La mobilisation citoyenne – acte 11 : pour une rupture dans le même esprit et lettres du 22 février

Autant de corps et de cris pour exprimer autant de slogans poignants appelant à rompre avec tout le système en place contre lequel le hirak démontre d’un vendredi à un autre la détermination d’aller jusqu’au bout sans heurts avec les forces de l’ordre et sans incidents depuis le 22 février passé.

La 11ème messe du vendredi ne prie pas les symboles du régime actuel à partir mais le bouscule, depuis la démission du présidant sortant vers la sortie. La mobilisation s’est juré de garder le même ton pour longtemps, toujours dans le calme et avec un caractère pacifique.
Noureddine Himed, était au cœur du mouvement ce vendredi 3 mai, le 11ème de la série, et décrit, pour la radio chaine 3, la même ferveur et la même volonté d’y aboutir gardées dans la solidarité et sans essoufflement. Témoignages dans ce reportage.

Voir aussi