En croissance sans faire de vagues : l’aquaculture avance contre vent et « barrages »

En dépit des contraintes qui entravent la promotion de la production aquacole en Algérie, le secteur réalise plus de 20% de la production nationale globale de poisson. Hamza Belmadani a rencontré pour la radio chaine 3, en marge du salon internationale de l’aquaculture, les professionnels qui ont étalé « un filet » plein de doléances et de préoccupations pour la promotion de ce créneau prometteur.

Des investisseurs s’intéressent de plus en plus à cette activité qui avance sans boussole ni plan de charge des autorités compétentes, selon les aquaculteurs qui se plagnent de contraintes insurmontables.

Il faut noter que l’aquacole, qui avance sans faire de vagues, a réalisé ces trois dernières années une récolte de plus de 30 mille tonnes/an pour atteindre les 38 mille tonnes de poissons d’eau douce, soit plus de 22% de la moisson annuelle totale en fruits de mer.   

Voir aussi