Une journaliste espagnole révèle avoir été l’objet d’une tentative de corruption au Maroc

Sonia Moreno, correspondante de plusieurs médias espagnols au Maroc a révélé avoir été visée par les autorités marocaines avec une tentative de corruption.
« En Algérie ils ne m’ont pas appelé pour ne pas défendre mon collègue journaliste en prison » (en allusion au journaliste algérien Khaled Drareni), a écrit Mme Moreno dans un twit publié lundi;
« Au Maroc, ils m’ont appelé pour me faire taire par rapport à Omar Radi », a-t-elle ajouté.
« En Algérie, ils ne m’ont pas appelé pour me proposer de l’argent pour écrire certaines informations, au Maroc si », conclue la journaliste connue pour ses scoopes sur le Makhzen.
https://bit.ly/3gaqBZN