Poussés par l’envie d’adhérer à la mobilisation : le come-back des émigrés au pays du hirak

Ph.DR

Ils ne se contentent plus d’observer de loin. En dépit de l'éloignement, ils ont décidé de venir pour battre le pavé à Alger et en d'autres villes aux côtés de leurs concitoyens. En effet, ils sont nombreux à venir de l’étranger pour s’impliquer dans le hirak car ils se sentent de plus en plus concernés par l’édification d’une Algérie nouvelle. 

Qu’ils soient d’ici ou d’ailleurs, les Algériens sont aujourd’hui plus que jamais unis pour un seul objectif : une Algérie nouvelle qui leur donne envie de rester pour y vivre et bâtir plutôt que de partir vers d'autres horizons.

Chakib Benzaoui, de la radio chaine 3, les a croisés à Alger lors de la marche du vendredi 12 de la mobilisation pacifique pour le changement du système qui les a éjectés en exil. Reportage.

Voir aussi