenne pacifique lancée le 22 février passé. Durant un semestre, les marcheurs clamaient, sans répit, les mêmes slogans exprimant des revendications immuables dont le changement du système, le départ de ses figures symboles, plus de liberté, jugement équitable des fossoyeurs incarcérés et une lutte implacable contre la corruption. Pour un semestre, le hirak, a pu maintenir son caractère pacifique et réussi à arracher des revendications. Le mouvement, suivi à l’échelle nationale, poursuit ses appels alors que le Comité de médiation et de dialogue entame ses pourparlers avec les représentants de la classe politique pour ponctuer ceux avec le mouvement associatif et les organisations professionnelles et syndicales. Après Abdelaziz Belaid (Front El Moustakbal), Ali Benflis (Talaie El Houriat) c’est au tour de Jilali Sofiane (Jil Jadid) d’adhérer, non sans préalables, au dialogue inscrit dans l’agenda de l’instance de Karim Younes qui est à l’oeuvre depuis un mois et demi de son installation par le chef de l’Etat.      

Le Premier ministre adresse ses sincères condoléances aux familles des victimes de la bousculade lors d'un concert à Alger

ven, 23/08/2019 - 16:47
Le Premier ministre, Noureddine Bedoui, a adressé vendredi ses sincères condoléances aux familles des victimes de la bousculade, survenue lors d'un concert animé par le rappeur algérien Soolking, dans la soirée de jeudi au stade du 20 août à Alger, indique un communiqué des services du Premier ministre. "Suite au tragique incident ayant entraîné la mort de 5 jeunes citoyens, lors d'un concert animé au stade du 20 août 1955, le Premier ministre, Noureddine Bedoui, présente en son nom personnel et au non du Gouvernement, ses sincères condoléances aux familles des victimes, Priant Dieu Tout puissance de les assister en cette douloureuse épreuve, et de leur prêter patience et réconfort. A Dieu nous appartenons et à lui nous retournons", lit-on dans le communiqué. "Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes et circonstances de cet incident tragique et prendre les mesures nécessaires", selon la même source. Pour rappel, 5 personnes, âgées entre 20 et 25 ans, ont trouvé la mort dans la bousculade survenue lors d'un concert animé par le rappeur algérien Soolking. Les éléments de la Protection civile ont prodigué les premiers secours à 86 personnes et transféré 32 autres vers le Centre hospitalo-universitaire (CHU), Mustapha Pacha. Le procureur de la République près le Tribunal de Sidi M'hamed (Alger), a ordonné l'ouverture "d'enquêtes approfondies" pour déterminer "les circonstances de cet incident et définir les responsabilités".  

Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah reçoit le chef de la Minusma

ven, 23/08/2019 - 14:54
Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah a reçu, jeudi, une délégation onusienne conduite par le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations-unies pour le Mali et chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), Mahamat Salah Annadif qui effectue une visite de travail en Algérie à l'invitation du ministre des Affaire étrangères Sabri Boukadoum, indique un communiqué de la Présidence de la République. Lors de l'audience, M. Annadif a transmis au chef de l'Etat "les salutations du Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, et sa reconnaissance quant au rôle de l'Algérie dans la concrétisation de la réconciliation entre belligérants au Mali et les efforts qu'elle déploie en sa qualité de présidente du Comité de suivi de la mise en oeuvre de l'accord de paix et de réconciliation issu du processus d'Alger"', précise le communiqué. M. Annadif a présenté au chef de l'Etat "une évaluation exhaustive des développements de la situation au Mali et la contribution de la Mission onusienne au soutien et au renforcement de la sécurité et de la stabilité dans ce pays". Pour sa part, le chef de l'Etat a exprimé "sa reconnaissance et sa gratitude pour le rôle de la Minusma dans le suivi de la mise en oeuvre de l'accord de paix et de réconciliation ainsi que la stabilité du Mali", rappelant "le soutien total de l'Algérie aux efforts déployés en faveur de la réconciliation entre belligérants maliens et son engagement à accompagner ces efforts pour sortir ce pays frère et voisin de la crise qu'il vit". Par ailleurs, les deux parties ont pris acte avec satisfaction "des développements enregistrés dans le processus de la mise en oeuvre de l'accord de paix et de réconciliation, notamment dans ces aspects politique, institutionnel, sécuritaire et de développement", mettant en avant l'impératif de "poursuivre les efforts consentis à l'heure actuelle à même d'accélérer la cadence de l'application des clauses de cet accord". 

Alger : cinq morts et 23 blessés dans une bousculade au concert de Soulking

ven, 23/08/2019 - 12:26
Au mois cinq personnes sont mortes et 23 autres ont été blessées jeudi dans la soirée dans une bousculade survenue lors d'un concert donné à Alger par le rappeur algérien Soolking, a-t-on appris de sources hospitalières.  Les corps des cinq personnes décédées, trois jeunes femmes et deux jeunes hommes âgés de 20 à 25 ans- étaient entreposés dans la nuit de jeudi à vendredi à la morgue du CHU Mustapha, "en attendant l'autopsie", a indiqué le DG de l'hôpital Mustapha, Abdeslam Bennana, mais selon lui, les personnes mortes 'auraient été victimes de la bousculade. Parmi les 17 personnes blessées, quelques-unes seulement étaient gardées en observation, les autres, souffrant de blessures sans gravité, ont quitté l'hôpital, a-t-on constaté sur place.  Contactés par l'APS, les services d'urgence de l'hôpital Zemirli, dans la banlieue proche d'Alger, ont confié par téléphone avoir admis "six blessés légers", souffrant pour la plupart de contusions.  Selon les premiers témoignages concordants, l'accident s'est produit vers 20heures devant une des entrées secondaires du stade du 20 août où la foule se pressait pour assister au concert de Soolking, un évènement qui a drainé quelque 30.000 spectateurs, a-t-on constaté. Commencé à 20h30, le concert de Soolking n'a pas été interrompu et s'est poursuivi pendant plus de quatre heures.        Le jeune rappeur algérien, établi en France, était en concert en Algérie pour la première fois. Son spectacle était organisé par l'Office national des droits d'auteurs (Onde).    

Cour suprême: l'ex ministre de la Justice Tayeb Louh placé en détention provisoire

jeu, 22/08/2019 - 17:38
Le Conseiller instructeur près la Cour suprême a ordonné jeudi le placement de l'ex ministre de la Justice Tayeb Louh en détention provisoire, indique un communiqué du procureur général de la dite Cour. "Dans le cadre de l'enquête ouverte au niveau de la Cour suprême, il a été procédé ce jour, 22 août 2019, Monsieur le Conseiller instructeur à auditionné l'ex ministre de la Justice, Grade des Sceaux, Tayeb Louh, poursuivi pour abus de fonction, entrave à la justice, incitation à la partialité et incitation à faux en écriture officielle", précise la même source. Le Communiqué ajoute que le Conseiller instructeur "a rendu une ordonnance de placement du mis en cause en détention provisoire". APS  

Gouvernement : Réunion consacrée à la rentrée sociale et aux mesures de résorption du déficit de la balance des paiements

jeu, 22/08/2019 - 10:51
Le Gouvernement a tenu, mercredi, une réunion présidée par le Premier ministre Noureddine Bedoui consacrée à l'audition et débat de deux exposés relatifs à la rentrée sociale 2019-2020 et aux mesures à prendre pour la résorption du déficit de la balance des paiements en vue de préserver les réserves de change du pays, indique un communiqué des Services du Premier ministre.  Lors d'un exposé détaillé sur l'état d'avancement des préparatifs de la rentrée sociale le mois prochain, présenté par les ministres de l'Intérieur, de l'Education, de l'Enseignement supérieur, de la Formation professionnelle et de l'Habitat, il a été question des mesures prises dans le cadre de la préparation de la prochaine rentrée sociale, notamment pour la rentrée scolaire, universitaire et professionnelle, outre la propreté de l'environnement et la santé et l'hygiène publiques et les préparatifs en prévision des saisons d'automne et d'hiver. A ce propos, il a été relevé le nombre sans précédents de structures réceptionnées et devant entrer en service à l'occasion de la rentrée scolaire de cette année, à savoir 656 nouveaux établissements, dont 426 écoles primaires, 137 collèges et 93 lycées, en attendant la réception, fin 2019, de 161 établissements supplémentaires. Pour assurer l'encadrement de ces nouveaux établissements, le secteur a bénéficié de 8040 nouveaux postes budgétaires, dont 1061 postes pédagogiques. Dans ce contexte, l'effort particulier déployé pour la wilaya d'Alger a été souligné pour faire face à la hausse de la demande en matière d'établissements scolaires suite aux multiples opérations de relogements enregistrées dernièrement. Concernant la rentrée scolaire, une nette amélioration est attendue en matière de restauration scolaire à la faveur de l'ouverture de 94% des cantines, du renforcement du transport scolaire et de l'amélioration des conditions de prise en charge des élèves à travers l'acquisition ce 1000 nouveaux bus. Le gouvernement avait adopté un programme d'acquisition de 3500 bus et décidé l'activation des commissions de consultation pour le transport scolaire au niveau des wilayas ainsi que les commissions communales de santé, d'hygiène et de l'environnement. Les classes intégrées destinées aux personnes aux besoins spécifiques ont également été renforcées par 186 nouvelles classes, portant leur nombre global à 851 outre la modernisation et la numérisation de la gestion des écoles primaires et de la bourse scolaire. L'impératif d'informer les parents d'élèves à travers les médias de l'ouverture de ces nouvelles classes et des établissements où elles sont disponibles a également été souligné lors de cette réunion. Pour la rentrée universitaire, 368.000 bacheliers seront accueillis au niveau des universités où l'opération de leur orientation dans le cadre des inscriptions universitaires se déroulent dans de bonnes conditions. Plus de 90% des bacheliers ont vu leurs vœux de spécialité acceptés. Toutes les mesures ont été prises pour l'accueil des nouveaux bacheliers dans de bonnes conditions à travers l'ouverture de plus de 83400 nouvelles places pédagogiques et 51950 lits, outre 3000 postes d'encadrement en faveur du secteur. Le secteur de la Formation et de l'Enseignement professionnels sera renforcé, quant à lui, par la réception de 34 nouveaux  établissements d'une capacité de plus de 15.100 postes pédagogiques, permettant au secteur d'accueillir plus de 503.000 stagiaires. Par ailleurs, le secteur de la Solidarité nationale verra ses structures consolidées pour la prise en charge des personnes aux besoins spécifiques dans ses 239 centres et 17 annexes à travers le territoire national, par la réception cette année de 3 nouveaux centres, d'autant qu'il a bénéficié, durant l'année en cours, de l'ouverture de 1722 postes budgétaires et du dégel de plusieurs opérations de restauration et de réhabilitation de centres. De son côté le secteur de la Santé a pris une série de mesures à même d'améliorer les prestations sanitaires, notamment pour ce qui est de la santé scolaire. A l'issue de cet exposé et du débat qui s'en est suivi, le Premier ministre a relevé le progrès notable en matière de préparatifs de la prochaine rentrée sociale, qui est le fruit de la mise en œuvre du programme préparatoire spécial et des décisions prise par le Gouvernement à cet effet, soulignant l'impératif de poursuivre la mobilisation de l'ensemble des acteurs et de renforcer la coordination intersectorielle au vu de la conjoncture particulière que traverse le pays, et ce à travers la consécration des valeurs d'écoute, de dialogue et de l'action de proximité avec les partenaires professionnels et sociaux. Il a valorisé l'action de solidarité consistant en la prise en charge de près de 80.000 enfants, issus des wilayas du Sud dans le cadre des camps d'été au niveau des wilayas côtières. M. Bedoui a insisté, dans ce cadre, sur l'importance de la consécration des valeurs de solidarité envers les catégories démunies et l'engagement total du Gouvernement quant à leur accompagnement et prise en charge, notamment à l'occasion de la rentrée sociale. Il a salué, à ce propos, la très bonne organisation ayant marqué l'opération de solidarité lors du mois de Ramadhan grâce au recours aux TIC, appelant à la généralisation de cette expérience. En vu d'accélérer la cadence de la réalisation des structures restantes et la prise en charge des préoccupations des citoyens, le Premier ministre a chargé les ministres concernés de prendre les mesures nécessaires pour hâter les opérations de raccordement des établissements concernés par la prochaine rentrée sociale aux réseaux d'électricité, de Gaz et d'eau potable en mobilisant, le cas échéant, la Sonelgaz et les entreprises du secteur des Ressources en Eau concernées. Les ministres de l'Intérieur et des Ressources en Eau ont été chargés d'une opération d'évaluation afin de déterminer les responsabilités quant aux perturbations enregistrées récemment en matière d'alimentation en eau potable au niveau de certaines wilayas, et de présenter des suggestions pratiques relatives aux mesures à prendre, en mettant fin immédiatement aux fonctions des responsables locaux dont la défaillance est avérée dans les wilayas en question, à savoir Bouira, Médéa, M'sila, Bordj Bou Arreridj et Sétif. Le ministre de la Jeunesse et des sports a été chargé de travailler en coordination avec les secteurs concernés à la mise en place d'une stratégie nationale et d'un plan d'action commun pour la relance du sport scolaire et universitaire, ainsi qu'au profit des stagiaire relevant du secteur de la formation professionnelle, toute en rééditant les expériences réussies dans ce domaine, notamment l'organisation de championnats universitaires et scolaires, la création de classes sportives et l'organisation de compétitions de cross au niveau des communes, outre la valorisation des structures sportives existant au niveau des établissements de l'enseignement et de la formation et des universités. Résultats concrets en matière de rationalisation des importations De son côté, le ministre des Finances a présenté un exposé sur les mesures à prendre pour la résorption du déficit de la balance des paiements en vue de préserver les réserves de change du pays. L'exposé a porté sur les mesures pratiques engagées par les secteurs concernés en application des décisions adoptées par le Gouvernement lors de sa réunion du 07 août relatives à la régulation du secteur tertiaire pour les secteurs de l'agriculture et du transport maritime, notamment à travers la consécration de la priorité à la flotte maritime nationale en matière de transport des importations de blé et de lait, et ce via la signature d'une convention entre le groupe de transport maritime (GATMA), l'Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) et l'Office national interprofessionnel du lait (ONIL) et l'accélération de l'opération d'acquisition des nouveaux navires restant du programme d'investissement du groupe GATMA et l'autorisation d'acquisition de conteneurs usagés pour réduire les coûts de transport. L'exposé a porté également sur les mesures prises en matière de rationalisation des importations et de garantie du stock stratégique en blé tendre, notamment à travers le parachèvement du programme de réalisation de silos de blé sur tout le territoire national et la réorganisation de l'OAIC. Réagissant à cet exposé, le Premier ministre s'est félicité des résultats concrets réalisés en matière de rationalisation des importations et de la régulation des filières d'activités susmentionnées pour la préservation des réserves de change du pays, soulignant l'impératif d'accélérer l'exécution de toutes les décisions prises à cet effet. Dans ce cadre, le Premier ministre a décidé de Charger les ministres concernés de la concrétisation immédiate des mesures arrêtées, qui devront entrer en vigueur, au maximum, début de la semaine prochaine. En outre, il a ordonné l'évaluation des besoins réels du marché national en blé, à la lumière de la production de l'année en cours, et l'élaboration d'un planning pluriannuel pour réduire progressivement les importations de blé. Le Premier ministre a décidé en outre l'envoi de commissions d'inspection aux projets de réalisation des silos de céréales, l'application stricte des lois en vigueur, y compris la résiliation immédiate des contrats avec les entreprises incapables d'honorer leurs engagements contractuels en engageant, si nécessaire, des poursuites judiciaires contre les responsables dont la négligence a causé des pertes pour le Trésor public. Il a chargé la commission multisectorielle installée au niveau du ministère des Finances de formuler rapidement de nouvelles propositions pratiques en matière de rationalisation des importations et de régulation des filières d'activité, notamment du lait et des médicaments. Par ailleurs, le Gouvernement a écouté un rapport présenté par le ministre de l'Habitat sur l'avancement de la réalisation et de la distribution des programmes de logement, toutes formules confondues. A l'issue de la présentation de ce rapport, le Premier ministre a instruit le ministre de l'Habitat et les walis de la République de veiller à la distribution des programmes de logement achevés qu'il s'agisse de logements sociaux locatifs, AADL 1 et AADL 2, de logements publics aidés (LPA), publics promotionnels (LPP) ou des lotissements sociaux dans le Sud et les Hauts plateaux. APS

Cour Suprême : l'ex-ministre de la Justice, Tayeb Louh, ce jeudi devant le conseiller instructeur

jeu, 22/08/2019 - 10:29
Le conseiller instructeur près la Cour suprême a convoqué l'ex ministre de la Justice Tayeb Louh pour demain jeudi afin de l'entendre dans des affaires «punies par la loi», indique mercredi un communiqué du procureur général de la Cour. «En date du 18 août 2019, le parquet général de la Cour suprême a été destinataire, de la part du procureur général de la Cour d'Alger, du dossier de procédures engagées à l'encontre de l'ex ministre de la Justice, Garde des sceaux Tayeb Louh et d'autres  personnes comparant avec lui dans des affaires punies par la loi», précise la même source. Le dossier de l'affaire a été transmis à monsieur le conseiller instructeur qui a procédé à la convocation de Tayeb Louh pour  jeudi 22 août 2018 à 9h à l'effet de l'entendre sur des faits qui lui sont reprochés, ajoute le communiqué. «Conformément aux procédures légales, il a été procédé à la constitution d'un dossier de levée de l'immunité d'un membre du Conseil de la nation ayant un rapport avec ces faits», ajoute la même source.

Le ministre de la Communication appelle à mobiliser les efforts et les volontés au service de l'intérêt général du pays

jeu, 22/08/2019 - 10:24
Le ministre de la Communication, et Porte-parole du Gouvernement, Hassan Rabehi, a appelé, mercredi depuis Ouargla, à «la mobilisation des efforts et des volontés au service de l'intérêt général du pays». «Il est impératif de mobiliser les efforts et les volontés au service de l'intérêt général du pays qui requiert en cette conjoncture particulière de son histoire une convergence de vues et une conjugaison des efforts pour le bien de la patrie et des citoyens», a déclaré M. Rabehi en marge d'une visite d'inspection au siège de la direction régionale de l'agence Algérie Presse Service (APS). A cette occasion, le ministre a salué les efforts consentis par l'APS dans l'accomplissement de ses missions, relevant «un engagement pour le travail sérieux et la transmission de l'information en temps réel». «Le Gouvernement veillera à garantir toutes les conditions adéquates pour la promotion du travail journalistique, et ce, à travers la mobilisation des moyens nécessaires à même de permettre l'accomplissement de ce devoir avec efficacité et sérieux», a-t-il soutenu. Soulignant l'importance de l'action médiatique, M. Rabehi a précisé que «le citoyen souhaite avoir l'information en temps réel, notamment en ce moment où nous œuvrons, à travers la consécration des médias, à être à la hauteur de la mission de cultiver et orienter la société avec des programmes traitant de ses préoccupations et centres d'intérêt». «Nous œuvrerons à l'avenir, à travers les moyens dont nous doterons le secteur, à lui insuffler une plus grande dynamique en permettant à toutes les régions du pays de bénéficier de leurs propres stations», a poursuivi le ministre pour qui c'est ainsi que sera atteint l'objectif de la prise en charge des médias de proximité. Le ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, Hassan Rabehi effectue une visite de travail et d'inspection de deux jours en compagnie d'une importante délégation composée des directeurs généraux de l'Agence Algérie presse service (APS), de la Télévision algérienne, de la Télédiffusion d'Algérie (TDA), de l'Imprimerie du Centre et de la Radio nationale. APS  

Développement local à Illizi : Salah-Eddine Dahmoune constate le dénuement et la colère des citoyens, et annonce plusieurs mesures

mer, 21/08/2019 - 13:27
Le développement de la wilaya d’illizi est pour le moins insuffisant, pour ne pas dire inexistant, constat reconnu par le ministre de l’Intérieur, des collectivités locales t de l’Aménagement du territoire, Salah-Eddine Dahmoune, en visite dans cette wilaya frontalière depuis lundi. Le ministre a été longuement interpellé par les citoyens de la ville et des localités de Debdeb, Djanet et de Bordj Omar Driss, qui contestent l’inertie et l’absence des autorités locales. Le ministre, qui évoque un rapport détaillé sur la situation qui prévaut dans cette wilaya, constate qu’en dépit des enveloppes financières accordées par l ’Etat et des moyens colossaux engagés, rien ne semble être fait.     Il cite le cas du projet d’un hôpital à Bordj Omar Driss qui, 11 ans plus tard, après son lancement en 2008, « on ne le voit toujours pas (…) la déception des citoyens s’explique, il y a de quoi être en colère », fulmine-t-il.      Il rassure que des décisions sont prises, notamment en vue d'attirer les investissements et lancer des projets créateurs d'emplois.  Plus de détails dans le compte rendu de l’envoyée spéciale de la Radio, Narimène Mendil.      

Pèlerinage : 22 Algériens décédés depuis le début du Hadj 2019

mer, 21/08/2019 - 12:34
Un (1) nouveau décès a été enregistré mercredi parmi les pèlerins algériens aux Lieux Saints, portant le nombre total de décès depuis le début du Hadj 2019 à vingt-deux (22), a indiqué à l'APS le chef de la Mission médicale. Il s'agit de Boutadjine Fatma-Zohra, née le 22 novembre 1957 à El-Biar et résidant dans la commune de Chéraga dans la wilaya d'Alger, décédée à l'Hôpital «Ennour» à la Mecque, a précisé le Dr. Mahmoud Dahmane, ajoutant que la défunte souffrait d'un cancer du sein métastatique. Par ailleurs, dix-sept (17) pèlerins algériens sont toujours hospitalisés en Arabie saoudite, selon la même source. APS

L’instance de médiation et du dialogue à la rencontre de la société civile : après le Front El Moustakbel, rencontre ce mercredi avec Talaï El-Houryate

mer, 21/08/2019 - 11:22
Le coordonnateur du panel de médiation et du dialogue, Karim Younès, rencontre aujourd’hui le président du parti Talaï El-Houryate, de Ali Benflis, après sa rencontre hier avec celui du Front El-Moustakbel, Abdelaziz Belaid. D’autres membres du panel rencontrent aujourd’hui des jeunes issus du sud-ouest du pays. Le but de ces rencontres qui viennent de commencer est celui d’arriver à un consensus le plus large possible sur la relance de la machine politique à commencer par l’élection d’un président de la République. Hier, le parti Front El Moustakbal a affirmé, par la voix de son président Abdelaziz Belaid, l'importance d'associer toutes les franges de la société au processus du dialogue en vue de parvenir à un consensus national garantissant l'organisation d'une élection présidentielle «transparente et régulière». «Le dialogue est le seul moyen civilisé pour sortir le pays de la crise qu'il traverse et aller directement à l'organisation d'une élection présidentielle libre et transparente pour raviver l'espoir et les aspirations du peuple algérien, édifier un Etat de droit et concrétiser les principes d'une démocratie réelle», a déclaré M. Belaid lors d'une conférence de presse à l'issue de sa rencontre, au siège de son parti, avec le coordonnateur de l'Instance de médiation et du Dialogue, Karim Younès. M. Belaid a fait savoir qu'il a évoqué avec M. Younes «les questions importantes ayant trait aux voies et moyens susceptibles de permettre la sortie du pays de la crise qu'il vit », mettant l'accent sur «l'impératif de mener le dialogue avec toutes les parties sans exclusive et marginalisation aucune». Saluant «les efforts déployés par l'institution militaire pour préserver la sécurité et la stabilité du pays», le président du front El Moustakbal a appelé tous les acteurs politiques et les organisations de la société civile à «redoubler d'efforts et à participer au dialogue afin de sortir le pays de la crise qu'il traverse». Pour sa part, M. Karim Younes a expliqué que l'Instance de médiation et de dialogue regroupant des personnalités nationales veille, dans le cadre des consultations menées avec toutes les parties, à améliorer et à consolider la relation entre la classe politique et la société civile en vue de prendre part à un dialogue sérieux, constructif et sincère pour parvenir à construire un avenir prospère au service de l'intérêt général». Dans ce cadre, il a rappelé la série de rencontres tenues avec plusieurs acteurs de la société soldées, a-t-il dit, par des plateformes de travail «que l'Instance s'attèle à débattre et à examiner pour faire sortir le pays de la crise actuelle sans exclusive ni marginalisation». A ce propos, il a tenu à préciser que «l'objectif de l'Instance est de parvenir à un consensus national en vue d'organiser une élection présidentielle régulière et transparente et de concrétiser le changement auquel aspire le peuple algérien». Radio Algérienne/APS 

Deuxième jour du ministre de l'Intérieur à Illizi : les jeunes expriment leurs préoccupations

mar, 20/08/2019 - 13:31
Bien qu’érigée récemment en wilaya-déléguée, Djanet, ne connait pas forcément le développement qu’elle mérite au regard de son importance à divers degrés. La visite, depuis hier à Illizi, du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Salah-Eddine Dahmoune, a été d’ailleurs marquée par un mouvement de contestation des jeunes qui réclament une prise en charge effective de leurs préoccupations en vue d’améliorer leur vécu du quotidien, à commencer par le logement, l’emploi et le manque de loisirs. UN rapport détaillé a été remis au ministre, rapporte l’envoyée spéciale de la radio chaine 3, Narimène Mendil Le ministre de son côté n’a pas caché son mécontentement et a promis des aides financières, notamment suite aux dernières inondations dont la ville garde encore les séquelles.   Le ministre préside les festivités commémoratives de la Journée nationale du Moudjahid à Illizi Le ministre a également présidé ce mardi, en compagnie de membres du Gouvernement, les festivités commémoratives de la Journée nationale du Moudjahid et du double anniversaire du 20 août 1955 et 1956. Il a honoré à cette occasion des moudjahidine de la glorieuse Guerre de libération dans la wilaya d'Illizi. Des attestations d'attribution de parcelles de terrain ont été aussi distribuées et 120 unités d'équipements photovoltaïques destinés aux habitants des régions reculées d'Illizi ont été livrées outre des équipements et des camion-citernes destinés aux parcs des communes de cette wilaya. Le ministre a, par ailleurs, inauguré une résidence universitaire de 500 lits. M. Dahmoune qui poursuit sa visite dans la wilaya d'Illizi doit inaugurer plusieurs projets dans les secteurs de l'éducation nationale, des collectivités locales et de la santé, à Bordj Omar Driss. Radio Algérienne /APS

Le peuple algérien célèbre ce 20 Août le double anniversaire du Congrès de la Soummam et l'Offensive du nord Constantinois

mar, 20/08/2019 - 11:15
Le peuple algérien célèbre ce 20 Août, deux grands événements de la glorieuse Guerre de libération nationale. Le Congrès de la Soummam en 1956 qui a structuré le combat armé, puis, jour pour jour, l’offensive du Nord Constantinois, un an plus tard. Des événements qui ont donné le ton de la détermination du peuple algérien à sa libérer du joug colonial. Hassan Arab de la Radio chaine 3 revient sur la genèse et les objectifs stratégiques de ses deux événements historiques qui ont donné à la Révolution un nouveau souffle et sa « remise sur railles », dit-il.    Plus de détails dans les témoignages recueillis par Hassan Arab.     

Le chef de l'Etat examine avec le Premier ministre la situation politique et socio-économique du pays

mar, 20/08/2019 - 10:19

Ph.DR

Le chef de l'Etat Abdelkader Bensalah a reçu, lundi, le Premier ministre Noureddine Bedoui dans le cadre du suivi de l'activité gouvernementale, avec lequel il a examiné la situation politique et socio-économique du pays, indique un communiqué de la Présidence de la République. «Lors de cette rencontre, le Premier ministre a présenté un exposé détaillé sur les mesures prises par le Gouvernement dans le cadre des préparatifs de la rentrée sociale, scolaire et universitaire», précise le communiqué. «Le premier ministre a fait état de l'ensemble des ressources et moyens déployés par l'Etat pour réunir toutes les conditions d'une entame réussie des différents cycles scolaires», ajoute-t-on. «Le Premier ministre a également présenté un exposé sur les comptes financiers du trésor public durant le 1er trimestre de cette année et les préparatifs en cours pour la finalisation du projet de la Loi de Finance 2020 et les propositions induites», note le même texte. Dans ce contexte, M. Bedoui a informé le chef de l'Etat «des dispositions prises par le Gouvernement relatives aux entreprises privées concernées par les mesures conservatoires, dont les propriétaires font objet de poursuites judiciaires, notamment par la désignation d'administrateurs à la tête de ces entreprises». Le chef de l'Etat a ordonné au Gouvernement d'accorder une attention particulière pour réussir la rentrée scolaire, notamment dans les zones rurales ou isolées des Hauts plateaux et du Sud, en assurant une place pédagogique à chaque enfant et les moyens de transport et de restauration, pour assurer les mêmes chances de succès à tous les enfants du pays, ajoute le communiqué. Selon le même texte, il a exhorté le Gouvernement à poursuivre les efforts pour réduire le déficit financier pour atteindre l'équilibre financier, et à prendre des mesures susceptibles de réduire la baisse des réserves de change du pays, assurant que l'Etat, dans le cadre de sa politique sociale, va poursuivre ses efforts pour préserver le pouvoir d'achat des citoyens, notamment ceux à revenus réduits. Sur le volet social, le chef de l'Etat s'est dit satisfait des aides financières accordées par l'Etat aux citoyens des Hautes Plateaux et du Sud dans le cadre de l'aide à l'habitat, appelant le Gouvernement à prendre toutes les dispositions susceptibles d'améliorer les conditions de vie des citoyens, dont l'amélioration de la qualité des services publics. Concernant la situation des travailleurs des entreprises concernées par les mesures conservatoires et sur la base des décisions de justice, M. Bensalah a insisté sur la nécessité d'assurer la poursuite des activités de ces entreprises et la sauvegarde de leurs moyens de productions ainsi que des postes d'emploi, conclut le communiqué. APS

Pages