M. Mouatassem Boudiaf annonce le lancement de la numérisation des documents fonciers et du cadastre

La numérisation des services de conservation foncière, en charge de millions de documents fonciers et autres actes de propriété va être lancée, à partir d’aujourd’hui, par le ministère des Finances, pour être progressivement décuplée à l’ensemble des conservations foncières du pays.

Reçu, lundi, à l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, le ministre délégué en charge de l’économie numérique et de la modernisation des systèmes financiers explique que cette numérisation va concerner les informations foncières et celles du patrimoine documentaire foncier, « non encore dimensionnées ».

Après avoir numérisé les informations relatives aux personnes qui ont eu à bénéficier de logements, l’autre étape, indique M. Mouatassem Boudiaf, va consister à appliquer le même procédé aux informations relatives aux biens et aux droits des personnes.  

Il précise, en outre, qu’un travail parallèle est déjà en train d’être entrepris pour ce qui concerne les données du cadastre, dont il signale qu’il est entièrement terminées dans les zones sahariennes et steppiques, réalisés à 70 et 80% en zones rurales et à environ 50% en zones urbaines.

Le ministre délégué auprès du ministre des Finances rappelle, qu’outre les services des domaines, les travaux de numérisation sont en cours au niveau des services des impôts, de ceux du budget et des douanes ainsi que de toute la sphère regroupant les banques et les assurances pour la moderniser en y introduisant des systèmes d’E-paiement.

Il fait état de l'installation de 8.000 terminaux de paiement électroniques (TPE)  déjà opérationnels et accessibles à 1,5 millions de détenteurs de cartes et annonce que 12.000 autres seront accessibles au public avant la fin de l’année 2017.

 

 

National, Economie